Accueil / T Y P E S / Articles / Gurdjieff : la derni?re heure de la vie

Gurdjieff : la derni?re heure de la vie

Imaginez n?avoir que quelques minutes, ou qu?une heure ? vivre?; vous avez fortuitement d?couvert le moment exact de votre mort. Qu?allez-vous faire de cette pr?cieuse heure de votre s?jour sur Terre?? Seriez-vous en mesure de boucler toutes vos affaires durant cette derni?re heure, avez-vous une id?e consciente de la mani?re dont vous allez vous y prendre??

Et en laissant s??chapper votre dernier souffle ressentiriez-vous la satisfaction de savoir que vous avez fait tout votre possible dans cette vie pour ?tre toujours pr?sent, toujours vibrant, toujours dans l?attente, comme un fils attend son p?re marin?? Dans le monde manifest? tout a un d?but et une fin. Dans le Monde R?el, tout est toujours pr?sent et un beau jour vous serez autoris? ? tout oublier et quitter le monde ?? jamais?.

La libert? vaut un million de fois la lib?ration [politique]. L?homme libre, m?me soumis ? l?esclavage, reste ma?tre de lui-m?me. Par exemple, si je vous donne quelque chose, disons, une voiture, dans laquelle il n?y a pas de carburant, la voiture ne peut pas avancer. Votre voiture a besoin d?un carburant sp?cial, mais vous seul ?tes capable de d?finir quel type de carburant est n?cessaire et o? l?obtenir.

Vous devez d?terminer par vous-m?me comment dig?rer mes id?es pour vous les approprier, de sorte qu?elles n?appartiennent qu?? vous. Votre voiture ne peut pas fonctionner avec le m?me carburant que le mien. Je vous propose seulement la mati?re premi?re. Vous devez en retirer ce que vous pouvez utiliser. Alors, avec plus de courage, asseyez-vous au volant. La vie organique est tr?s fragile. Le corps plan?taire peut mourir ? tout moment. Il est toujours ? un pas de la mort. Et si vous r?ussissez ? vivre un jour de plus, c?est un simple hasard accord? accidentellement par la nature. Si vous vivez ne serait-ce qu?une heure de plus, estimez-vous chanceux. Depuis notre conception, nous vivons avec du temps emprunt?. Vivant dans ce monde, ? chaque seconde vous devez ressentir la mort. Alors toutes les affaires de la vie doivent ?tre r?gl?es, m?me si c?est votre derni?re heure. Mais comment quiconque peut-il conna?tre sa derni?re heure avec exactitude?? En vue d?un sentiment de s?curit?, bouclez vos affaires avec la nature et avec vous-m?mes ? chacune des heures qui vous sont donn?es, ainsi, vous ne serez jamais pris au d?pourvu. L??cole [?sot?rique] doit d?buter en enseignant ? l?homme?: comment respirer, comment manger, comment se d?placer et comment bien mourir. Cela doit faire partie d?un programme ?ducatif. Il faut inclure ? ce programme l?enseignement indiquant comment prendre conscience de la pr?sence du ?Moi? et comment ?tablir la conscience.

 

Question?: Que faut-il faire si l?on sent qu?il y a quelque chose d?inachev???

Gurdjieff marqua une pause puis r?pondit, apr?s une profonde inspiration?: Demandez-vous qui seront en difficult? si vous mourez comme un chien. Au moment de la mort vous devez ?tre pleinement conscient de vous-m?me et avoir le sentiment d?avoir fait tout ce qui ?tait en votre pouvoir, dans cette vie qui vous a ?t? donn?e. Pour l?instant vous n?en savez pas beaucoup sur vous-m?me. Mais jour apr?s jour vous creuserez de plus en plus profond?ment dans ce sac d?os et en apprendrez de plus en plus de d?tails. Jour apr?s jour vous d?couvrirez ce que vous auriez d? faire et ce que vous avez ? refaire parmi les choses que vous avez faites. Un homme v?ritable est un homme capable d?extraire de la vie tout ce qui a de la valeur, un homme qui peut dire?: ?Et maintenant je peux mourir?. Nous devons essayer de vivre en ?tant capable de dire ? tout moment?: ?Aujourd?hui, je peux mourir, sans aucun regret?.

