Accueil / A C T U A L I T É / Europ?ennes, le syndrome de Lisbonne

Europ?ennes, le syndrome de Lisbonne

Quand on se flatte d??tre d?mocrate et que, malgr? le refus citoyen exprim? par r?f?rendum, les principaux partis du pays d?cident de passer outre en signant le trait? de Lisbonne, ils ne devraient pas ?tre surpris par l?abstention massive qui est annonc?e lors des ?lections du 25 mai.

Il faut dire que l?Europe?semble faire tout ce qu?il faut pour se faire d?tester?: on n?arrive ? ne plus savoir qui y a r?ellement le pouvoir?

Son fonctionnement bas? sur les alliances permet de faire passer des initiatives les plus contestables, ou d?engager des sommes folles dans les plus idiots des projets.

Elle accumule les r?glementations les plus loufoques, et ?a pourrait ?tre l?occasion de sourire, sauf que, comme disait?Coluche, ??ne rigolez pas, c?est avec notre pognon tout de m?me??.

Rappelons-nous que la dette publique des pays europ?ens culmine ??11?000 milliards d?euros,?que si le niveau de d?ficit public a l?g?rement recul?, la dette continue d?augmenter (lien) et que la corruption enEurope?se monte ??120 milliards d?euros?tous les ans.?lien

En?France, quelques jours avant l??lection, le ministre de l??conomie s?est f?licit? d?avoir r?cup?r??10 milliards d?euro?issu de la fraude fiscale, (lien) mais comme l?affirmait r?cemment?Corinne Lepage, la fraude fiscale coute encore par an entre?60 et 80 milliards?? l??tat fran?ais.?Lien

Passons?

R?cemment une commission europ?enne a planch? sur la quantit? d?eau qu?il faut envoyer, d?un coup de doigt n?gligeant, pour ?liminer nos excr?ments, et nos urines, dans les cuvettes habituellement utilis?es ? cet effet.

Apr?s trois ans de recherches, elle a donc d?cid?, en publiant un rapport de?122 pages, qu?il faudrait limiter ??5?le nombre de litres rel?ch?s pour nettoyer les cuvettes des WC, et ??1 litre?celui destin? ? nettoyer les cuvettes des urinoirs.

On d?couvre aussi dans ce rapport fleuve que les fran?ais sont les plus partageurs sur la question ??utilisation des toilettes?? avec un score de?0,65 WC?par habitants, alors que les Allemands le sont moins avec?0,94?%,?battu de justesse par les Espagnols, les moins partageurs en la mati?re avec?1,04?%.?lien

Quand on songe que le salaire moyen d?un membre d?une commission du parlement europ?en est pay? plus de?10?000 ?,?il y a de quoi se demander si nous avons fait le bon choix en nous d?cidant pour cetteEurope?l???

Dans un autre rapport, une commission europ?enne mandat?e par le Parlement pour r?fl?chir au projetLyon-Turin?a, apr?s?3 ans?de r?flexion, et de multiples r?unions, contest? lucidement la partie fret du projet, sugg?rant que la voie historique soit am?lior?e afin de justifier le tunnel actuel, d?j? r?nov? pour y faire passer du fret, (lien) suivant ainsi les recommandations lucides du rapport?Duron, (lien) celui de ??mobilit? 21??, (lien) et celui non n?gligeable de la?Cour des comptes, (lien) qui a repris?2 ans?apr?s les arguments des opposants au projet, ce qui n?a pas ?mu le minist?re du transport fran?ais qui vient de valider l?ouverture du chantier en?Maurienne?lien

Or les opposants mettant en avant ce rapport d?octobre 2013, viennent d??tre douch?s par une nouvelle d?claration de la commission europ?enne laquelle a r?affirm? son soutien au projet.?lien

On tente de comprendre, car ce projet largement surestim? quand au flux des voyageurs, et sous estim? sur son cout, perd le peu d?int?r?t qu?il lui restait, priv? de son volet fret, se classant ainsi logiquement parmi les grands projets inutiles impos?s.?lien

Il faut reconnaitre que la voie historique n?est utilis? que pour?18%?actuellement pour le transport des marchandises, alors qu?une am?lioration de la voie actuelle, suivant le mode autrichien, supprimerait la quasi-totalit? des nuisances, et que l?utilisation du proc?d? de fret ferroviaire?R-shift-R, valid? par l?ADEME, permettrait de prendre des parts de march? au fret routier.?lien

Et pourtant, malgr? les??30 milliards?qui seraient gaspill?s dans ce projet inutile, seul le?RPS?(r?gions et peuple solidaires) ?voque dans sa profession de foi europ?enne ce projet n?faste ??d?velopp? uniquement pour satisfaire les grands lobbys ?conomiques fran?ais et europ?ens?? (lien),?projet d?nonc? aussi par les candidats d?EELV?lors des meetings.?lien

Revenons aux europ?ennes, les ?lections de dimanche risquent de d?boucher sur une situation plut?t tendue, comme l?analysent lucidement de nombreux responsables politiques dans les colonnes de ??Reporterre???.

