Accueil / A C T U A L I T É / Fondamentalisme

Fondamentalisme

 

Par Renart L?veill?

J?ai toujours eu un pr?jug? favorable envers le bouddhisme ?tant donn? qu?on me l?a toujours point? comme ?tant ? une philosophie plut?t qu?une religion ?. Oui, vous le savez, je suis un condens? de mauvaise foi? Quoi qu?il en soit, le chef spirituel actuel du bouddhisme, le dala?-lama, m?a fait d?chanter derni?rement en prenant la part des religions et en repoussant d?autant la libert? d?expression :

Au sein de toutes les religions ? y compris le bouddhisme -, il existe des fid?les qui portent en eux les germes de sentiments destructeurs, mais il faut se garder de condamner en bloc ces religions

Je comprends tout ? fait son point, mais je me demande o? se trouve la ligne entre pointer le d?bordement extr?miste d?un fid?le d?une religion ? en soulignant obligatoirement celle-ci ? et ? condamner en bloc ? cette religion? En serons-nous bient?t ? demander aux m?dias d?exclure toute r?f?rence ? la religion quand il est question d?un attentat terroriste, par exemple? D?autant plus qu?il y a divers degr?s entre le fid?le mod?r? et l?extr?miste, et qu?il y a les paroles et les actes comme possibilit?s d?expressions de la d?votion, positivement ou n?gativement. J?ai l?impression qu?on tente de contenir la critique envers les manifestations du religieux dans un espace aussi propre que ce que tentent de nous imposer par la publicit? les fabricants de produits domestiques : l?ultime st?rilit?. J?en comprends aussi qu?il est question de respect. Mais serait-ce que le respect est unilat?ral?

Parce que la critique envers le ph?nom?ne religieux ne se r?sume pas ? pointer les manifestations extr?mistes. Elle est globale. Voudrait-on alors lui couper l?herbe sous le pied en passant par le chemin facile, celui de condamner ceux qui r?prouvent les ? fid?les qui portent en eux les germes de sentiments destructeurs ?? Et, par ricochet, de bannir l?ensemble de l?oeuvre, comme le souligne Mathieu Bock-C?t? : de tout bonnement enlever ? Le droit au blasph?me ??

Il ne faut pas oublier que les propos du dala?-lama ont eu comme ?crin la Deuxi?me conf?rence mondiale sur les religions du monde o? on jetait dans la mare de la D?claration universelle des droits de l?homme la proposition d?un nouvel article, 12.4, qui se lit comme suit :

Chacun a le droit que sa religion ne soit pas d?nigr?e dans les m?dias ou dans les maisons d?enseignement.

Cette id?e porte sans aucun doute pour moi la signature du fondamentalisme. Parce qu?elle fait la promotion de l?id?e que la religion est fondamentale ? l?humain, ce avec quoi je suis profond?ment en d?saccord. Et le chemin n?est pas loin pour laisser de c?t? les droits des areligieux? C?est m?me implicite. On a beau essayer d??chafauder une structure d?montrant que l?ath?isme est une religion, il n?en est rien. Il est question d?absence, il est question d?opposition claire, si bien s?r on peut toujours s?entendre sur le sens des mots. L?agnostique, l?antireligieux, l?irr?ligieux, l?impie, l?incroyant, le non-croyant n?auraient pas ce droit, puisque son existence m?me est en soi du d?nigrement.

Mais il n?est pas tellement besoin d?un nouvel article de la D?claration universelle des droits de l?homme pour b?illonner. Les exemples fusent, et pas seulement du c?t? musulman, et pas seulement du c?t? critique. L?exemple qui suit est ? classer dans l?anodin (et elle est class?e sur Cyberpresse dans la section ? Insolite ?), et pourtant?

Le r?gulateur britannique de la publicit? a interdit comme ?irr?v?rencieuse? une caricature montrant J?sus le pouce lev? et le clin d?oeil appuy?, utilis?e par un op?rateur t?l?phonique pour vanter ses ?rabais miraculeux? ? l?occasion des derni?res f?tes pascales.

C?est d?j? bien plant?, et tr?s profond?ment. L? o? il y a de la (grande) noirceur.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Contrôle routier inopiné

Il est bien loin le temps où un gendarme qui arrêtait un véhicule, gratifiait ses ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Evidemment on ne sera pas en position forte en Grande Bretagne pour faire taire les Musulmans qui protestent quand on dit des choses sur Mahomet…

    Rassurez-vous toutefois, le dalaï-lama N’EST PAS « le chef spirituel actuel du bouddhisme », mais le leader d’une branche ethnocentrée qui ne représente pas 5 % de la nebuleuse bouddhique, laquelle regroupe Zen et Theravada, va de la Siberie au Sri Lanka, et accommode le culte de « démons » comme la méditation personnelle la plus éthérée. Vous pouvez reprendre votre préjugé favorable. 🙂

    Ce sont les religions monothéiste qui sont vraiment ridicules dans leurs dogmes et des abominations dans leurs comportements.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2010/07/20/pour-en-finir-avec-dieu…-et-avec-latheisme/

    PJCA