Ne passez jamais en vain la derni?re heure de votre vie, c?est peut-?tre l?heure la plus importante. Plus tard, vous regretterez peut-?tre d?en avoir fait mauvais usage. L?agitation ?motionnelle sinc?re que vous ressentez maintenant peut se r?v?ler ?tre une puissante source d??nergie dans la pr?paration ? une mort parfaite. Absorbez avec gourmandise les impressions que provoque le fait de savoir que dans une heure, vous serez peut-?tre mort. Lorsque la Grande Faucheuse vous appellera, soyez toujours pr?t. De chaque succulent morceau, le ma?tre sait retirer jusqu?? la derni?re partie de plus grande valeur. Apprenez ? ?tre le ma?tre de votre vie. Dans ma jeunesse j?ai appris ? pr?parer des parfums. J?ai appris ? extraire de la vie son essence, ses qualit?s les plus subtiles. Cherchez en toute chose la plus haute valeur, apprenez ? s?parer le fin de l??pais. Celui qui a appris ? extraire l?essence, ? extraire ce qui compte le plus dans chaque instant de vie, peut discerner la qualit?. Il peut faire avec le monde quelque chose que l?autochtone ne peut pas.

Lorsque vous vivrez vos derniers jours, vous n?aurez peut-?tre pas choisi le lieu ou l?entourage, mais vous aurez le choix de vivre, ou non, pleinement. Prendre ce qui a de la valeur dans la vie est une aptitude identique ? prendre dans la nourriture, l?air et les impressions les substances n?cessaires ? la construction de vos corps sup?rieurs. Si vous voulez prendre de la vie ce qui est de plus grande valeur, ce doit ?tre pour le bien du sup?rieur, et pour vous, n?en garder qu?un peu suffit. Travailler sur soi pour le bien des autres est une mani?re intelligente de recevoir le meilleur de la vie. Si vous n??tes pas satisfait de la derni?re heure de votre vie, vous ne serez pas heureux de votre vie toute enti?re. Mourir, c?est passer par quelque chose qui ne peut pas ?tre r?p?t?. Passer votre pr?cieux temps ? rien, c?est se priver de l?opportunit? d?extraire de la vie ce qui a le plus de valeur. Dans ce monde, traverser la vie du d?but jusqu?? la fin ? est un autre aspect de l?Absolu. Tous les plus grands philosophes pr?paraient soigneusement la derni?re heure de leur vie. Je vais maintenant vous donner l?exercice pour se pr?parer ? la derni?re heure sur Terre. Essayez de ne pas mal interpr?ter aucun des mots de l?exercice donn?.

 

L?Exercice

Repensez ? l?heure qui s?est ?coul?e, comme si c??tait votre derni?re heure sur terre et que vous veniez juste d?apprendre que vous ?tes mort. Posez-vous la question?: ?tes-vous satisfait de cette heure??

Et maintenant revenez ? la vie et fixez-vous un but. Durant la prochaine heure (si vous avez la chance d?en vivre une de plus) essayez d?extraire de la vie l?g?rement plus que durant l?heure pr?c?dente. D?terminez o? et quand vous auriez d? ?tre plus conscient, et o? vous auriez d? augmenter le feu int?rieur. Et maintenant ouvrez grand les yeux, je veux dire par-l? ? ouvrez-vous ? davantage de possibilit?s, soyez un peu plus courageux que l?heure pr?c?dente. Comme vous savez que c?est votre derni?re heure et que vous n?avez rien ? perdre, essayez d?acqu?rir une certaine bravoure ? du moins pour le moment. Bien s?r, cela ne doit pas vous rendre ridicule.

