Accueil / A C T U A L I T É / FUKUSHIMA, H1N1 : UNE M?ME LOGIQUE?

FUKUSHIMA, H1N1 : UNE M?ME LOGIQUE?

Source: L’?veil 2011

 


Bonjours ? vous tous!

Non, ne comptez pas sur moi.

Ne comptez pas sur moi comme vous l?avez fait en automne 2009, lorsque je me battais contre les projets de vaccination massive obligatoire contre la grippe H1N1.
Ne comptez pas sur moi pour mener un nouveau combat contre le nucl?aire, suite aux ?v?nements catastrophiques qui ont lieu ? Fukushima Daiishi.

Pourquoi ? Parce que ce combat que j?ai men? il y a pr?s de deux ans m?a co?t? tr?s cher. Tr?s cher en temps, tr?s cher en ?nergie, tr?s cher en argent, tr?s cher en r?putation, tr?s cher psychologiquement, tr?s cher ?motionnellement, tr?s cher spirituellement. Je savais intellectuellement que lorsqu?on lutte CONTRE ce qui nous semble le mal, on devient semblable ? ce mal qu?on combat. Je le savais intellectuellement, mais je ne l?avais pas ressenti dans ma chair.

Avec le recul de ces dix-huit derniers mois, j?ai compris qu?une facette de mon action avait ?t? tr?s utile ? des centaines de milliers de personnes qui ont re?u l?information dont elles avaient besoin pour prendre la d?cision de ne pas se faire vacciner avec ce vaccin dangereux et parfois mortel. Mon action (et celle des autres militants) a ?t? utile pour faire reculer les gouvernements dans le projet de vaccination obligatoire (j?avais re?u la confirmation confidentielle de la part de militaires qu?ils attendaient les ordres pour encadrer par la force les op?rations de vaccination ? heureusement, ces ordres n?ont jamais ?t? donn?s, finalement, par crainte d?une guerre civile dans nos pays).

Par contre, une autre facette de mon action (celle o? mes ?motions ont pris les commandes de mes messages) a aliment? ce que je voulais combattre. Et ?a, je ne suis pas pr?s d?oublier la dure le?on de vie qui fut la mienne?

N?anmoins.

Je suis frapp? de constater qu?une fois de plus, les industries et les gouvernements confirment leur sainte alliance avec les grands m?dias pour prot?ger leurs int?r?ts, en se moquant totalement de nos vies, de notre sant? et de notre int?grit? physique.

Je le r?p?te. Je n?ai vraiment plus l?intention de partir en guerre contre qui que ce soit. Et je n?ai pas l?intention d?y passer des heures. Il me suffit de poser quelques questions, de vous transmettre quelques r?f?rences informatives (pour v?rifier le contenu de mes questions) et de vous laisser tirer vos propres conclusions. Voici les questions que je me (vous) pose :

Pourquoi les m?dias ont cess? de nous informer dix jours apr?s la catastrophe nucl?aire de Fukushima, alors que la situation l?-bas ne cesse de s?aggraver ?

Pourquoi une des premi?res d?cisions prises par les autorit?s de sant? publique a ?t? de relever le niveau des doses acceptables qu?une population peut encaisser ? Comme si l?imminence de la catastrophe avait tout ? coup rendu nos organismes plus r?sistants ? la radioactivit??

Pourquoi les autorit?s de sant? publique et les gouvernements ont-ils donn? l?ordre de ne plus publier les mesures de radioactivit? depuis fin mars ?

Pourquoi ces m?mes autorit?s ont-elles donn? l?ordre d?arr?ter de mesurer le taux de radioactivit? dans l?h?misph?re Nord, alors que nous payons avec nos imp?ts, les stations de mesure ?

Pourquoi nous a-t-on cach? pendant deux mois et demi que les coeurs des r?acteurs 1, 2 et 3 avaient fondu dans les heures et les jours qui ont suivi le 11 mars dernier, alors que plusieurs experts ind?pendants l?annon?aient dans les jours qui ont suivi la catastrophe ?

Pourquoi aucun conseil de protection ne nous est donn? de la part des autorit?s de sant? publique, ? nous qui sommes concern?s par la contamination de l?air, du sol et de l?eau ?

Pourquoi ne nous dit-on pas que, chaque fois qu?il pleut, nous devrions ?viter de sortir, ou alors, utiliser un large parapluie pour ne pas ramener chez nous, de l?eau et des particules contamin?es ?

