Accueil / T H E M E S / ECONOMIE / Argent / Euro 2016 – Le défi insensé lancé aux djihadistes ?

Euro 2016 – Le défi insensé lancé aux djihadistes ?

Le pouvoir socialiste a-t-il bien mesuré le risque qu’il prend en laissant jouer l’Euro 2016 de football ? Idem pour le mythique Tour de France. En fait, faut-il s’arrêter de vivre et avoir peur, ce qui n’évite pas le danger, ou résister.

Mais si un attentat se produisait dans un stade ou à sa proximité, voire dans une fanzone, nul doute que vous verriez pleuvoir sur François Hollande et son chef de gouvernement les accusations d’irresponsabilité, de pari fou ou de défi insensé lancé aux djihadistes. Dans le cas contraire, si tout se passait bien, combien de points en plus sur la cote de popularité de Valls et du Président. Certes, de la part du pouvoir faire ce genre de calcul serait dérisoire autant que cynique.

Selon Bernard Cazeneuve le niveau de sécurité sera inédit, vidéosurveillance, recours aux services de déminage, fouilles et double filtrage à l’entrée des stades etc. N’empêche que des interrogations demeurent, le jeu en vaut-il vraiment la chandelle. Car si un désastre survenait il faudrait probablement arrêter la compétition définitivement, et encore une fois aller déposer des fleurs et des bougies par centaines sur la Place de la République. Certes d’autres attentats sont inévitables, mais pendant le tournoi l’effet sur la population serait encore plus catastrophique. Tous ces morts et ces blessés, la détresse des familles et des proches pour un ballon rond, quel fiasco !

vallsfootball

Sans oublier l’autre raison de l’organisation de l’Euro par la France. Car la beauté du sport ne doit pas faire oublier les retombées économiques importantes. D’après le rapport commandé par l’UEFA en 2014, le cumul des « apports financiers en provenance d’acteurs étrangers » (dans les stades ou « fanzones » notamment) est évalué à 1,266 milliard d’euros. Les dépenses des spectateurs français sont « exclues » de ce chiffre, mais également très intéressantes. D’autre part, ont été créés 20 000 emplois (dont 5 000 durables) pour la construction et la rénovation des dix enceintes. Et « plus de 26 000 emplois temps plein » seront « créés sur une année du fait de l’impact économique national généré par l’Euro 2016″. Une manne qui ne se refuse pas en ces temps de disette économique et de chômage.

Maintenant d’un point de vue purement électoraliste, l’Euro pourrait-il être une aubaine pour la hollandie en plein doute, ou juste une prolongation avant la séance fatale des pénalty. En quelque sorte un remake de Chirac en 1998.

chirac-les_bleus-foot-1998

Vous vous souvenez certainement de la célèbre équipe tricolore black-blanc-beur et sont inoubliable n°23. De ce jour de fête un 12 juillet, ou la France entière était en liesse après la victoires des bleus en Coupe du Monde. Mais vous rappelez-vous qui était alors le responsable de la communication de Lionel Jospin à Matignon… Un certain Manuel Valls ! Et un autre jour d’avril 2002, le Premier ministre Jospin qui n’avait jamais su être populaire et récupérer l’événement comme le Chef de l’Etat de l’époque, était rentré au vestiaire, penaud ! Certes, une coupe européenne de football ne fera jamais gagner une élection présidentielle, mais pour un politique il est toujours bon de prendre ce qui peut l’être. À moins d’un malheur !

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (5)

Et puis il y a les hommes aussi, dans cette aventure.  J’en retiendrai deux, un ...