Accueil / T Y P E S / Articles / « Pour quelques bord?es de neige? »

« Pour quelques bord?es de neige? »

G?neuse pour la neige? !

Elle s?appelle Carmen de Jong, elle est scientifique, et aujourd?hui, elle est menac?e dans son travail, pour avoir os? d?noncer le grave probl?me que pose l?utilisation des canons ? neige.

Qu?a donc fait cette hydrologiste allemande de r?putation internationale pour m?riter ce qu?elle subit aujourd?hui??

Comme chacun sait, r?chauffement climatique oblige, les stations de sports d?hiver doivent en cas de p?nurie de neige, mettre en route les canons ? neige, gros consommateurs d?eau, et qui provoquent d?autres probl?mes. lien

Un canon ? neige est un appareil qui permet de fabriquer de la neige artificielle (ou de culture) lorsque le temps est suffisamment froid, (maximum -3?) et qu?il y a de l?eau ? disposition en abondance. lien

Dans un article du ??Monde ? (19 f?vrier 2006) Jean Louis Andr?ani ?voquait la dangerosit? des canons ? neige.

Serge Lepeltier, ancien ministre UMP de l??cologie a lanc? une association ??valeur ?cologie ? pour demander au gouvernement un moratoire sur l?implantation de nouveaux canons, et il r?clame des ?tudes d?impact. lien

Moutain Wilderness indique que les canons ? neige des stations utilisent des millions de m3 d?eau (12 millions pour la saison 1999-2000 et 13 millions pour la saison 2004-2005). lien

A titre de comparaison 10 millions de m?tres cubes d?eau repr?sentent la consommation d?une ville de 170?000 habitants. lien

Les pistes de ski utilisant la neige artificielle couvraient d?j? en 2004 4000 hectares, pour 185 stations ( lien) ce qui est ?norme si l?on met en parall?le la consommation d?eau pour la production de ma?s (1700 m?tres cubes ? l?hectare) alors que les canons ? neige en consomment 4000 m?tres cubes. lien

85% des stations de ski du bassin RMC (Rh?ne M?diterran?e Corse) sont ?quip?es de canon ? neige, et il faut ~1 m?tre cube d?eau pour faire 2 m?tres cubes de neige artificielle. lien

Cette eau est extraite, pour 55%, des r?serves collinaires, 30% des cours d?eau, et 15 % du r?seau d?eau potable.

Lorsque l?on sait que l?eau potable est de plus en plus pr?cieuse, on peut s?interroger raisonnablement sur la pertinence de son utilisation pour faire de la neige artificielle, d?autant que ?? g?n?re des conflits dans au moins le tiers des stations.

De plus, en cas de p?nurie d?eau, c?est l?eau us?e des stations d??puration qui est utilis?e, ce qui pose un probl?me ?vident lors de la fonte des neiges. lien

Bien sur, pour pr?lever de l?eau dans le milieu naturel, il faut une autorisation (article 10 de la loi sur l?eau du 3 janvier 1992), et l?exploitation de compresseurs d?eau de forte puissance est soumise ? autorisation pr?fectorale. (Loi du 19 juillet 1976).

Ces deux contraintes ne posent apparemment pas de probl?me.

Et pour arranger le tout, il n?y a pas de r?glementation sp?cifique pour les installations d?enneigement artificiel. lien

D?autant que les instances europ?ennes (AEE) voient plut?t d?un mauvais ?il la multiplication de ces installations. lien

Il faut ajouter qu?au moins 1/3 de l?eau pr?lev?e pour les canons ? neige se perd en ?vaporation, et ne retourne pas sur le m?me versant.

20% des pistes sont ?quip?es de ces appareils pour le bonheur plut?t mitig? des riverains, car outre qu?ils sont grands consommateurs d?eau, il sont ?galement bruyants. (60 ? 80 d?cibels) ce qui est d?autant plus g?nant puisqu?ils fonctionnent la nuit.

Lorsque la temp?rature est plus douce, on peut, en utilisant l?iodure d?argent, fabriquer de la neige artificielle. lien

On se souvient que les Chinois l?avaient utilis? pour chasser en partie la pollution de l?air, lors des jeux olympiques de P?kin de 2008. lien

En novembre 2009, les m?t?orologues chinois, en lib?rant dans l?air des petits b?tonnets d?iodure d?argent, avaient provoqu? d??normes chutes de neige, paralysant P?kin. lien

Or lorsque la neige fond, les particules d?argent asphyxient la v?g?tation, d?truisant les bact?ries, et donnant une ??belle?? couleur rousse ? la verdure montagnarde, du plus vilain effet.

