Accueil / T Y P E S / Articles / Geab N?75 : Sous les records des bourses l’imminente plong?e en r?cession de la plan?te – El Correo

Geab N?75 : Sous les records des bourses l’imminente plong?e en r?cession de la plan?te – El Correo

par?GEAB

Malgr? une sensation de calme relatif relay?e ? la fois par les m?dias et par des march?s financiers US et japonais volant de records en records, l’?conomie mondiale ralentit s?rieusement et une r?cession g?n?ralis?e se profile.

Les diff?rents acteurs en ont pleinement conscience et, face aux enjeux d’une rechute imminente, les pays ou r?gions mettent en place diverses strat?gies pour tenter d’en minimiser les cons?quences. Quand certaines semblent dict?es par le d?sespoir ou les solutions de la derni?re chance, d’autres au contraire t?moignent d’une r?elle adaptation aux transformations actuelles du monde. Et sans surprise, dans la premi?re cat?gorie nous retrouverons les ??puissances du monde d’avant?? qui n’ont plus de r?elles options.

Plan de l’article complet?:

 

  • (1) R?cession mondiale en vue
  • (2) Le commerce douteux des banques
  • (3) Paradis ou enfers fiscaux
  • (4) N?oprotectionnisme entre blocs r?gionaux
  • (5) La strat?gie en or des ?mergents
  • (6) Derni?re cartouches de la Fed
  • (7) Euroland?: Gouvernements d’union nationale et BCE ? a rescousse
  • (8) Risques ? la hauteur des strat?gies

 

Nous pr?sentons dans ce communiqu? public les chapitres 1, 2 et 5.

R?cession mondiale en vue

Plusieurs signaux montrent en effet qu’un retournement de conjoncture est imminent. ? vrai dire le terme ??retournement?? n’est pas tr?s adapt? puisque l’?conomie r?elle ne s’est jamais vraiment remise du choc de 2008?: c’est donc plut?t ? une aggravation que nous allons assister.

Les indices pour cela ne manquent pas. L’Europe est d?j? en r?cession. Les exportations de la Chine, souvent consid?r?e comme ??l’atelier du monde??, sont en forte baisse (figure ci-dessous) et ses indicateurs se contractent ou ralentissent dangereusement [1] avec en outre une importante bulle du cr?dit [2].

Exportations chinoises vers diff?rents pays.
Rouge
?: contraction sur un an, vert?: expansion.
Source?: Bloomberg

L’Australie, bon indicateur de la sant? de l’?conomie mondiale par son exposition aux mati?res premi?res, s’essouffle [3]. Les consommateurs eux aussi marquent le pas. Les ventes en gros [4] ou en d?tail aux ?tats-Unis sont en baisse.

Ventes au d?tail aux ?tats-Unis.
Orange?: ventes d’habits.?Gris?: marchandise g?n?rale.
Source?: Bloomberg

La plupart des indicateurs US virent au rouge, comme par exemple l’indice?Chicago PMI[5], de m?me que l’indicateur mondial de?Goldman Sachs?(figure ci-dessous).

En deux mots, une r?cession mondiale est en vue [6]. Pour se pr?munir de son impact, les diff?rents acteurs, ? commencer par les banques, usent de diff?rentes strat?gies que nous allons analyser.

Le douteux commerce des banques

Il va sans dire que le milieu financier n’est gu?re un mod?le de transparence. Mais entreJPMorgan ou Bank of America?qui ont ??miraculeusement?? r?ussi ? n’avoir aucun jour de perte dans leur activit? de?trading?au premier trimestre [7], ou encore les r?serves d’or deJPMorgan?qui se sont myst?rieusement vid?es [8] alors que par une dr?le de co?ncidence on a assist? ? un?krach?sur le cours de l’or mi-avril, sans compter les diverses manipulations auxquelles se pr?tent les banques au premier rang desquelles encoreJPMorgan?[9] et bien d’autres [10], ces op?rations louches passent de moins en moins inaper?ues.

Indicateur de l’?conomie mondiale de Goldman Sachs
Global Leading Indicator?(GLI), croissance et acc?l?ration.

Source?: Goldman Sachs

N?anmoins, toutes les banques savent qu’une nouvelle temp?te se profile et usent des moyens ? leur disposition (plus ou moins l?gaux) pour se mettre ? l’abri, et tous les coups sont permis, y compris entre les ?tablissements eux-m?mes. C’est ? cette aune qu’il faut lire les bilans mirifiques des diff?rentes banques au premier trimestre permettant d’attirer les investisseurs ou tout au moins de repousser la d?b?cle, ou le?minikrach?du cours de l’or mi-avril vraisemblablement caus? par un ou plusieurs de ces ?tablissements financiers.