Pourquoi presque aucun m?dia n?a r?v?l? que, d?s la fin du mois de mars, le lait de plusieurs ?tats am?ricains avait un taux de radioactivit? anormalement ?lev? (depuis lors, les m?mes constats ont ?t? faits en France) ? En nous expliquant que la pluie avait contamin? l?herbe des pr?s brout?e par les vaches?

Pourquoi ne nous r?v?le-t-on pas que la mortalit? des b?b?s a brusquement augment? ces deux derniers mois, dans les ?tats de l?Ouest am?ricain ? ? Philadelphie, par exemple, la mortalit? a augment? de 48 % en un mois, ? cause du lait contamin? et de l?eau contamin?e du robinet? (r?f?rence)

Pourquoi ne nous dit-on pas que les centaines de milliers de tonnes d?eau d?vers?es sur les r?acteurs sont sur le point de d?border des sous-sols des centrales, et donc de contaminer encore davantage la r?gion, les nappes phr?atiques et l?oc?an ? Et que les Japonais n?ont aucune solution pour r?gler ce probl?me?

Pourquoi nous fait-on croire que la situation est sous contr?le, alors que les d?versements d?eau n?ont fait que retarder le moment o? une explosion majeure surviendrait ?

Pourquoi ne nous dit-on pas que le b?timent num?ro quatre est sur le point de s?effondrer, avec les risques de rel?cher dans l?environnement, d??normes quantit?s de plutonium capables de rayer le Japon de la carte pour 100.000 ans (r?f?rence) ?

Pourquoi toutes les vid?os d?un ressortissant fran?ais vivant au Japon ont-elles ?t? supprim?es de son compte Youtube depuis ce lundi 20 juin ? Il faut pr?ciser qu?Alex mettait une vid?o quasi-quotidienne sur Youtube pour informer de la situation v?cue depuis le Japon. Jusqu?? pr?sent, ses vid?os ?taient vues par deux ? quatre mille personnes. Sa vid?o de ce week-end, dans laquelle il exprimait sa col?re et son d?sespoir avait d?j? re?u 67.000 visiteurs en 48 heures, au moment o? son compte a ?t? ferm? ! Libert? de l?information, vous dites ? Heureusement, des internautes malins avaient eu la bonne id?e de copier sa vid?o et de la remettre en ligne.

Une petite derni?re, juste pour la route !

Pourquoi l?administration Obama vient-elle de donner l?ordre d?interdire le survol de la centrale de Fort Calhoun (N?braska) par les avions de tourisme et les h?licopt?res, emp?chant les journalistes d?informer la population par la situation tr?s pr?occupante qui s?y d?roule suite aux inondations provoqu?es par le d?bordement du Missouri ?

Pourquoi cette m?me administration a-t-elle ordonn? qu?aucune information sur la situation p?rilleuse de la centrale ne soit divulgu?e (voir photo ci-dessous) ?

Voici quelques r?f?rences ? partir desquelles vous pourrez faire vos propres lectures. J?ai mis ces r?f?rences sur mon site Internet, dans un dossier nucl?aire. Chaque fois que je verrai passer un article de synth?se, je l?ajouterai sur mon propre site.

J?y ai pass? une petite centaine d?heures, pour me faire une opinion personnelle, en v?rifiant ? chaque fois quel ?tait l?int?r?t de la personne qui parlait. C?est int?ressant de remarquer que tous les experts ind?pendants, sans exception, sont critiques et inquiets de ce qui se passe et des cons?quences pour l?environnement, la sant? des populations et l?avenir de la plan?te. Par contre, aucun expert travaillant pour l?industrie du nucl?aire, aucun gouvernement impliqu? fortement dans le nucl?aire (comme la France et les USA) n?est inquiet de ce qui se passe. Au contraire, ils r?affirment, haut et fort, que le nucl?aire est irrempla?able, s?r et m?me bon pour lutter contre le r?chauffement climatique? Alors, de quoi nous plaignons-nous ?

? vous de r?fl?chir ? ce qui se passe dans notre monde.

? vous, ? pr?sent, d?oser sortir de votre na?vet? ? propos de la mani?re dont le monde fonctionne et est dirig?.

Croyez-vous franchement que les m?dias ont pour mission de nous inform?s ? Le croyez-vous vraiment ?

Croyez-vous franchement que les industries se pr?occupent de notre bien-?tre, de notre sant?, de notre vie ?

Le croyez-vous vraiment ?

Croyez-vous franchement que les gouvernements sont l? pour d?fendre les faibles que nous sommes contre les puissants de ce monde ? Le croyez-vous vraiment ?
C?est plus fort que moi. Mais je ne peux pas m?emp?cher de faire un parall?le tr?s simple avec l?affaire de la grippe H1N1.