Et puis il y a le ??snowmax ? fabriqu? par l?am?ricain York Snow Inc.

C?est un additif qui provient de la culture d?une bact?rie (Pseudomonas syringae) qui permet de favoriser la formation du gel.

Ce produit n?est pas autoris? partout, et son impact sur l?homme et l?environnement n?est pas encore bien connu.

L?avantage de ce produit est qu?il permet de produire de la neige ? des temp?ratures encore plus ?lev?es.

Une premi?re ?tude ? ?t? r?alis? en France et en Italie, laquelle n?a pas mis en ?vidence la pr?sence de cette bact?rie dans la neige, concluant quand m?me timidement qu?il pourrait y avoir des ??effets faibles et ? long terme??, provoquant la joie du fabricant de ce produit, dont le chiffre d?affaire ?tait d?j? de 40 millions d?euros en 2003.

Pourtant la messe n?est pas dite.

Nicole Cabret, dans un article paru dans ??Le Monde ? du 23 avril 2004 soul?ve les questions qui d?rangent en donnant la parole ? Fran?oise Dinger.

Celle-ci ?tait ?ing?nieur-chercheur au Cemagref de Grenoble) et affirmait que le ??snomax ? favorisait le d?veloppement des micros organismes dans la cuve, les gouttelettes projet?es par le canon ? neige se transformant en petits cristaux de glace infect?s. Elle pense ??qu?il faudrait engager un programme de recherche sp?cifique sur la survie et le d?veloppement de ces agents pathog?nes dans la neige ?. lien

Un autre inconv?nient est sa duret??: la neige fabriqu?e artificiellement est 50 fois plus dure que la neige normale (c?est quasiment de la glace) et les skieurs accident?s sur une piste de neige artificielle en gardent un tr?s mauvais souvenir?repartant souvent sur des brancards.

La g?ographe et sp?cialiste de recherche interdisciplinaire appliqu?e en montagne ?Carmen de Jong dirigeait une unit? de service (UMS 3046) appel?e Montagne appartenant simultan?ment au CNRS, (centre national de la recherche scientifique) et ? l?Universit? de Savoie jusqu?? 2009.

Son unit? ?tait install?e ? ?l?institut de la Montagne, ? l?Universit? de Savoie pr?s de Chamb?ry.

Ses travaux de recherche et d?information scientifique, reconnus sur le plan international abordent notamment les probl?mes pos?s par la neige artificielle.

Elle avait obtenu d?importantes subventions europ?ennes pour mener ses recherches dans le cadre du programme Alp-Water-Scare (qui ?tudie la p?nurie de l?eau li?e ? la fabrication de la neige artificielle) (lien)

Elle ?tait personnellement ? l?origine de ce programme qui ? donn? une dimension internationale ? l?Institut de la Montagne. lien

Or son financement a ?t? brusquement coup?, ses responsabilit?s au niveau fran?ais et europ?en lui ont ?t? retir?es et les bureaux qu?elle occupait ont ?t? attribu?s ? d?autres chercheurs.

Sa page Web a disparu du site de l?Institut, ainsi que son adresse postale, car elle n?est plus consid?r?e comme faisant partie de l?Institut.

?Ces d?cisions ont ?t? prises unilat?ralement par le pr?sident de l?Universit? de Savoie, sans consulter les conseils statutaires comp?tents? raconte-t-elle?

Qui cela d?rangeait-il??

Laurent Reynaud est le puissant directeur du SNTF (syndicat national des t?l?ph?riques de France) et entre lui et Carmen, le courant ne passe plus depuis une entrevue qu?elle avait accord?e au ??Dauphin? lib?r? : elle avait projet? une image humoristique montrant un canon ? neige crachant des liasses de billets de banque. lien

La r?gion Rh?ne-Alpes esp?re bien obtenir les jeux olympiques d?hiver, de 2018 ? Annecy. lien

Or, une r?glementation freinant l?utilisation des canons ? neige serait du plus mauvais effet pour la r?ussite de ces jeux.