Apprenez ? mieux vous conna?tre, regardez votre machine comme si vous ?tiez ? l?ext?rieur. Au moment de la mort, il n?y a aucun sens ? conserver votre r?putation et votre prestige. D?s maintenant, jusqu?? la toute derni?re heure, aspirez sans rel?che ? recevoir de la vie ce qui de la valeur, d?veloppez votre intuition. Prenez quelques instants toutes les heures pour vous rem?morer l?heure pass?e, sans la juger, et faites en sorte d?extraire davantage de l?heure suivante. Si nous consid?rons chaque heure comme une unit? de vie s?par?e, vous pouvez essayer de faire autant que possible pour utiliser enti?rement chacune des unit?s. Faites-vous violence et trouvez par quel moyen l?heure d?apr?s peut ?tre beaucoup plus que l?heure d?avant, mais soyez conscient du fait d?avoir pris en charge les dettes collect?es jusqu?? pr?sent. Renforcez votre perception de soi et connaissance de soi, et renforcez aussi la capacit? ? vous ma?triser. Le travail de votre machine, qui n?est jamais sous votre contr?le, en sera modifi?. Ces capacit?s peuvent indiquer des changements r?els. Et quoi qu?en pense votre machine, cela n?a pas d?importance.

? Vivre le restant de ses jours ? pr?parer sa mort heure apr?s heure ? n?a rien de pathologique. Personne ne re?oit plus de la vie que le patient canc?reux qui sait approximativement quand il va mourir. Et comme il sait d?j? de quelle mani?re il souhaite passer le restant de ses jours, il n?aura pas ? tout changer dans sa vie, il sera en mesure d?aller quelque part, l? o? il a toujours souhait? aller, ce qu?il n?aurait pas fait en d?autres circonstances. L?homme qui sait que sa mort est prochaine essayera d?utiliser au maximum chacune des heures qui lui reste ? vivre. C?est exactement ce qu?a voulu dire le Christ en disant que les derniers jours sont proches ? les jours avant le Jugement Dernier. Nous sommes tous devant le Juge, mais ce ne sont pas les autres qui nous jugent, c?est nous qui ?valuons notre vie en dernier. Nous ne devons pas ?chouer au plus important examen, dans lequel le juge le plus s?v?re est soi-m?me.

Chaque moment, pris isol?ment, repr?sente une parcelle de l??ternelle Cr?ation. En cons?quent, ? chaque instant nous pouvons extraire les substances les plus subtiles, que nous pouvons appeler ?l?essence de la vie?.

Imaginez la substance ?air? ou la substance ?impressions?. Puis, visualisez dans votre t?te la substance ?moment?. Oui, m?me les moments du temps sont des substances.

Si nous arrivons ? extraire substances les plus fines de l??pais, nous devons t?t ou tard payer pour cela. Cette loi s?appelle La Loi d??quilibre. C?est pourquoi nous devons apprendre comment payer imm?diatement celles que nous recevons de la vie. Alors seulement nous n?aurons pas de dettes. Payer imm?diatement ? c?est ce qui s?appelle le ?r?el faire?. ?Faire? ? c?est penser, ?prouver, agir, mais le ?r?el faire? ? c?est payer imm?diatement. Faire ? ne peut vouloir dire qu?une seule chose?: extraire l?essence de chaque instant de vie et en m?me temps payer toutes les dettes ? la nature et ? soi-m?me?; mais vous ne pouvez payer imm?diatement que lorsque vous avez un ?Je?.

La vie r?elle n?est pas un changement d?activit?, mais un changement de la qualit? de l?activit?. C?est le destin?! Chacun d?entre nous doit se retrouver dans l?ordre g?n?ral des choses. Il n?est pas trop tard pour s?y mettre, bien que vous ayez pass? la majeure partie de votre vie ? dormir. D?s aujourd?hui vous pouvez commencer ? pr?parer votre mort et, simultan?ment, am?liorer la qualit? de votre vie. Mais ne tardez pas ? peut-?tre que vous n?avez vraiment plus qu?une seule heure ? vivre.

 

Question?: Pouvons-nous le partager avec les autres?? Je pense que ce que nous avons entendu ce soir est tr?s important.

