Accueil / Général-(EN-RECLASSEMENT) / Non classé / Gr?ce, orthodoxie lib?rale, pens?e unique et censure : la dictature financi?re avance ses pions
« Le jeudi 16 mai, j?ai particip? ? l??mission d?Arte?28 minutes?sur le th?me :?La Gr?ce, talon d?Achille de l?Europe ?« , rapporte?Vicky Skoumbi, ?r?dactrice en chef?de la revue grecque de philosophie, psychanalyse et arts Al?theia et co-auteur de l?appel Sauvons le peuple grec de ses sauveurs !, qui proteste de la censure dont elle fut victime sur [...]

Gr?ce, orthodoxie lib?rale, pens?e unique et censure : la dictature financi?re avance ses pions

??Le jeudi 16 mai, j?ai particip? ? l??mission d?Arte?28 minutes?sur le th?me 😕La Gr?ce, talon d?Achille de l?Europe ???, rapporte?Vicky Skoumbi, ?r?dactrice en chef?de la revue grecque de philosophie, psychanalyse et arts Al?theia et co-auteur de l?appel Sauvons le peuple grec de ses sauveurs !, qui proteste de la censure dont elle fut victime sur la cha?ne franco-allemande : ??Je viens de visionner l??mission telle qu?elle a ?t? diffus?e et j?en crois pas ? mes yeux : le passage o? je disais que l?aide accord?e ? la Gr?ce a ?t? en r?alit? une aide aux cr?anciers du pays, et que les plans de sauvetage successifs ont ?t? con?us pour prot?ger les cr?anciers d?un d?faut ?ventuel de la Gr?ce, tout en plongeant le pays dans une r?cession de l?ordre de 20% et en le menant tout droit ? la faillite, a tout simplement?disparu?! Si vous regardez attentivement, vous constaterez les traces de coupure par des encha?nements assez abrupts et la non fluidit? de la parole apr?s la premi?re intervention de Benjamin Coriat.?De m?me est pass? ? la trappe, un passage vers la fin o? j?avais ?voqu? une confrontation qui n?est pas de nature nationale entre Grecs et Allemands, mais bel et bien entre deux camps transnationaux, c?est-?-dire entre ceux qui, en marchant litt?ralement sur des cadavres, d?fendent les int?r?ts du secteur financier d?une part, et, d?autre part, ceux qui d?fendent les droits d?mocratiques et sociaux et en fin de compte le droit ? une vie digne de ce nom. Je prends ? t?moin Benjamin Coriat qui participait ? l??mission et qui pourrait certifier que j?ai bien tenu ces propos dont la trace dispara?t sous les ciseaux du censeur. (?)?si la pratique ?tablie est de couper un peu les longueurs, comment se fait-il que les deux coupes principales portent, comme par hasard, sur des propos concernant les vrais b?n?ficiaires de l?aide ? la Gr?ce, c?est ? dire les banques, ainsi que sur le caract?re fallacieux de la suppos?e confrontation gr?co-allemande ??Comme vous pouvez d?ailleurs sans doute le constater vous-m?me, mon temps de parole correspond ? un tiers ? peut-?tre m?me moins ? de celui de Monsieur Pr?velakis. Celui-ci , avec sa proposition d?un m?diateur, sous la tutelle duquel devrait se mettre la Gr?ce, proposait rien de moins que de suspendre les proc?dures d?mocratiques en Gr?ce et de placer Sarkozy (!) ? la position d?un tuteur du peuple grec qui ne saurait ?tre repr?sent? par ses ?lus, surtout si ceux-l? appartiennent par malheur au Syriza. J?ai bondi mais on ne m?a pas laiss? le temps de r?agir en coupant l? l??mission.?Conclure l??mission sur ce propos est absolument scandaleux. Cela n?honore pas, loin de l?, Arte qui se revendique d?une sensibilit? d?mocratique. D?ailleurs, si vous regardez un peu attentivement le d?roulement juste avant la fin, vous verrez que la derni?re question s?adresse ? moi, Mme Quin se tourne bien vers moi et non pas vers M. Pr?v?lakis. Et ma r?ponse concernant les deux Europe qui s?affrontent et qui pr?c?dait la conclusion de Georges Pr?v?lakis, est pass?e compl?tement ? la trappe.?Bref, les coupures, la r?partition in?gale du temps de parole, la conclusion sur un appel ? suspendre la d?mocratie en Gr?ce, tout cela, si n?est pas de la manipulation de l?information, c?est quoi au juste ???

