Accueil / A C T U A L I T É / Fast food fabriqu?e par des robots

Fast food fabriqu?e par des robots

Auteur 😕Marc Lafontan?-?Source 😕Au Bout de la route
[Traduction perso -?Source?] Financ? par les laboratoires de San Francisco Lemnos,?Momentum Machines Robots?a d?velopp? un robot con?u pour prendre la place de l’homme dans les restaurants de hamburgers.

Ses cr?ateurs pensent que ce robot ?pourrait sauver 9 milliards de dollars par an ? l’industrie du fast-food aux Etats-Unis ?.
Con?u pour remplacer ?deux ou trois employ?s de cuisine ? temps plein, il ?peut griller un burger de boeuf, ?couper ?la laitue, les tomates, les cornichons et les oignons, les placer correctement dans les pains, et emballer le produit fini – pas moins de 360 ??fois en une heures. Momentum croit que son robot de cuisine est non seulement plus rentable que le personnel de l’homme, mais aussi plus hygi?nique.
?Comme les ordinateurs, nous allons probablement voir dans ce secteur la premi?re vague de l’activit? robotique autonome car on peut g?rer les co?ts plus facilement et ensuite on passera ? l’extr?mit? sup?rieure du march? des consommateurs?, a d?clar? Rob Enderle l’, l’analyste principal chez Enderle Group, bas? ? Silicon Valley.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCXX) : l’épicentre de Chetumal

Ce qu’il ressort depuis des mois, c’est que l’essentiel de ce trafic se tient désormais ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Une grande partie de ce 9 milliards de dollars économisé par l’industrie est la taxe sur le salaire du « travail/homme » que le robot remplace.

    Si le robot était taxé au pro rata des salaires qu’il a éliminé, la société ne perdrait pas autant de « revenus/taxes » que d’autres travailleurs humains devront remplacer.

    André Lefebvre

    • avatar

      Bonjour André,
      Pour parler comme l’économiste, version  » I make money », les possibilités de la robotique sont quasi infinies…
      Mais le robot ne consommerait pas…
      Quand on a « jeté dehors » les bûcherons pour les remplacer par des machines qui rasent des km carrés en une journée, on s’est dit qu’ils changeront d’emploi, etc.
      Je suis allé en Abitibi deux étés, étudiant, et j’ai vu ces bûcherons suer. Toutefois, les salaires étaient très élevés à comparer à environ 1$ l’heure à l’usine Bombardier de La Pocatière.
      SF
      Dans 20 ans, il ne restera que quelques métiers: surveillant de robots entre autres…
      🙂

    • avatar

      Et il vont être taxés en joual-vert ces surveillants de robots. Ils seront les seuls « consommateurs » qui restent. Les autres n’auront pas d’argent.

      Moi je vais voter pour QS; je veux m’assurer d’au moins $12,000. par années. 🙂