Accueil / T Y P E S / Articles / Faut-il vraiment faire un doctorat ?

Faut-il vraiment faire un doctorat ?

post doc

 

The Economist?est un organe de presse furieusement de droite. Ce qu’il a ? dire sur le doctorat dans le monde m?rite n?anmoins le d?tour.

 

Les universit?s produisent de plus en plus de th?sards et de ?post-doc?, qu?elles utilisent souvent elles-m?mes comme enseignants sous-pay?s. Un g?chis scientifique et humain.

 

Dans la majorit? des pays, il faut avoir un doctorat pour mener une carri?re acad?mique. Le doctorat est une introduction au monde de la recherche ind?pendante, une sorte de chef-d??uvre intellectuel cr?? par un apprenti, en ?troite collaboration avec un directeur de th?se. Les r?gles ? suivre pour obtenir ce grade varient ?norm?ment selon les pays, les universit?s et m?me les sujets. Certains ?tudiants doivent d?abord ?tre titulaires d?un master ou d?un autre dipl?me. Les uns per?oivent une allocation, d?autres doivent payer.

 

Certains doctorats consistent uniquement ? faire de la recherche, d?autres impliquent de suivre des cours et de passer des examens, d?autres encore sont assortis d?une obligation d?enseigner ? l?universit?. Une th?se peut faire quelques dizaines de pages en math?matiques ou plusieurs centaines en histoire. ??Mais s?il y a une chose que partagent beaucoup de doctorants, c?est bien l?insatisfaction. Certains d?crivent ce qu?ils font comme un??travail de for?at?.?Les semaines de sept jours, les journ?es de dix heures, les salaires de mis?re et les incertitudes quant ? l?avenir sont monnaie courante. Vous savez que vous ?tes un th?sard, plaisante-t-on, quand votre bureau est mieux d?cor? que votre logement et que vous avez une saveur pr?f?r?e dans la gamme des nouilles instantan?es.

 

 

?Ce n?est pas le doctorat en lui-m?me qui est d?courageant, explique un ?tudiant, c?est de se rendre compte que l?objectif est devenu hors d?atteinte.??Il y a trop de doctorants. Bien que ce dipl?me soit con?u comme une formation au travail acad?mique, le nombre de places en troisi?me cycle ne correspond pas au nombre de postes ? pourvoir. Parall?lement, les chefs d?entreprise se plaignent du manque de comp?tences de haut niveau, insinuant que le troisi?me cycle ne correspond pas aux attentes. Les critiques les plus f?roces comparent les th?ses de recherche aux syst?mes de vente pyramidale. ??Pendant une grande partie de notre histoire, une simple licence ?tait le privil?ge de quelques-uns et beaucoup de professeurs d?universit? n?avaient pas de doctorat. Mais avec l?expansion de l?enseignement sup?rieur qui a suivi la Seconde Guerre mondiale, on a attendu des professeurs d?universit?s qu?ils aient un dipl?me de troisi?me cycle. Les universit?s am?ricaines ont ?t? les premi?res ? s?adapter?: en 1970, les ?tats-Unis fournissaient presque un tiers des ?tudiants en universit? du monde et la moiti? des doctorats en science et technologie (le pays ne repr?sentait ? l??poque que 6?% de la population mondiale). Depuis, leur production de doctorats a doubl? pour atteindre 64?000 par an. Les autres pays sont en train de rattraper leur retard. Entre?1998 et?2006, le nombre de doctorats d?cern?s dans les pays de l?OCDE a augment? de 46?%, mais seulement de 22?% aux ?tats-Unis. La progression a ?t? plus rapide au Mexique, au Portugal, en Italie et en Slovaquie. M?me le Japon, o? le nombre de jeunes diminue, a attribu? environ 46?% de doctorats suppl?mentaires. Une partie de cet accroissement refl?te l?expansion de l?enseignement universitaire en dehors des ?tats-Unis. Selon Richard Freeman, professeur d??conomie du travail ? Harvard, les ?tudiants inscrits aux ?tats-Unis repr?sentaient, en 2006, ? peine 12?% du total mondial.

 

 

Lire la suite?ici.

 

En illustration, le?Peau d’?ne?de Jacques Demy. Rien ? voir, mais ?a fait plaisir ? mes filles.

http://bernard-gensane.over-blog.com/faut-il-vraiment-faire-un-doctorat

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Patrick Balkany: Ne passez pas par la case départ

Tous les amateurs de Monopoly ont découvert un jour ou l’autre cette carte « caisse de ...

2 Commentaire

  1. avatar

    … à quand la titularisation d’un Prix Nobel pour pouvoir s’inscrire en Fac ?…

  2. avatar

    La solution est simple; il faut donner l’accès au doctorat seulement à celui qui « prouve » être « génial ».

    Mais j’y pense: c’est impossible. Car le consensus des juges qui déciderait du « génie » ne serait que la moyenne d’imbécilité des membres du jury.

    On est joliment coincé!!!

    André Lefebvre