Accueil / T Y P E S / Billets / GM, Harper, D?mocratie 2.0 et privatisation de Radio-Canada
Le dernier billet de mon blogue, qui ?tait ? la base seulement un montage graphique transformant ??GM ? en ??GouverneMaman ? comment? minimalement de ma part, a ?t?, par la discussion qui a suivi, le laboratoire de celui qui va suivre. Et je me r?jouis de l’interaction entre les citoyens que permettent les blogues, et [...]

GM, Harper, D?mocratie 2.0 et privatisation de Radio-Canada

Le dernier billet de mon blogue, qui ?tait ? la base seulement un montage graphique transformant ??GM ? en ??GouverneMaman ? comment? minimalement de ma part, a ?t?, par la discussion qui a suivi, le laboratoire de celui qui va suivre. Et je me r?jouis de l?interaction entre les citoyens que permettent les blogues, et je remercie ceux qui, chez moi, ici ou ailleurs, participent ? cette aventure.

Au d?part, je crois depuis longtemps ? l?av?nement d?une D?mocratie 2.0, et l?histoire autour de GM, m?me seulement au Canada, est un bon exemple pour illustrer son non-av?nement. On a entendu du c?t? des conservateurs que l?id?e derri?re tout ?a est de conserver des emplois, mais on se rend compte, m?me si le calcul est difficile ? faire, que la note par emploi conserv? est tr?s sal?e, s?approchant du million de dollars. Alors, j?en viens ? penser qu?on aide plus un symbole ? perdurer que des gens ? garder leurs emplois.

Le monde change et GM est dans cette situation parce qu?elle n?a pas su se mettre au devant. S?rieusement, je doute fort que les citoyens canadiens aient donn? l?aval ? Stephen Harper pour ce sauvetage, puisque justement ce sont eux qui dictent, par l??volution des mentalit?s, ces changements. Je qualifiais de ??grosse balourde ? la compagnie GM et je fais donc de m?me pour le syst?me politique actuel. Tant d?argent public ne devrait pas se jouer aussi facilement, surtout quand les cons?quences sont si importantes. Il serait donc temps qu?un vrai dialogue s?amorce entre les citoyens et les d?cideurs. Le seul suffrage ?lectoral plus ou moins aux quatre ans est devenu insuffisant dans un monde o? la rapidit? et l?efficacit? sont si pr?sentes.

Mais pour pointer les agissements du gouvernement actuel, il y a une absurdit? ? constater que d?un c?t? on met tant d?argent pour sauver GM et de l?autre on veut vendre des soci?t?s d??tat comme Radio-Canada. Est-ce qu?apr?s avoir f?ch? la droite ?conomique les conservateurs tentent de se racheter en jouant le jeu id?ologique de la privatisation? ?a en a tout l?air. Est-ce que le symbole de GM, li? ? l??conomique, est plus important que celui de Radio-Canada, li? ? la culture?

Bon, il semble que Radio-Canada ne soit pas vraiment en danger, mais, quand m?me, trouvez l?erreur : ??le diffuseur public faisait face ? un manque ? gagner de 171 millions de dollars ? tandis que ??Les gouvernements du Canada et de l?Ontario ont confirm? lundi le versement d?une aide de 10,6 milliards de dollars (9,5 milliards de dollars am?ricains) ? General Motors afin de proc?der ? sa restructuration.?? (??Le gouvernement f?d?ral d?bourse 7,1 milliards de dollars et le gouvernement ontarien 3,5 milliards.??)

Qui peut croire que le gouvernement actuel est pragmatique?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Vous êtes tous Charles Ponzi !

“Donnez un million à Ponzi”, lançait le Wall Street Journal dans un article du 2 ...