Bonne question. Et que penser de la proposition ?mise par Jean-Claude Trichet, ancien pr?sident de la Banque centrale europ?enne (BCE), jamais ?lu par quiconque, qui formule lui aussi l?id?e de Pr?velakis de ??suspendre les proc?dures d?mocratiques?? ? ???Jean-Claude Trichet??a propos? jeudi que l?Union europ?enne soit habilit?e ? prendre en charge le budget d?un ?tat membre s?il constate son incapacit? ? mettre de l?ordre dans ses finances, dans le cadre de mesures pour pr?server l?euro des cons?quences de la crise grecque.L?ancien pr?sident de la?BCE, dont le mandat s?est termin? en novembre, pr?conise, en l?absence d?une union f?d?rale politiquement difficile ? appliquer, l?activation d?un m?canisme f?d?ral exceptionnel, quand la politique budg?taire d?un pays menace l?ensemble de l?union mon?taire. (?)?Jean-Claude Trichet a not? que les ?l?ments de ce m?canisme ?taient d?j? en place, les pays membres ayant accept?, dans le pacte budg?taire europ?en, de surveiller leurs budgets respectifs et de sanctionner les d?ficits excessifs.?La prochaine ?tape, selon l?ex-patron de la BCE, serait de placer un pays sous administration europ?enne quand son gouvernement ou son parlement ne sont pas en mesure d?appliquer des politiques budg?taires approuv?es par l?UE.?? C?est loin d??tre la premi?re fois que nous parlons de dictature financi?re : qui peut d?sormais nier que c?est bien de cela qu?il s?agit ?

Et nos ??socialistes?? fran?ais dans tout cela ? Ils refusent de recevoir le chef de Syriza, le Front de gauche grec, pourtant donn? vainqueur par les sondages des prochaines l?gislatives : quel signal d?sastreux de m?pris de la d?mocratie et de soumission aux march?s financiers !???Le leader du Front de gauche, Jean-Luc M?lenchon, a accus? lundi ses anciens camarades du PS d??tre le??parti de Papandreou??pour n?avoir pas re?u son homologue du parti de gauche grec Alexis Tsipras de passage ? Paris.??Les dirigeants socialistes ont commenc? une ardente carri?re de godillot : le pr?sident ne re?oit pas, donc eux non plus. C?est lamentable?, a d?clar? Jean-Luc M?lenchon apr?s une conf?rence de presse commune avec le leader du parti Syriza.??Si Bernard Cazeneuve (nouveau ministre aux Affaires europ?ennes, ndlr) ne voulait pas le recevoir, pourquoi est-ce que le Parti socialiste ne l?a pas re?u? Nous comprenons le message : le Parti socialiste est le parti du m?morandum et de l?alliance avec le PASOK, le parti de Papandreou, le parti qui s?accroche au pass??, a poursuivi l?ex-candidat du Front de gauche ? l??lys?e.??Je d?plore de voir Laurent Fabius, qui a ?t? engag? avec moi pour la bataille du non (ndlr : au r?f?rendum europ?en en 2005) parler sur ce ton aux Grecs en leur disant maintenant il va falloir vous soumettre au m?morandum?, a-t-il dit.?Les Grecs, s?ils veulent rester dans la zone euro,??ne peuvent pas se prononcer pour des formations qui les feraient sortir de l?euro?, aux l?gislatives du 17 juin, a affirm? lundi le nouveau ministre des Affaires ?trang?res (?).?? Or Syriza ne propose absolument pas que la Gr?ce sorte de l?euro !???C?est tr?s d?licat car nous n?avons pas de le?ons ? leur donner. Mais en m?me temps, la France qui n?a pas ? donner de le?ons doit dire les choses ? (ses) amis grecs??, a pr?cis? Fabius. ??Il faut bien que chacun comprenne que l?enjeu c?est que les Grecs restent ou ne restent pas dans l?euro. On ne peut pas ? la fois vouloir rester dans l?euro et ne faire aucun effort.?? Ne faire aucun effort ! On bondit en lisant ?a, avec un pays compl?tement exsangue, d?vast?, qu?on entend d?pecer et affamer plus encore. Mais c?est ainsi (aussi) en Hollandie : leur ignoble chantage impose l?aust?rit? criminelle en ?change d?un maintien dans l?euro. Et si les Grecs votent Syriza, il faudra dissoudre le peuple grec. R?sistance !

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La pandémie du covid-19 en date du 22 avril 2020

Je m’inquiète beaucoup au sujet du covid-19. C’est bien la première fois que je « vis » ...

One comment

  1. avatar

    Bonjour ,
    Concernant la mauvaise foi dans cette émission de ARTE , c’est effectivement scandaleux .
    En ce qui concerne Syriza pas grand chose à dire .
    Nous verrons si les Grecs votent en masse pour ce parti .
    En ce qui concerne le parti de JL M leur mauvaise foi et leur coté manipulatoire n’est plus à démontrer .
    Les choses sont plus complexes ….
    PS : l’envoi de NS comme médiateur est particulièrement croustillant .