Pour la grippe, il n?y avait aucun danger de pand?mie. Des experts, comme le professeur Debr? l?ont dit et r?p?t? d?s juillet 2009. On voyait bien que dans l?h?misph?re Sud (en plein hiver entre juin et septembre 2009), il y avait moins de morts que les autres ann?es, malgr? le fait qu?ils ne disposaient pas du vaccin salvateur? Malgr? l?absence de danger, les m?dias ont entretenu un climat de peur quotidiennement depuis le 25 avril 2009 jusqu?au 15 d?cembre 2009 ! Quotidiennement. Avec quoi comme r?sultat ? 17.000 morts de la grippe en un an (contre 250.000 ? 500.000 morts annuels dus ? la grippe saisonni?re), c?est-?-dire rien du tout !

Pour Fukushima et Fort Calhoun, il y a un vrai danger. Des milliers de kilom?tres carr?s sont d?j? perdus pour des centaines d?ann?es au Japon. Les b?b?s meurent aux USA, les produits laitiers sont contamin?s, des centaines de millions de litres d?eau sont contamin?es dans les sous-sols des centrales et dans l?oc?an. Des particules radioactives sont rejet?es dans l?atmosph?re en continu depuis trois mois. Que font les m?dias ? Rien. Ils ne disent rien.

Mon commentaire : pour la grippe H1N1, il fallait que les m?dias amplifient la peur face ? un danger inexistant pour servir les int?r?ts d?une industrie en perte de vitesse (les compagnies pharmaceutiques). Pour Fukushima et Fort Calhoun, il faut que les m?dias se taisent face ? un danger bien r?el pour servir les int?r?ts d?une industrie en perte de cr?dibilit? et de contr?le (le nucl?aire).
Vous voulez un autre parall?le ?

Pour la grippe, l?OMS a abaiss? ses crit?res de seuil de pand?mie le 29 avril 2009 (quatre jours apr?s la premi?re alerte). Ce qui lui a permis de d?clarer que la pand?mie avait atteint le niveau 6 (le plus ?lev?) le 11 juin 2009, d?clenchant automatiquement l?ex?cution des contrats qui avaient ?t? sign?s quatre ans auparavant entre les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques. Dans ces contrats, il ?tait sp?cifi? que si l?OMS ?clarait une pand?mie de niveau 6, les gouvernements s?engageaient automatiquement ? commander les vaccins pour lutter contre cette pand?mie.
Pour Fukushima, l?OMS et les autorit?s sanitaires ont relev? les seuils acceptables d?irradiation des populations et des travailleurs du nucl?aire. Ce qui permet de ne pas ?tre oblig? d?ordonner des ?vacuations massives des populations, puisque ces nouveaux seuils ne sont pas atteints !

Mon commentaire : les notions de seuil biologique et les crit?res d?acceptabilit? ne sont pas d?termin?s sur base m?dicale ou biologique, mais bien sur des bases politiques, ?conomiques et financi?res.
Un dernier parall?le ?

Pour la grippe, les experts qui se sont prononc?s en faveur de la vaccination et qui ont d?fendu la r?alit? de la pand?mie ?taient tous pay?s par les compagnies pharmaceutiques qui fabriquaient les vaccins. Ceux qui se sont prononc?s contre la vaccination et qui ont d?nonc? la manipulation des chiffres, des faits et de l?information n?avaient rien ? gagner, au contraire (je suis bien plac? pour en t?moigner). Mais ce sont ces derniers qui se sont faits trait?s de menteurs, de conspirationnistes, de th?oriciens du complot, de gourous de sectes, et j?en passe. Jusqu?? ce que quelques ?quipes de journalistes viennent confirmer ce qu?ils disaient, mais avec six ? neuf mois de retard? Quand les caisses des compagnies pharmaceutiques ?taient bien remplies et lorsque des milliers de personnes souffraient des effets secondaires du vaccin (d?c?s, paralysies, neurod?g?n?rescences, narcolepsies, malformations cardiaques chez les nouveaux-n?s, etc.).

Pour Fukushima, les experts qui prennent la parole pour nous rassurer sur la s?curit? du nucl?aire, sur l?inocuit? des rejets de Fukushima et sur la ma?trise de la situation sont, comme par hasard, tous pay?s par l?industrie du nucl?aire. Ceux qui d?pensent leur ?nergie sans compter pour relayer les quelques informations disponibles dans le monde n?ont rien ? gagner, de nouveau. Pourtant, il suffit de se balader quelques minutes sur les forums pour voir comment ils se font agresser par ceux qui refusent de voir. Pendant ce temps-l?, les b?b?s commencent ? mourir dans l?Ouest des ?tats-Unis?