Pour?Jean-Luc M?lenchon, interview? par?Herv? Kempf?: ??l?Europe n?est pas r?formable, il faudrait revenir sur le trait? de Lisbonne et d?manteler le trait? budg?taire (?) il faut tout remettre ? plat??.

Il d?nonce le fait que l?Europe?fonctionne tr?s bien?pour la pr?dation financi?re.

??Elle fonctionne plut?t bien pour la libre circulation des marchandises. Mais elle fonctionne de mani?re abominable pour la circulation des personnes, que celles-ci viennent de l?ext?rieur, ou circulent ? l?int?rieur des fronti?res de l?Europe. C?est le r?sultat d?un dumping social ave notamment les directives sur les travailleurs d?tach?s. De m?me, d?ann?e en ann?e, les droits sociaux s?unifient par le bas??.

D?fendant l??co-socialisme, l?animateur du?Front de Gauche?affirme?: ??le syst?me va presser le citron aussi longtemps qu?il y aura une goutte, et il y restera toujours une goutte. Il ne se r?gulera pas, il ne s?arr?tera pas. Il n?y a pas d?autres limites ? l?exploitation que la r?sistance ? l?exploitation. S?il n?y a pas de r?sistance, il pressera et pressera encore??.

Jean-Luc M?lenchon?proph?tise finalement que?: ??la machine va se bloquer, et le syst?me tout entier va passer par-dessus bord??.?lien

L?avenir nous le dira.

Ajoutons pour faire bonne mesure le sinistre projet?TAFTA, n?goci? discr?tement au sein du parlement europ?en, et qui permettraient aux entreprises mondiales d?imposer aux ?tats des produits qu?ils ont refus?s?lien

Quant aux principaux partis qui se pr?sentent, ils tentent de convaincre, ou en tout cas de mobiliser, en vain semble-t-il, puisque depuis?1979?l?abstention n?a cess? de grimper.?lien

Le?PS?essaye de sauver les meubles, anim? par un premier ministre chouchou des ?lecteurs de droite, et s?agitant a coup de d?placements et de cadeaux fiscaux qui ne trompent personne.

L?UMP?tiraill?e entre un?Cop??plomb? par une vilaine affaire, (lien) et un?Fillion?qui peine ? se d?marquer, s?inqui?te du risque d?implosion.?lien

On sait d?j? que le grand gagnant de cette ?lection sera le parti des abstentionnistes, m?me si ceux-ci vont involontairement faire les choux gras du front national, en augmentant fatalement la proportion des voix allant vers l?extr?me droite.

Mais la vraie punition sera pour le?PS, et surtout pour?Fran?ois Hollande, car les ?lecteurs vont montrer par leur vote, ou leur abstention, leur col?re et leur sentiment d?avoir ?t? trahi par celui qui n?a pas mis longtemps ? renoncer au programme qui l?avait fait ?lire.

C?est en r?sum? ce qu?affirme?Fran?oise Fressoz?dans son blog du journal ??Le Monde??, sous le titre ??Europ?ennes, chronique d?un d?sastre annonc???, ?crivant?: ??le parti socialiste est dans la situation de celui qui a essuy? un group coup de torchon aux ?lections municipales, et tente de sauver ce qui peut encore l??tre???, puis ?voquant ??la sourde r?signation qui s?est empar?e des partis pro-europ?ens (?) l?UMP ressemble au PS des ann?es 2005 qui faisait campagne pour le OUI au r?f?rendum sur le trait? constitutionnel tout en refusant d?exclure ceux qui militaient activement pour le non. Aujourd?hui on entend tout et son contraire dans le parti de Jean-Fran?ois Cop?, ce qui n?est pas le meilleur moyen de mobiliser??.?lien

Comme dit mon vieil ami africain?: ??le putois ne sent pas l?odeur de ses aisselles???.

L?image illustrant l?article vient de?:???legraindsel.blogspot.fr??

Merci aux internautes de leur aide pr?cieuse.

Olivier Cabanel

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Quelle politique fiscale pour le jour d’après ?

Depuis de nombreuses années et particulièrement aujourd’hui devant l’ampleur de la crise sanitaire et économique, ...