Vous pouvez en r?p?ter tous les mots, mais tant que vous ne pouvez faire cet exercice vous-m?me, ?a ne voudra rien dire aux autres. L?existence est le moyen, ou l?instrument, de l?action. Pensez ? cela et vous trouverez pourquoi c?est ainsi.

 

Question?: Nous ne pouvons donc pas payer les dettes si nous n?existons pas, ou si notre ?Je? est absent??

Pourquoi avons-nous un tel besoin de payer?? Payer pour quoi?? Si la vie n?est qu?une co?ncidence, alors continuer n?a aucun sens. Cela ne signifie pas que vous devez mettre fin ? votre vie par un suicide. Au contraire, vous devez consacrer tous vos efforts ? ?vivre?. L?homme ordinaire vit toujours en suivant le courant. Il ne fait pas que dormir, il est absolument mort. Pour v?ritablement vivre, il faut de soutenir les efforts de la nature, activement retirer de la vie [ce qui est important], et ne pas agir passivement ? quelle que soit la direction du courant. Pour extraire de la vie ce qu?il y a de plus pr?cieux, vous devez pouvoir g?rer vos ?motions. ?tes-vous honn?te dans votre ?valuation de soi?? Observez-vous avec attention, vous verrez qu?il y de nombreuses, d??tonnantes fa?ons d??tre honn?te. Notez ? votre intention les diff?rents moments o? les d?sirs apparaissent. Agissez comme toujours, mais soyez toujours conscient de leur pr?sence. Tenez au monde le r?le de votre sang, mais celui d?un niveau sup?rieur. ? la fin de chaque heure, apr?s avoir estim? l?utilit? de celle-ci, imaginez vous r?veiller dans l?absolu inconnu par rapport ? l?heure d?avant. Il est important de noter que l?apparente continuation de l?heure d?avant n?est pas la m?me l?heure d?apr?s, bien que les choses et les personnes ont l?air d??tre les m?mes. Avec le temps vous apprendrez ? vous voir comme un esprit d?une substance particuli?re, venant d?un autre monde, comme un h?te ind?sirable de la nature.

Adopter ce point de vue permet d??valuer tout ce que vous faites dans la vie. Revoyez les r?sultats de tous vos efforts pass?s et pensez au sens qu?ils ont d?sormais, dans la derni?re heure de votre vie. Ceux qui sont engag?s dans le Travail, sont morts ? ce monde et en m?me temps sont plus vivants dans ce monde que n?importe qui d?autre. Le Travail? quelque chose d??trange, d?imperceptible, mais pour beaucoup il est impossible de vivre sans.

La fa?on ordinaire de comprendre la vie est vanit? des vanit?s. Quel que soit l?importance des r?sultats selon des ?chelles terrestres, t?t ou tard cela ?chouera. M?me le sable est r?duit en poussi?re avec le temps. M?me les personnes les plus importantes de l?histoire sont oubli?es. Pour comprendre les vraies possibilit?s de ce monde, il est n?cessaire de trouver ce que nous pouvons atteindre dans ce monde de vraiment utile dans le Monde R?el.

Regardez attentivement les vies des personnes les plus c?l?bres, celles qui commandaient des arm?es, qui avaient du pouvoir sur les autres. Quel b?n?fice ont-elles retir? de leurs grandes actions dans la mort?? M?me durant leur vie, toutes ces grandes actions n??taient que des r?ves creux. Nous ne sommes pas ici pour se faire des louages ou faire ses preuves?; ce qu?il y a de plus r?pugnant dans l?homme ordinaire c?est qu?il peut rapidement satisfaire sa chair.

La plupart des gens trouvent beaucoup d?excuses pour ne pas travailler sur soi. Ils sont enti?rement emprisonn?s par leurs faiblesses. Mais pour l?instant, nous ne parlons pas d?eux, mais de vous. Comprenez-moi bien, je n?ai pas besoin de disciples, je m?int?resse plus ? trouver de bons organisateurs, les vrais guerriers du nouveau monde. Je comprends la faiblesse de l?organisation, parce que pour l?instant il ne s?agit pas d?une organisation habituelle compos?e d?initi?s.