Mon commentaire : tout est dit, c?est bien l?argent qui m?ne le monde.
Si j?en avais le temps, je recommencerais une m?me analyse approfondie ? propos d?autres ?v?nements que nous vivons ou que nous avons v?cus. Je vous inviterais ? r?fl?chir, par exemple, ? ce qui se cache derri?re la bact?rie E-Coli qui, soi-disant, provoque une h?catombe en Allemagne. Comme pour le virus de la grippe A H1N1, cette bact?rie est jug?e par les microbiologistes comme une impossibilit? naturelle. Pour eux, il est impossible qu?une m?me bact?rie soit r?sistante aux huit classes principales d?antibiotiques connus. Mais qui pointe-t-on du doigt comme responsable pr?sum? de cette h?catombe (vous m?excuserez, mais 39 morts, ?a n?a rien d?une h?catombe) ? Une vilaine exploitation fermi?re de produits biologiques en Allemagne? OUH les vilains qui cultivent encore ? l?ancienne ! Mais ne vous en faites pas, les scientifiques ont d?j? la solution : il suffira d?irradier syst?matiquement tous les aliments (comme beaucoup le sont d?j? dans l?industrie agroalimentaire traditionnelle). Ainsi donc : adieu le bio, adieu les aliments vivants. Bienvenue dans le monde du tout chimique, du tout irradi?, du tout aseptis?.

Cette fois donc, les m?dias ont int?r?t ? amplifier la peur pour servir les int?r?ts des industries agroalimentaires industrielles, promotrices des OGM et de la phytopharmacie.
Conclusion provisoire

Comme je vous le disais en commen?ant, ne comptez pas sur moi pour repartir dans un autre combat.
Car ce combat, comme tous les autres (gaz de schiste, hold-up des pays et des populations par les banques priv?es, chemtrails, terrorisme d??tat, pseudo-r?chauffement climatique, etc.), est inutile.
Pourquoi ?
Parce que toutes ces choses que nous vivons actuellement sont le sympt?me de l?ancien monde qui s?effondre.

La logique du nucl?aire est en train de s?effondrer et ne se rel?vera pas.

La logique pharmaceutique est en train de s?effonder et ne se rel?vera pas.

La logique agroalimentaire est ? bout de souffle et ne se rel?vera pas non plus.

La logique de concentration financi?re vit ses derni?res heures avant une faillite globale et syst?mique.

Toutes les logiques fond?es sur la pr?servation des int?r?ts d?un petit nombre au d?triment de l?immense majorit? des ?tres vivants sur cette plan?te ont fait du monde un monde pourri.
Le pi?ge dans lequel je me suis pris moi-m?me fut de croire que ce monde ?tait mon monde. Je croyais que je faisais partie de ce monde, alors qu?il n?en est rien. Je ne partage aucune des valeurs de ce monde-l? ; un monde fond? sur l?individualisme, sur la cupidit?, sur l?indiff?rence, sur le cynisme, sur la m?chancet?, sur le mensonge, sur la violence, sur l?inconscience. Je ne partage aucune de ces valeurs. Pourtant, je reconnais qu?il y a en moi des zones d?individualisme, de cupidit?, de cynisme, de m?chancet?, de mensonge, de violence et d?inconscience. Et c?est pour cela qu?un monde pareil peut encore tenir debout, malgr? son extr?me fragilit?.

Depuis que je suis sorti du combat, en janvier 2010, je ne me pose qu?une seule question : COMMENT CR?ER ENSEMBLE UNE MEILLEURE VIE ?

Autrement dit, et si nous laissions ce vieux monde s?effondrer tranquillement, en souhaitant m?me que les choses s?acc?l?rent ? Et si nous investissions r?ellement nos ?nergies ? cr?er un autre monde. NOTRE monde, celui qui correspond ? ce ? quoi nous aspirons de tout coeur? Un monde o? nous mettrions la conscience au coeur de nos vies, un monde o? nous pourrions reconna?tre les parts de lumi?re comme les parts d?ombre qui se trouvent en chacun de nous. Un monde o? le respect de la vie, de la nature, de la conscience serait la pr?occupation centrale.

En ?crivant cela, je suis bien conscient que je n?ai pas de solution concr?te ? vous partager. Mais sachez que je chemine dans cette voie. J?ai juste l?intuition que ce meilleur monde, c?est ensemble que nous en tracerons les contours et que nous en inventerons les lois. C?est la raison pour laquelle je redouble mes efforts pour incarner dans mon quotidien la voie alchimique, loin de cette dualit? BIEN ? MAL. J?esp?re que, vous aussi, vous trouverez la voie qui vous convient pour ne pas vous attacher ? ce vieux navire en train de couler et pour sauter, tant qu?il est encore temps.

