Accueil / T Y P E S / Articles / Faut-il remettre la peine de mort pour les banquiers?

Faut-il remettre la peine de mort pour les banquiers?

Eau

GAETAN PELLETIER

Le Libor, qui mesure les prix auxquels les banques se pr?tent de l?argent entre elles, est un exemple parfait, non seulement de ce d?faut de principe du syst?me de fixation des prix, mais de la faiblesse du cadre r?glementaire qui est cens? y faire la police. Combinez un principe de d?claration spontan?e avec un statut de trop-grosse-pour-faire-faillite et un syst?me l?gal de portes ? tambours, et vous obtenez une corruption impossible ? arr?ter. source

Les swaps de taux d?int?r?t sont des instruments utilis?s par les grandes villes, les grandes entreprises et les gouvernements souverains pour g?rer leur dette. L?ampleur de leur utilisation est quasiment impossible ? imaginer tant elle est vaste. C?est un march? d?environ 379 mille milliards de dollars, ce qui signifie en clair que toute manipulation aurait port? sur des actifs pesant ? peu pr?s 100 fois la valeur du budget f?d?ral des ?tats-Unis. . source ??

?

Je ne sais si vous saisissez toute l?ampleur de la gargantuesque machine ? fabriquer de l?argent, mais il est clair que depuis la ??crise?? 2008, les banques sont en collusion et ma?trisent maintenant tout le march? mondial.

Ce qui signifie? que les banques ne cr?ent non seulement de la pauvret?, mais qu?elles exercent leur pouvoir sur les gouvernements de tous les pays dits d?velopp?s. Ce qui signifie qu?elles cr?ent la famine, donc des morts, donc des cadavres, donc de la putrescence, donc ?elles ne cr?ent pas.

C?est la plus frigide des armes de destructions massives de notre ??monde??. Car au, fond, nous sommes au loyer d?une petite plan?te tournoyant dans une immensit? plus que myst?rieuse. Et on a livr? nos ?mes ? des marchands?

Il n?y a pas de r?elles concurrences entre les banques. Un autre leurre des magiciens de la formule en ???cnomie??.

Le petit voleur de d?panneurs sera condamn? de deux ans de prison pour un vol de 200$, mais les banquiers, eux, ?coperont d?amendes. Ces amendes sont chiffr?es en milliards. Mais parmi les milliards engrang?s, les banques ont sans doute dans leurs r?serves une ??colonne pour amendes??.

Tout est pr?vu, organis??

C?est le syst?me le plus diabolique et affin? depuis l?invention de la roue.

L?aust?rit?, la pauvret?, la r?cession en France, tout cela est signe que la ??pauvret? durable?? est en train de gangr?ner tous les pays.

Le pouvoir politique n?existe plus. C?est une illusion. Si nos politiciens n?ont aucun pouvoir sur la valeur r?elle des pays, ? laissant la domination bancaire allonger ses dents, d?ici 5 ans, ce sera le chaos total.

L?Homme n?est pas seulement livr? et aval? et broy? ? une machine ou ? des int?r?ts ?conomiques des entreprises priv?es-?? elles aussi? se livrant au ??ramassage?? de gains par l?entremise de la corruption mondialis?e par des compagnies ??insaisissables??,-? mais il est d?trouss?, totalement d?trouss? de ses richesses sociales.

Du coup, les soci?t?s n?existent plus que dans un format virtuel. Les pays ?galement?

Cette shoah ? grande ?chelle ne peut plus ?tre stopp?e.

Nous sommes ? la merci d?un g?teau ?tag?, aux mille-feuilles invisibles.

La fiction aura eu raison de la r?alit?.

Mais le citoyen vit dans une r?alit? journali?re ? laquelle il ne comprend plus rien. Si les dirigeants, si les ??savants?? ?dans leurs analyses ne peuvent pas voir ? que trop attroup?s dans leur ?glise et dans leur foi en l?entreprise priv?e, ? comment voulez-vous que le simple citoyen, attel? ? sa machine ??? vivre??, besogneux, ?ignorant de l?Histoire, puisse percevoir la bombe qui va fragmenter ce monde et le r?duire en cendres?

Le voil? d?sormais sous le pouvoir d?un gangst?risme ??blanc??. La foi en l?entreprise priv?e et aux ?normes conglom?rats ??cr?ateurs?? d?emplois est chose du pass?. La souffrance r?elle a sa source dans un satanique mouvement ? la Hell?s Angels cravat?.

Ce syst?me puissant, maintenu par la dette et l?ignorance des dirigeants, ne prendra fin que le jour o? il n?y aura plus de ??clients??.

Pendant que les ?tats-Unis, dans leur course ? l?imp?rialisme ??moderne??, plantent leurs pions partout sur la plan?te, les banques ont tout le loisir de fournir ? cet accros aux armes pour tresser ses desseins, les banquiers rigolent.

Le totalitarisme est camoufl? sous le virtuel.

Plus rien ? voir.

Devant cette immensitude, la solution d?un syst?me nouveau, mais gargantuesque ne peut mener qu?? un autre ?chec.

D?s lors, la seule ?chappatoire reste celui de l?individualisme, des petits groupes, des clans de r?sistance.

Les ??grands projets?? humains ne feront que nous ramener ? la case d?part.

La seule justice qui reste est celle de se d?barrasser du banquier et de sa ??construction??

Ga?tan Pelletier

19 mai 2013

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

« Trashman shoes » : un déchirant cri d’amour !

« Trashman shoes » est le titre du premier album des Shoulders. C’est surtout celui de l’une ...