Accueil / A C T U A L I T É / France et Japon m?mes m?thodes : mensonge et obscurantisme sur la radioactivit

France et Japon m?mes m?thodes : mensonge et obscurantisme sur la radioactivit

Par Pierre Fetet

Shunichi Yamashita

Un discours invraisemblable a r?cemment ?t? tenu au Japon par un m?decin qui affirme, dans le contexte de la catastrophe nucl?aire de Fukushima, que la radioactivit? n?a pas d?effet pour les gens qui sont de bonne humeur?:

??Pour dire la v?rit?, les radiations n’affectent pas les gens qui sourient, mais ceux qui sont soucieux. Cela a ?t? clairement d?montr? par des ?tudes sur des animaux. Boire peut donc ?tre mauvais pour votre sant?, mais des buveurs joyeux sont par chance moins affect?s par les radiations. Je ne vous conseille pas de boire, mais rigoler supprimera votre phobie des radiations. ? (Extrait du discours du 21 mars 2011 du Dr Shunichi Yamashita, professeur ? l’universit? de Nagasaki (m?decine mol?culaire et recherche sur la radioactivit?) (1)

Je croyais na?vement que ce genre de propos ne pouvait ?tre tenus que par des personnes irresponsables, loin de chez nous en France, o? l?on se targue sans cesse d??tre les meilleurs. Eh bien non? Les tenants de l?atome civil et militaire, ? cours d?arguments en faveur de l??nergie nucl?aire depuis le 11 mars, se gargarisent de mensonges et d?id?es obscurantistes.

J?en ai ?t? convaincu en ?coutant l??mission ??L?-bas si j?y suis?? du 30 juin 2011 sur France-Inter?: ??Nucl?aire fran?ais, soyez sans inqui?tude?? (2). Ce n?est pas au Japon, ce n?est pas ? Tchernobyl, c?est en France, ? Saint-Maur-des-Foss?s (Ile-de-France, ? 8 km de Paris)?: tout un quartier, o? un coll?ge de 700 ?l?ves est implant?, a ?t? fortement contamin? au tritium durant des mois en 2010 (d?but de la contamination en avril 2010, alerte donn?e le 3 novembre 2010), ? cause de la pr?sence d?un filtre provenant de Valduc.

Alors que Fran?ois Bugaut, directeur du CEA (Commissariat ? l?Energie Atomique) de Valduc (l? o? l?on fabrique les t?tes nucl?aires des bombes atomiques) dit que sa priorit? num?ro un, c?est la transparence imm?diate, en particulier vis-?-vis du public, on entend Henri Plagnol, le maire UMP de la commune de Saint-Maur se plaindre de ne pas avoir ?t? pr?venu de l?incident nucl?aire (class? au niveau 2) et condamner l?opacit? du CEA?!

Henri Plagnol

Dans une r?union d?information destin?e aux habitants, le repr?sentant de l?IRSN a simplement dit?aux parents d??l?ves : ce sont des doses tr?s faibles, il n?y a pas de danger. Et Anne Tardif, parent d??l?ve, de rapporter?: ??Pour lui [la personne de l?IRSN participant ? cette r?union d?information publique] le risque faible, c??tait ?quivalent ? un risque nul. Si nos enfants avaient d?velopp? un peu plus tard un cancer, ce serait plus li? au stress que nous, parents, leur aurions caus? autour de cette histoire du tritium qu?? cause du tritium lui-m?me.?? N?est-ce pas le m?me type de discours que celui de Shunichi Yamashita?? Nous avons bien ici un discours obscurantiste qui nie les effets des faibles doses, alors que ceux-ci sont tout ? fait identifi?s de mani?re scientifique.

Le reportage ne dit pas si cette personne de l?IRSN est la m?me que celle interview?e ensuite. ?La journaliste, In?s L?raut, interroge Alain Rannou, conseiller scientifique ? l?IRSN, qui affirme?: ??Le fait de laisser penser ? des personnes qu?elles sont expos?es ? un risque, ?a peut avoir des cons?quences autrement plus importantes que le risque r?el. (?) Le stress peut ?tre un facteur de risque.?? Face au tritium, il faut donc rester zen pour ?chapper au risque de cancer?! Je pense ? tous ceux qui n?auront pas le temps d??couter l??mission, alors je vous livre un extrait de l?interview retranscrit, car il ne faut pas rater ce grand moment de journalisme :

Alain Rannou

– IL?: La science pr?f?re ne pas faire part de son incertitude face au public de peur de le stresser??

– AR?: (soupir) Je r?pondrai pas. Je suis d?sol? de vous dire que vous avez une vision qui n?est pas?

– IL?: Qui est pas bonne??