Vancouver en a fait la cruelle exp?rience lors des J.O. de 2010. lien

Tout le monde n?est pas d?accord avec cette candidature puisque le 20 novembre 2010, une manifestation contre les J.O. ? Annecy aura lieu devant la mairie de cette ville. lien

Et puis l?activit? hivernale dans les stations a connu une baisse sensible (un recul de 4% par rapport ? l?an dernier).

Elle g?n?re malgr? tout 120?000 emplois dans 220 stations, avec 60 millions de nuit?es l?hiver dernier. lien

En r?alit?, pendant que les grands financiers fran?ais et les multinationales d?localisent ? la recherche des plus bas salaires, des savoyards se voient oblig?s d?accepter des emplois saisonniers destructeurs de leur propre environnement.

Cette situation g?n?re une d?pendance des ?lus par rapport aux ??industriels?? de la neige, et exer?ant par l? une pression sur les instances universitaires. lien

Il fallait donc emp?cher Carmen de Jong de nuire, la meilleure des fa?ons ?tant de la priver de cr?dits, et de responsabilit?s.

Depuis, la situation de la g?ographe est bouch?e, et les tentatives de discussion s?av?rant vaines, Carmen a finalement ?crit ?en octobre ? la pr?sidence du CNRS pour demander l?annulation de sa d?cision d?avril 2009 pronon?ant la suppression de son unit?.

L?affaire est aussi dans les mains de la justice, puisque Carmen a demand? l?annulation des d?cisions prises ? pour violation de la loi et exc?s de pouvoir?des d?cisions prises par la pr?sidence de l?Universit? de Savoie?. lien

Elle pense ? juste titre ?tre victime du lobby des stations de ski.

??Ils veulent me faire taire parce que je fais trop de vagues ?.

Elle commence malgr? tout ? avoir quelques soutiens, comme celui de Ren?e Alice Poussard, conseill?re r?gionale ?cologiste, qui lance l?alerte ??il faut sauver le soldat De Jong (?)??la neige de culture est devenue sujet tabou depuis que la candidature d?Annecy aux J.O. 2018 entra?ne l?obligation d??quiper toutes les stations de canons ? neige, en regard d?une situation globale de l?enneigement d?ores et d?j? critique en bien des endroits?; ce qui ne va pas aller en s?arrangeant vu les donn?es enregistr?es en prospective parfaitement alarmante en mati?re de changement climatique en cours ?. lien

Et puis Malika Benarab-Attou, une d?put?e verte au parlement europ?en l?a soutenue publiquement comme le raconte ??le canard enncha?n? ? lien

Pour l?instant, la pr?sidence du CNRS fait la sourde oreille.

Un journal savoyard, ? La Voix des Allobroges? l?ve vaillamment un coin du voile sur cette ??affaire sensible??.

Le 2 septembre 2010, il titre son article ??le pr?sident de l?universit? est la marionnette des ?lus ? et ?voque ??la mise ? mort universitaire de Carmen de Jong ?. lien

Sur TV Net Citoyenne, elle est interview?e sur cette vid?o

La presse internationale s?en est aussi ?mue?: Le ??Sunday Times ? ?voque les lobbys qui seraient ? l?origine de l??viction de cette scientifique. lien

Il faudrait aussi que cette courageuse jeune femme trouve un appui populaire et qu?une p?tition soit lanc?e??

Cet article veut y participer,

Car comme dit mon vieil ami africain:

??Petit marteau casse gros cailloux ?

L?image illustrant l?article provient de ??valeur-ecologie.fr??

Autres ?l?ments d?information?:

Neige ?ternelle ? La neige artificielle en question. Fabrice Lardreau ? La montagne et l?alpinisme, num?ro de janvier 2003

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le « Poilu », un violoncelle dans l’enfer de 14-18

Avec ses formes grossières et son bois de piètre qualité, il n’est pas très élégant, ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Amusante coincidence que la « bordée » dans le sens d’un tir groupé de canons sur un navire de ligne soit devenue justement au Québec…. une importante chute de neige ! Prémonitoire ?

    PJCA

    • avatar

      amusant, oui!
      en tout cas, l’article grace à vous tous connait un joli succès!
      il vient de passer sur av, et çà intéresse pas mal de monde aussi.
      encore merci.