Accueil / A C T U A L I T É / Google aux ?lections mexicaines

Google aux ?lections mexicaines

 

Est-ce l? une bonne ou une mauvaise nouvelle?? Selon cette derni?re, Google, en ?troite collaboration avec l?Institut f?d?rale ?lectorale (IFE) du Mexique, transmettra, ? travers sa plateforme, le Programme des R?sultats ?lectoraux Pr?liminaires (PREP). De plus, il communiquera les r?sultats des ?lections par candidat, par ?tat et district.

Cette information est tir?e du journal?la Jornada. On y apprend ?galement que Google met gratuitement sa plateforme informatique de diffusion de l?information ?lectorale au service de l?Institut F?d?rale ?lectoral.

Faut-il s?en inqui?ter?? Depuis d?cembre 2010, nous savons que toute une partie de l?administration ?tasunienne est?pass?e ? l?entreprise Google.

???Les?Services d?Administration G?n?rale?(GSA) am?ricains ont?annonc? aujourd?hui leur d?cision?de faire passer leurs 17 000 employ?s et contractuels ? la solution?Google Apps for Government. La GSA supervise les activit?s du gouvernement f?d?ral am?ricain, fournissant des services de gestion et d?acquisition de biens immobiliers et b?timents, et procurant ?galement une assistance ? d?autres agences f?d?rales.??

Il y a, ? tout le moins, de quoi s?interroger sur la capacit? de manipulation des donn?es relatives ? la votation. ??Notons que pour cette ?lection du 1er juillet plus de 3 500 000 jeunes entre 18 et 19 ans voteront pour la premi?re fois ? une ?lection pr?sidentielle. Plus de la moiti? des citoyens ayant droit de vote le 1er juillet ont entre 18 et 39 ans, repr?sentant plus de 43 millions de personnes sur un total de 79 500 000 d??lecteurs inscrits, soit 55?% de la population votante.??

Nous savons que les ?tats-Unis veulent garder le plein contr?le sur la gouvernance du peuple mexicain. D?j? en 2006, ils ont ?t? les premiers ? reconna?tre une victoire contest?e de Calderon et ? soutenir la d?cision de l?IFE de ne pas proc?der au recomptage de tous les votes. On peut s?imaginer qu?avec ses 17 000 fonctionnaires, dont un certain nombre, hautement sp?cialis? en g?nie informatique, qu?il saura trouver le moyen de faire gagner le candidat de son choix. Nous savons que les premiers ? disposer de l?information ont toujours un avantage non n?gligeable sur ceux qui la re?oivent en seconde ou en troisi?me main.

Un de ces avantages est de pr?parer l?opinion publique ? la victoire de celui qui sera couronn? pr?sident, de mani?re qu?? la fin tout le monde se r?signe aux r?sultats qui le donneront gagnant. Je ne suis pas sp?cialiste de la question, mais je suis certain que Washington, par exemple, n?accepterait pas que le Conseil ?lectoral du Venezuela se lie avec un organisme iranien ou russe pour mettre ? sa disposition une plateforme de diffusion des r?sultats ?lectoraux des ?lections pr?sidentielles d?octobre prochain. Il y trouverait un motif suffisant pour contester tous les r?sultats, donnant Chavez gagnant.

Quoi qu?il en soit, la m?fiance est toujours de rigueur lorsque des int?r?ts ?trangers ? la v?ritable d?mocratie se r?v?lent ? l?int?rieur d?un processus ?lectoral. Il n?y a plus seulement l?achat des votes, il y a des subterfuges plus sophistiqu?s qui permettent de manipuler le vote populaire pour l?am?nager ? ses fins.

C?est un probl?me de nombreuses g?n?rations que celui de gagner des ?lections ? l?encontre de la volont? populaire. Les ap?tres de la d?mocratie ne s?en font pas un scrupule. D?o? l?importance d??tre vigilant et de garder la pleine ind?pendance des conseils ?lectoraux. D?j? j?ai pu observer un certain filtrage de l?information en relation avec le Mexique. Les sources d?information sont importantes et celui qui en a le contr?le est certainement tr?s puissant.

Oscar Fortin

Qu?bec, le 30 juin 2012

http://humanisme.blogspot.fr/2012/07/v-behaviorurldefaultvml…

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’autre conséquence majeure du coronavirus !

Le Covid-19 a précipité une ruée vers le cash, à tout le moins dès que ...