Accueil / T Y P E S / Articles / Gaz de schiste : les dommages collat?raux

Gaz de schiste : les dommages collat?raux

G?rard Montpetit

Au Qu?bec, nous avons 31 puits ?modernes? de gaz de schiste dont ceux de Leclercville et de La Pr?sentation qui ont, ou ont eu, des fuites pr?occupantes. Il ne s’agit pas d’un grand nombre mais admettons que statistiquement cela soit significatif, nous dirions alors que plus de 6% des puits for?s au Qu?bec ont de s?rieux probl?mes.

Les experts en relations publiques des Forces Arm?es utilisent l’euph?misme ?dommages collat?raux? pour minimiser les dommages et les souffrances que d’innocentes victimes doivent subir lors de bombardements ou d’op?rations militaires. Par exemple, si un ?drone? frappe sa cible, mais tue ou blesse une douzaine de civils qui vivent dans les parages, on utilise cette expression, parfois suivie d’une autre: « Just too bad », indicative de la plus supr?me insouciance.

De m?me, la fracturation hydraulique des gazi?res est responsable de ?dommages collat?raux? ? des personnes qui ont le malheur de vivre ? proximit? d’une tour de forage mais aussi ? ceux et celles qui vivent de l’agriculture, du tourisme, ou qui s’adonnent ? la p?che sportive. Pour les premiers, les effets collat?raux sont imm?diats; pour les seconds, on ne les voit pas dans la m?me image, car report?s dans le temps mais avec celui-ci, ils deviennent de plus en plus visibles…

Les probl?mes de sant? font aussi partie de ces ?dommages collat?raux? tardifs. Le professeur Ingraffea et ses coll?gues de l’Universit? Cornell nous disent que l’enjeu des gaz de schiste peut se r?sumer par la phrase lapidaire ?The wealth of a few versus the health of many? ?La richesse de quelques-uns contre la sant? de plusieurs?.

La cooccurrence ?dommages collat?raux? peut aussi s’appliquer au monde du travail. Pour chaque ?job? cr??e par l’industrie des carburants fossiles, combien seront perdues dans d’autres secteurs? Par exemple ? Gasp?, P?trolia peut fournir des emplois, un certain nombre de mois-personne disons, mais combien de mois-personne perdus dans le secteur du tourisme et des p?cheries?… Et s’il fallait qu’une catastrophe survienne dans le golfe St-Laurent comme dans le golfe du Mexique en 2010? Est-ce que P?trolia aurait les reins assez solides pour indemniser toutes les personnes qui seraient l?s?es?… Entre P?trolia et BP il y a un monde!

L’industrie n’ose dire non plus que la fracturation de la roche est une technique dont le taux d’efficacit? est aberrant. Selon Marc Durand, ing?nieur-g?ologue ? la retraite, l’industrie peut extraire aussi peu que 20% du gaz contenu dans la roche car il n’est pas ?conomiquement rentable d’exploiter ce qui reste. Est-ce qu’un agriculteur ach?terait une moissonneuse-batteuse pour ne r?colter que 20% du ma?s dans son champ?

D?s que le puits n’est plus rentable, la compagnie bouche le puits avec du ciment et en remet le contr?le et la responsabilit? financi?re ? la province de Qu?bec. Le gaz et les autres fluides qui demeurent dans la roche vont migrer tr?s, tr?s lentement vers le puits et la pression va se reb?tir graduellement dans la structure pendant des si?cles. Voil? de s?rieux ?dommages collat?raux? pour les g?n?rations ? venir qui habiteront ? La Pr?sentation ou ailleurs dans la vall?e du Saint-Laurent.

Il faut comprendre qu’un puits d?fectueux, comme celui de La Pr?sentation, peut possiblement contaminer toute la cha?ne alimentaire. Il est situ? dans un champ de ma?s, aliment de base qui sert ? l’alimentation animale. Il est ?galement ? moins de 100 m?tres de la rivi?re Salvail; dont l’eau est n?cessaire ? toute production agricole. Sans oublier le poulailler, lequel est situ? ? moins de 80 m?tres de la t?te de puits. Enfin, la partie horizontale du puits passe probablement sous plusieurs cabanes ? sucre et cela peut contaminer les produits de l’?rable. ? long terme, la possible contamination des nappes phr?atiques risque d’?tre la cause premi?re de nombreux dommages collat?raux. ? tr?s long terme, c’est la biodiversit? qui est en jeu.

L’industrie projette pr?s de 20?000 puits de gaz de schiste au Qu?bec et probablement plus de p?trole de schiste. Qu’est-ce qui est le plus important: les profits des p?troli?res ou les pertes que d’innocentes victimes vont in?vitablement subir?…

G?rard Montpetit

Pour le comit? Non-schiste La Pr?sentation

La Pr?sentation, le 2 avril, 2013

mondialisation.ca

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Homard et à bientôt

La farce n’aura duré que quelques jours, la pression trop forte, et lâché de toutes ...