Ces ?pres batailles en pleine tourmente ?conomique laisseront des traces et les banques les plus faibles ou les plus touch?es ne sortiront pas indemnes de la temp?te. D’autant que les centres financiers font maintenant face ? un nouvel adversaire, les ?tats.

La strat?gie en or des ?mergents

Quand certains pays doivent prot?ger leur ?conomie pour survivre, aller chercher des recettes fiscales dans les paradis fiscaux, et en m?me temps laisser paradoxalement leurs banques utiliser des m?thodes peu orthodoxes pour ?viter la faillite, d’autres ont choisi de miser sur l’or. Alors que l’or-papier a connu un?krach?effrayant mi-avril, la demande pour l’or physique n’a jamais ?t? aussi grande, ce qui confirme le d?couplage complet entre le march? de l’or papier et celui de l’or physique. Qu’arrive-t-il lorsque tout le monde s’aper?oit que les papiers de possession d’or n’ont aucune contrepartie physique?? Lorsque le contrat de propri?t? d’un lingot ne peut ?tre honor??? Le papier en question n’a plus de valeur. Il faut donc s’attendre ? d’autres mouvements violents sur le cours de l’or papier. C’est pourquoi certains courtiers n’autorisent plus aucun levier pour les positions sur l’or papier [11]. Ce d?couplage montre ?galement que de gros probl?mes sont ? venir car la confiance est maintenant ?branl?e.

N?anmoins, l’or physique a pour sa part de beaux jours devant lui. La Chine l’a bien compris et ach?te de l’or en masse [12].

Importations d’or par la Chine via Hong-Kong, 2012 et 2013 (en tonnes).
Source?:?HK census and statistics department

Cette forte demande n’est pas anodine?: elle r?v?le d’une part la strat?gie de sortie du dollar de la Chine, d’autre part la volont? du pays de se prot?ger d’un choc ? venir, et enfin l’anticipation que la possession d’or doit accompagner l’internationalisation du yuan. En effet, la possession d’or permet de cr?dibiliser le yuan au plan international, sans parler de l’hypoth?se o? l’or ferait partie int?grante d’un nouveau syst?me mon?taire international.
Car c’est la strat?gie des BRICS?: construire petit ? petit un syst?me mondial o? ils seraient plus repr?sent?s, notamment en se passant du dollar et en utilisant leurs propres monnaies pour le commerce. Et par ?tapes, ce mouvement qui peut para?tre lent mais qui en r?alit? est extr?mement rapide ? l’?chelle des changements ? r?aliser, permet de d?placer le centre de gravit? mondial, et les ?mergents deviennent de plus en plus incontournables dans la marche du monde. C’est l’essence m?me de la ??crise syst?mique globale?? d?crite et anticip?e ?tape apr?s ?tape par le GEAB depuis 7 ans.

?videmment, ce mouvement n’est possible qu’avec son corollaire?: la perte d’influence de l’occident et en particulier des ?tats-Unis d’Amerique.

– GEAB N?75, 15 mai 2013.-

Notes

 

[1] ??Le secteur non-manufacturier se contracte en avril?? (sourcePeopleDaily, 04/05/2013), ??baisse de l’IDA du secteur manufacturier en avril?? (source?PeopleDaily, 02/05/2013), etc.

[2] Sources?:?Epoch Times?(01/05/2013),?CNBC?(26/04/2013).

[3] Source?:?Atlantico, 10/05/2013.

[4] Source?:?CNBC, 09/05/2013.

[5] Source?:?ISM-Chicago, 30/04/2013.

[6] Pour d’autres signaux allant dans ce sens, lire par exemple?ZeroHedge(08/05/2013).

[7] Source?:?ZeroHedge, 08/05/2013.

[8] Source?:?ZeroHedge, 08/05/2013.

[9] La banque est poursuivie par l’?tat de Californie (source?:?New York Times, 09/05/2013) et bient?t par la FERC (source?:?Financial Times, 08/05/2013) qui a dans son collimateur le d?partement de mati?res premi?res dirig? par Blythe Masters. ? en croire?CNBC?(03/05/2013), cette affaire ressemble ? un petit r?glement de compte entre amis…

[10] Par exemple la?Deutsche Bank?(source?:?Bloomberg, 28/03/2013), RBS (source?:?Telegraph, 03/04/2013), etc.

[11] Source?:?ZeroHedge, 02/05/2013.

[12] Source?:?Caixin?(10/05/2013) et?PeopleDaily?(03/05/2013).

 

elcorreo.eu.org

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’étonnant capharnaüm de l’écrivain Henri Pollès

Cet auteur breton fait partie des écrivains méconnus dont l’œuvre mériterait une plus grande reconnaissance. ...