– AR?: Non, mais j?ai l?impression de ne pas vous convaincre, alors?

– IL?: O? vous ne me convainquez pas, c?est que l?IRSN ayant ?t? autrefois attach? au CEA, les gens qui font partie de l?IRSN comme vous aujourd?hui – vous ?tes entr?s au CEA en 1983, vous avez travaill? 20 ans pour le CEA – est-ce que ?a vous para?t pas ?tre un conflit d?int?r?ts que de juger, d?interpr?ter des r?sultats qui concernent des d?g?ts provoqu?s par le CEA, de les interpr?ter, vous et vos coll?gues qui aussi appartenez au CEA, alors que vous en ?tiez salari?s??

– AR?: (silence)

– IL?: Vous savez pas??

– AR?: Bon ?coutez, je ne suis pas venu pour parler de ?a. Franchement, je vous le dis, je ne suis pas venu pour parler de ?a.

– IL?: Mais?

– AR?: Vous coupez, s?il vous plait, qu?on se mette d?accord, hein. Vous coupez votre appareil, s?il vous plait.??

Cet homme perd ses moyens parce qu?il n?arrive pas ? convaincre la journaliste. Quand on travaille dans le nucl?aire, il faut y croire, il faut avoir la foi (??Dieu merci?? dit souvent le directeur du CEA de Valduc). C?est tr?s grave, car la radioactivit? est un ph?nom?ne physique et non pas mental. La s?ret? nucl?aire, en France et au Japon, d?rive ainsi vers des pratiques de d?sinformation du public qui font fr?mir. Cela rel?ve en effet du p?nal?: non assistance ? personne en danger (3).

Quant aux mensonges, deux exemples de plus avec ce reportage. Fran?ois Bugaut, directeur du CEA (Commissariat ? l?Energie Atomique) de Valduc dit, en s?appuyant sur l?IRSN et l?ASN, que l?impact sanitaire de cet incident est absolument nul. (??Dieu merci, on n?a pas de doute l?-dessus??). Pourtant, les analyses d?urine montrent que les personnes concern?es sont contamin?es au tritium. F. Bugaut dit aussi qu?il ne sort pas un seul becquerel du CEA de Valduc, alors que, selon Bruno Chareyron, ing?nieur en physique nucl?aire ? la Criirad, ??Les autorisations de rejet du CEA Valduc sont tr?s importantes puisque c?est 1850 t?rabecquerels d?autorisation de rejet de tritium dans l?atmosph?re, c?est-?-dire 1?850?000 milliards de becquerels par an. (?) Le site de Valduc a rejet? en 2010 350?000 milliards de becquerels.??

Ces gens mentent donc avec un aplomb impressionnant?!

Contamination au tritium

L?industrie nucl?aire rejette des millions de milliards de becquerels de tritium dans l?eau et dans l?air : ? Plus on produit d??lectricit?, plus on produit du tritium. C?est pourquoi depuis plusieurs ann?es, la production de tritium est proche de la limite annuelle r?glementaire ? a d?clar? EDF en 2006, ? propos de ses r?acteurs nucl?aires. Le tritium ?tant difficile ? contenir, des pollutions accidentelles se produisent ?galement.

La fabrication de t?tes nucl?aires exige aussi de produire et donc de rejeter des quantit?s colossales de tritium. Le retraitement des d?chets nucl?aires conduit ?galement ? des rejets tr?s importants. Le rayonnement du tritium est complexe ? mesurer : la contamination au tritium est donc difficile ? ?valuer. Une fois rejet? dans l?environnement, le tritium contamine l?eau, la faune, la flore et les personnes.

Hydrog?ne radioactif, le tritium est absorb? ais?ment par les organismes vivants, une faible partie de ce tritium est alors incorpor? dans l?ADN des cellules, o? ses rayonnements radioactifs peuvent ?tre d?vastateurs. Le tritium est un ?l?ment canc?rig?ne et mutag?ne av?r?, et des voix s??l?vent dans la communaut? scientifique pour d?noncer la sous-?valuation du risque sanitaire li? ? cet ?l?ment.

source?: http://groupes.sortirdunucleaire.org/Contamination-au-tritium

(1) source?: http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/06/fukushima-22-juin.html

(2) Emission ?coutable ici?:

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2217

(3) Deux plaintes ont ?t? d?pos?es, l?une contre X par le r?seau sortir du nucl?aire, l?autre contre le CEA par la Criirad.

sources?: http://www.votresante.org/news.php?dateedit=1300262218&page=0

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a 150 ans : le prodigieux voyage du « Ville d’Orléans »

Nous sommes à Paris, le 24 novembre 1870. Assiégée par les Prussiens, la population de ...