Je vous rappelle une fois de plus d?apprendre ? vivre chacune de vos heures avec un plus grand profit. Pour comprendre comment on devrait mourir, vous devez vous enraciner profond?ment dans la vie, et c?est seulement alors que vous pourrez mourir comme un ?tre humain, non comme un chien. Cependant, il n?est pas donn? ? tout le monde de mourir. Vous pouvez devenir du fumier pour notre plan?te, mais cela n?est pas vraiment mourir. Mourir ? jamais ? ce monde ? est un honneur. Pour cet honneur, vous devez payer avec Travail Conscient et Souffrance Volontaire. C?est un droit que vous devez gagner.

Essayez d?imaginer de fa?on suffisamment claire la derni?re heure de votre vie sur terre. ?crivez le script de cette derni?re heure, comme si vous ?criviez le script d?un film. Demandez-vous?: ??Est-ce ainsi que je souhaite quitter ma vie??. Si vous n??tes pas satisfait de la r?ponse, r??crivez le script jusqu?? ce que vous l?aimiez.

Voyez la vie comme une affaire. Le temps est l?argent de la vie. Lorsque vous ?tes venus dans ce monde, une quantit? d?finie d?argent vous a ?t? donn?e et vous ne pouvez pas la d?passer. Le temps est la seule monnaie que vous utilisez pour payez pour votre vie. Vous voyez maintenant, que vous avez utilis? la majeure partie de mani?re stupide. Vous n?avez pas atteint le but principal de la vie ? avoir du repos. Vous avez ?chou? comme homme d?affaires, et comme utilisateur de la vie ? vous vous ?tes leurr?. Toute votre vie vous avez pens? que tout vous est donn? gratuitement, et maintenant tout ? coup vous d?couvrez que ? ce n?est pas gratuit. Vous payez pour utiliser le temps, c?est pourquoi chaque instant de votre s?jour ici co?te quelque chose.

Comment est-il possible, pour vous, de rembourser (r?cup?rer) au moins certaines de ces pertes?? V?rifiez, si le d?ficit sur votre compte en banque est seulement temporaire ou si peut-?tre il est constant?? Avez-vous perdu ce temps ou pouvez-vous l?investir avec succ?s?? Si vous avez d?pens? tout votre argent en vacances, alors il n?y a rien d?autre ? faire que d??tre navr? du pass?.

Pendant de longues ann?es, avez d?pens? votre vie comme si vos parents vous avaient donn? un compte en banque avec un cr?dit illimit?. Mais la somme est d?sormais utilis?e et vous voyez que vous ?tes tout seul et qu?il n?y a personne sur qui compter. Il n?y a plus de temps sur votre compte en banque. Maintenant vous ?tes forc?s de gagner chaque heure de votre vie. Toute votre vie vous vous ?tes comport? comme un enfant et avez d?pens? le temps comme un nouveau couple en voyage de noces.

Notre ennemi principal, qui nous emp?che de fournir les efforts n?cessaires ? est le d?sespoir. Je sais, vous aurez beaucoup d?excuses pour ne pas vous pr?parer ? la derni?re heure de votre vie. L?habitude est une grande force, mais en commen?ant petit ? petit, vous pouvez apprendre ? en faire de plus en plus ? chaque fois.

Ne trainez pas toute la journ?e, forcez-vous ? faire, au moins une heure par jour, un effort, autrement vous perdrez tout. Pensez ? la r?p?tition de votre derni?re heure comme s?il s?agissait d?exercices de danse ? qu?il faut faire toute sa vie.

Je d?die quatre heures par jour ? cet exercice, mais lorsque j??tais jeune, j?y passais deux fois plus de temps

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Bruce Toussaint (BFM TV), l’interview de trop

Outré, je suis outré. Hier soir en rentrant chez moi, j’allume la télé, ce qui ...