Accueil / A C T U A L I T É / FIDEL EST TOUJOURS L?

FIDEL EST TOUJOURS L?

Depuis quelque temps nos m?dias officiels nous ??informent?? que l??tat de sant? de Fidel Castro s?est d?t?rior? beaucoup et certains parlent m?me qu?il n?est plus en possession de ses facult?s mentales. En somme, qu?il en est ? ses derniers moments, ? moins qu?il ne soit d?j? mort et qu?on en fasse un secret d??tat.

Mais voil?, qu?en fin de semaine, il s?est montr? au grand public, en accompagnant l?ex-Vice pr?sident du Venezuela ? son H?tel, apr?s avoir re?u la d?l?gation v?n?zu?lienne pendant plusieurs heures ? sa r?sidence.? Aujourd?hui, il signe une r?flexion, Fidel ??esta agonizando??, accompagn?e de plusieurs photos. Cette r?flexion de Fidel est reproduite en fran?ais suite ? cette br?ve pr?sentation.

Il est certainement l?homme qui bat tous les records Guinness quant au? nombre de fois qu?il fut victime de tentatives d?assassinat. Il y en a 638 qui ont ?t? r?pertori?es et document?es. Si nous ajoutions ? ce nombre toutes les fois que nos m?dias en faisaient un agonisant, ce serait alors des milliers de fois. S’il eut ?t? par hasard un personnage de la haute hi?rarchie ?de l’?glise catholique, il y a longtemps qu’il eut ?t? consid?r? comme un prot?g? de Dieu.

Qu?a-t-il donc cet homme pour que certains souhaitent tellement sa mort, veuillent ? ce point sa disparition de la sc?ne politique et sociale? N?est-il pas celui que l?ex-Pr?sident de l?Assembl?e g?n?rale des Nations Unies, Miguel Descoto Brockmann, avait qualifi?, en 2009, d?homme le plus solidaire au monde? Il pensait alors aux brigades cubaines, en ?ducation et en sant?, d?ploy?es dans des dizaines de pays de l?Am?rique latine pour y repousser l?analphab?tisme et y faire ?merger la sant? et le bien-?tre physique et mental de millions de personnes. Tout cela dans un contexte difficile et sans priver, pour autant, de tous ces biens essentiels son propre peuple. Tout en ?tant un pays pauvre, Cuba se d?marque de ses voisins des Antilles et de l?Am?rique du Sud par sa performance dans le secteur de la sant? et par son ?cole internationale de m?decine qui re?oit des milliers d??tudiants venus de l??tranger.

Encore une fois, Fidel survit aux assassinats m?diatiques qui doivent ravaler leur salive au lendemain d?une apparition aussi percutante qu?impr?visible.

Voici en continuation ce que le principal int?ress? avait ? dire.

Fidel Castro est ? l?agonie

IL a suffi d’un message aux dipl?m?s de premi?re ann?e de l’Institut des Sciences m?dicales ??Victoria de Giron?? pour que le poulailler de la propagande imp?rialiste se d?cha?ne, et que les agences de presse se lancent derri?re le mensonge, avec voracit?. Mais ce n?est pas tout, dans leurs d?p?ches, elles ont ajout? sur le patient les stupidit?s les plus insolites.

Fidel Castro

 

 

 

 

 

 

 

Le journal espagnol ABC a publi? qu’un m?decin v?n?zu?lien, ?tabli on ne sait o?, a r?v?l? que Castro a souffert d?une embolie massive au niveau de l?art?re c?r?brale droite, ??je peux affirmer que nous ne le reverrons plus en public??. Le soi-disant m?decin qui, si c?en est un, a d? d?abord abandonner ses propres compatriotes, a qualifi? l’?tat de sant? de Castro de ??tr?s proche de l’?tat neurov?g?tatif.??

M?me si beaucoup de gens dans le monde sont tromp?es par les organes d’information, presque tous aux mains des privil?gi?s et des riches, qui publient ce genre de b?tises, les peuples croient de moins en moins ? ces mensonges. Personne n’aime ?tre tromp?, m?me le menteur le plus incorrigible attend qu’on lui dise la v?rit?. Tout le monde a cru, en avril 1961, les nouvelles publi?es par les agences de presse affirmant que les envahisseurs mercenaires de Giron ou de la Baie des Cochons, comme on veut bien l?appeler, arrivaient ? La Havane, alors qu?en r?alit?, un petit nombre d?entre eux tentaient vainement de rejoindre en canot les navires de guerre yankees qui les escortaient.

Les peuples apprennent les le?ons, et la r?sistance grandit face aux crises du capitalisme, qui se r?p?tent de plus en plus fr?quemment?; aucun mensonge, aucune r?pression, pas m?me les nouvelles armes ne pourront emp?cher l?effondrement d’un syst?me de production toujours plus in?gal et injuste.

Il y a quelques jours, peu avant le 50? anniversaire de la ??Crise d’Octobre??, les agences ont signal? trois coupables?: Kennedy, fra?chement arriv? ? la t?te de l’empire, Khrouchtchev?et Castro. Cuba n’a rien eu ? voir avec l’arme nucl?aire, ni avec le massacre inutile d’Hiroshima et de Nagasaki perp?tr? par le pr?sident des ?tats-Unis Harry S. Truman, instaurant la tyrannie des armes nucl?aires. Cuba d?fendait son droit ? l’ind?pendance et ? la justice sociale.

Lorsque nous avons accept? l’aide sovi?tique en armes, en p?trole, en aliments et en autres ressources, ce fut pour nous d?fendre contre les plans yankees d?invasion de notre Patrie, soumise ? une guerre sale et sanglante que ce pays capitaliste nous a impos?e d?s les premiers mois et qui s?est sold?e par des milliers de vies et de mutil?s cubains.

Lorsque Khrouchtchev nous a propos?, au nom de la solidarit?, d’installer des projectiles de moyenne port?e semblables ? ceux que les ?tats-Unis avaient en Turquie ? encore plus proches de l’URSS que Cuba des ?tats-Unis ?, Cuba n’a pas h?sit? ? accepter un tel risque. Notre conduite a ?t? moralement irr?prochable. Jamais nous ne pr?senterons d’excuses ? quiconque pour ce que nous avons fait. Une chose est s?re, c’est qu’un demi-si?cle s’est ?coul? et nous sommes toujours l?, la t?te haute.

J’aime ?crire et j’?cris?; j’aime ?tudier et j’?tudie. Il y a beaucoup de t?ches dans le domaine du savoir. Jamais les sciences, par exemple, n’ont avanc? ? une vitesse aussi vertigineuse.

J’ai cess? de publier des R?flexions parce que ce n’est certainement pas mon r?le de remplir les pages de notre presse, qui se consacre ? d’autres t?ches dans l?int?r?t de notre pays.

Oiseaux de mauvais augure?! J?ai m?me oubli? ce qu’est un mal de t?te. Pour prouver ? quel point ils sont menteurs, je vous offre les photos qui accompagnent cet article.

Fidel Castro Ruz
Le 21 octobre 2012
10h12

Une pr?sentation par Oscar Fortin
Qu?bec, le 22 octobre 2012
http://humanisme.blogspot.com

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le torchon brûle…

À l’image de notre société. Jamais expression n’aura été aussi adaptée pour décrire l’état de ...