Accueil / A C T U A L I T É / Faut-il interdire le ? foulard ? ? l?universit? ?

Faut-il interdire le ? foulard ? ? l?universit? ?

S?agit-il d?un foulard, c?est-?-dire d?un bout de tissu carr? que les femmes (ou les hommes?: le bandana) se mettent sur la t?te, comme les ouvri?res du textile quand il y avait encore du textile en France?? S?agit-il de la tente de camping noire ? l?iranienne qui ne laisse appara?tre???et encore pas toujours???que les yeux de la personne?? Ce n?est pas tout ? fait la m?me chose.

 

Ne pas admettre qu?il existe, parmi les musulmans du monde entier, des activistes au sens propre du terme, c?est se ? voiler la face. Nous en sommes au point o? les pratiques et le discours religieux (pas seulement musulman, bien entendu) sont en train de devenir la norme, les pratiques et le discours la?cs tendant ? appara?tre comme une g?ne, une aberration, quelque chose ? combattre s?ance tenante. Le pire ?tant l?int?riorisation accept?e de cette ?volution.

 

Pour certains penseurs de l?islam comme Tarik Ramadan, la la?cit?, donc la R?publique, sont des moments de l?histoire, pour ne pas dire des accidents. Dans l?absolu, ils n?ont pas tort. ? l??poque d?Hugues Capet, la France n??tait pas une r?publique la?que. Peut-?tre qu?un jour elle aura cess? de l??tre. D?ici l?, toute avanc?e est bonne ? prendre.

 

Un vieil ami me disait r?cemment qu?il y a une quarantaine d?ann?es il allait donner r?guli?rement des cours dans une universit? marocaine. Les amphis ?taient mixtes et les cheveux des ?tudiantes globalement visibles. En deux ans, la gent f?minine fut r?duite ? une portion congrue d?environ 10%, le voile devenant obligatoire (mais pas statutaire), les ?tudiants ?tant pour la plupart barbus. Concomitamment, mon coll?gue ressentit que l?hostilit? diffuse vis-?-vis du syst?me monarchique en milieu estudiantin avait fortement diminu?.

 

J?ai r?sid? pendant dix ans dans des pays d?Afrique noire plus ou moins islamis?s. Je n?y ai jamais vu un voile int?gral?? l?iranienne. Il a fallu que j?habite pr?s de l?universit? du Mirail ? Toulouse pour en croiser quotidiennement. Qu?il soit l?apanage de r?cents convertis ou pas, l?islam extr?miste en France est un combat d?adultes g?n?ralement jeunes qui n?ont pas pu ou pas voulu trouver, leur place dans la R?publique. Achille Mbembe l?a remarquablement formul??:???La proclamation de la diff?rence est le langage renvers? du d?sir de reconnaissance et d’inclusion.?? De m?me que les anciennes gauchistes californiennes qui se font appeler ??Ms?? et non ??Mrs?? amusent beaucoup Wall Street (tout comme celles qui refusent de parler de leur ??husband??, ??fianc?, voire ??partner?? et pr?f?rent ??significant ??other??), les activistes musulmans qui choisissent l??clatement cautionnent la d?sint?gration de la R?publique la?que, donc du social et du politique.

 

Sur l?autre rive de la M?diterran?e, on rencontre des marques de r?sistance ? l?emprise de la religion sur la soci?t?. Apr?s tout, la d?nomination officielle de l?Alg?rie est ??R?publique alg?rienne d?mocratique et populaire??. Pas islamique. R?cemment, ? Tizi-Ouzou, plusieurs centaines de personnes ont mang?, bu et fum? de concert et en public pour protester contre l?islamisation du pays. Ils militaient de la sorte pour que le religieux reste du domaine priv?. Certains ont m?me rappel? que, dans les ann?es 1980, les restaurants restaient ouverts pendant le ramadan pour ceux qui ne souhaitaient pas l?observer. Heureusement, lutte des classes oblige, seuls les ?tablissements de luxe demeurent aujourd?hui ouverts.

 

Pendant ce temps, dans nos universit?s???o? il n?y a pas de probl?mes, n?est-ce pas?????un ?tudiant musulman refuse de travailler en bin?me avec une ?tudiante non musulmane, ce que l?enseignant finit par accepter. Fort bien, mais il lui faudra alors admettre la requ?te de tel ?tudiant adventiste du Septi?me jour qui refuse de composer le samedi. C?est un exemple parmi des dizaines d?autres de la reculade de la la?cit? l? o? elle devrait ?tre en pointe.

 

En France, la la?cit? n?est pas ??impos?e??. Elle est la loi r?publicaine, comme la conduite ? droite. Encore une fois, elle est la cause, le moyen et la cons?quence de l?int?gration r?publicaine. La la?cit? n?est nullement responsable de la ??d?sint?gration?? de nombreux jeunes musulmans fran?ais. Le mod?le ?conomique, oui. Avec son ch?mage structurel obligatoire et tellement ?vident, avec le pouvoir exclusif donn? aux actionnaires dans l?entreprise, avec la soumission du politique ? la finance.

 

Toutes les guerres sont de religion parce qu?aucune guerre n?est de religion. ? commencer par le conflit isra?lo-palestinien, qui n?est qu?une histoire d?eau.?

 

 

Photo prise en Guin?e, une r?publique officiellement la?que mais ?conomiquement en desh?rence.

 

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Général Electric : une banqueroute nommée Macron !

Général Electric : une banqueroute nommée Macron ! Quarante-huit heures seulement après les élections européennes, ...

One comment

  1. avatar

    Bonjour, Bernard.

    Excellent article. Il énonce parfaitement les données du problème posé par la poussée des comportements intégristes visant clairement à remettre en cause la laïcité et le caractère privé de l’appartenance religieuse.

    Des textes comme le vôtre méritent d’être diffusés le plus largement possible pour lutter contre les dérives obscurantistes qui menacent nos sociétés occidentales, qui menacent même l’intégration de l’écrasante majorité des musulmans, en désaccord foncier avec le prosélytisme ostentatoire et parfois agressif de quelques imams manipulateurs et de convertis exaltés.

    Petit rappel : au Moyen-Age en Iran, le grand mathématicien, philosophe et poète Omar Khayyâm chantait dans ses « rubaiyat » le vin et les femmes ! On mesure la régression !

    Cordialement.