La seule chose dont je suis certain, c?est que plus nous l?cherons le mat?rialisme, moins nous subirons les chocs qui nous attendent ces prochains mois. C?est ce ? quoi je travaille depuis dix ans maintenant. Je gagne cinq fois moins qu?il y a dix ans, je ne suis plus propri?taire de rien (ni maison, ni voiture), sauf de ma soci?t? et de mes ordinateurs, je n?ai plus aucun engagement financier aupr?s d?aucune institution (j?ai contract? jusqu?? 500.000 euros d?emprunt !). Je me sens pr?t et plus l?ger pour accueillir la vague du changement. Et vous, Sylvain, ?tes-vous pr?t(e) ?

Restons debout, conscient et sans peur !

Jean-Jacques Cr?vec?ur
Montr?al (Qu?bec)
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com
PS : Je vous autorise ? reproduire, ? diffuser, ? traduire, ? publier sur vos sites et vos blogs le pr?sent courriel. Merci, simplement, de le publier int?gralement et d?en citer la source.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

FRANCE: anxiété chez les étudiants liée à la réforme du BAC

Ci-dessous un article d’Annabelle Allouch, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Picardie, publié ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Merci Jonathan pour cet article.

    Merci M. Jean Jacques Crèvecoeur pour avoir aussi bien présenté la situation actuelle dans sa réalité.

    Je suis en parfait accord avec votre opinion et je ne suis probablement pas le seul.

    Aussi cocasse que cela puisse se présenter, la coïncidence du 2012 Maya pour la « fin d’un monde » est étonnante. Sans Fukushima, j’aurais hésité à dater cette « fin d’un monde » pour décembre 2012; mais maintenant…

    Il existe une autre coïncidence étonnante qui ne s’appuie sur rien d’acceptable intellectuellement. C’est la coïncidence entre aujourd’hui et une date antérieure de la « fin d’un monde » précédant.

    Cette « fin d’un monde » précédant est daté de -2023 ap J.C. C’est la date de la destruction de Sodome et Gomorrhe.

    Comme on sait que la date de la naissance du Christ est 6 ans trop tard, la vrai date de cette « fin d’un monde » précédant devient -2017 av J.C.

    Le 6 ans enlevé à la date -2023, doit être ajouté à la date d’aujourd’hui 2011 + 6 = 2017 ap J.C.

    La fin du monde précédant fut celle de la chute de la structure sociale des « Puissants » qui tenait l’humanité sous leur joug et sous leur contrôle total. On peut en lire l’histoire dans les écrits sumériens qu’on a appelé les « lamentations ». Ce sont la description du passage d’un « nuage destructeur » sur les principales citées sumériennes.

    Il semble donc que 2017 ap J.C. pourrait être la date de la chute de la structure sociale des « Puissants » actuels qui tiennent l’humanité sous leur joug et leur contrôle total. Victime également d’un « nuage destructeur ».

    Autre curiosité, les « Puissants » d’antan furent les responsables directs de leur chute; ce qui semble être exactement le cas pour les « Puissants » actuel.

    Nous serons fixé en 2013 et si tout ceci s’avère exact, je devrai me pencher encore une fois sur les lois de l’évolution naturelle pour en découvrir d’AUTRES SECRETS. 😉

    Amicalement

    Elie l’Artiste

  2. avatar

    Je ne connais qu’un chemin c’est la voie du Christ…mais très peu l’on compris. Avarice, cupidité, égoïsme, arrogance et tous les défauts divers nous sont distilés depuis notre enfance dans les écoles et le systhème ne change pas.
    Les différences sociales continuerons de nous séparés et de nous rendre esclaves. Si le besoin de se tatouer persiste c’est bien le désir d’étre marqués comme à l’ancien temps ou les pharaons ou rois marquaient leur sujets. Ce souvenir lenraciné dans nos gênes empêche toute liberté et bloque votre force d’action à combatre le mal, la puissance de ceux qui se prennent pour Dieu.
    Courrage lutons sans arrêt et ne nous lamentons point sur notre sort, l’histoire c’est à nous de l’écrire et même avec le sang de nos amis morts d’un cancer en moins de 6 mois.
    Dans mes connaissances proches déjà 4 décès en 1 année, le foi et pancréas pour 52 à 58 ans d’âge….et ça c’est Tcherno…