Accueil / T Y P E S / Articles / ?thique sportive : lettre ouverte ? Jean-Fran?ois Cop

?thique sportive : lettre ouverte ? Jean-Fran?ois Cop

Monsieur le pr?sident du groupe Ump,

Vous avez publi? le mardi 29 juin sur le site Slate.fr un article intitul? ??Le fiasco des Bleus est-il une affaire d??tat?? ?

Une fois n?est pas coutume, je suis d?accord avec la plupart des ?l?ments du constat que vous dressez. Je suis en revanche en d?saccord avec vous sur la n?cessit? pour la classe politique de se pencher sur le sort de la F?d?ration Fran?aise de Football. Il appartient en effet ? ce sport de d?cider lui-m?me de quelles structures il doit se doter dans l?avenir, si tant est qu?il faille changer de syst?me, probablement au d?pens d?un football amateur qui, ? mon avis, doit rester la pr?occupation centrale du minist?re de tutelle. L?audition des caciques du football par la Commission des Affaires culturelles de l?Assembl?e nationale me semble ? cet ?gard totalement d?plac?e, et je rejoins sur ce plan la vive condamnation exprim?e par Bernard Tapie, aventurier certes douteux mais fin connaisseur tant des arcanes politiques que du milieu sportif.

Je vous soutiens toutefois sans r?serve sur un point pr?cis?: il est urgent de r?former le contenu scolaire de l??ducation des jeunes envoy?s dans les centres de formation du football professionnel. Il faut savoir ? cet ?gard que, dans la plupart de ces centres, l??crasante majorit? de ces jeunes, apr?s avoir ?t? soumise ? de fr?quentes brimades et ? une s?lection hyper-?litiste exerc?e sans le moindre ?tat d??me par l?encadrement, est renvoy?e dans ses foyers. Comment pourrait-il en aller autrement alors que des centaines de gamins partent avec des ?toiles dans les yeux pour d?crocher un Graal qui s?offrira seulement ? une trentaine d?entre eux chaque ann?e. Des jeunes ab?m?s psychologiquement, et parfois physiquement, par leur r?ve de gloire bris?. Des jeunes laiss?s pour compte avec pour seul viatique une vague attestation de formation en comptabilit? ou en gestion, sans la moindre valeur sur le march? de l?emploi.

Ce n?est toutefois pas de cela que je souhaite principalement vous interpeller aujourd?hui, mais plus pr?cis?ment du comportement que la France et ses citoyens sont en droit d?attendre des joueurs appel?s en s?lection pour repr?senter leur pays dans les comp?titions internationales. Vous avez ?crit sur Slate?:

??Comme Roselyne Bachelot, je pense qu?il serait int?ressant de faire signer aux joueurs une charte d?ontologique qui les engagera avant de repr?senter la France lors d?une comp?tition internationale. Ce point me para?t essentiel?: ?tre s?lectionn? est un honneur immense et exigeant, bien diff?rent de l?engagement professionnel dans un club. Les joueurs doivent comprendre que c?est pour eux l?occasion de rendre sur le terrain un peu de ce que la France leur a donn? et qui a contribu? ? faire d?eux des champions d?exception. Porter le maillot bleu, c?est d?abord assumer une lourde responsabilit? et remplir un devoir en donnant le meilleur de soi pour son pays. ?

??Les joueurs doivent rendre sur le terrain un peu de ce que la France leur a donn? et qui a contribu? ? faire d?eux des champions d?exception. ? affirmez-vous de belle mani?re. Qui peut ?tre en d?saccord avec une attente aussi naturelle, aussi?justifi?e, aussi ?vidente?? Personne bien s?r, et surtout pas les ?ducateurs dont j?ai fait partie, ni les millions de pratiquants, jeunes ou moins jeunes, pour qui les champions des diff?rentes f?d?rations sportives doivent se montrer exemplaires, sous peine de n??tre plus respect?s ou d?induire dans les pratiques des plus influen?ables de leurs admirateurs des d?rives contraires ? la morale sportive ou ? l??thique citoyenne.

Mais pourquoi ce qui vaudrait aujourd?hui pour les footballeurs fran?ais, dans le sillage du fiasco sud-africain, ne serait-il pas exig? de tous ceux qui, ? un moment ou un autre de leur carri?re, rev?tent le maillot bleu ou ?coutent la Marseillaise ex?cut?e en leur honneur dans les autres disciplines sportives??

Pourquoi, notamment, n?exigerait-on pas une conduite exemplaire de nos tennismen?? Et notamment qu?ils aient la d?cence de payer leurs imp?ts en France et de participer ainsi ? la naturelle solidarit? qui doit s?exercer entre les citoyens d?une m?me nation. Dans un r?cent article intitul? ??L?incroyable cynisme de Tsonga ?, je stigmatisais le m?pris affich? par ce joueur ? ? qui la France a pourtant ?norm?ment donn? depuis sa pr?-adolescence?? ? l??gard de tous ceux qui, dans notre pays, souffrent de r?elles et graves difficult?s ?conomiques. Au point, pour les plus d?munis, d??tre jet?s ? la rue, toujours plus nombreux, toujours plus jeunes, sans que cela ?meuve le moins du monde nos brillants joueurs de tennis.

Tsonga n?est ?videmment pas le seul en cause. Parmi les joueurs, titulaires ou rempla?ants, de l??quipe de Suisse, pardon?! de l??quipe de France qui jouera du 9 au 11 juillet contre l?Espagne ? Clermont-Ferrand, figurent ?galement Benneteau, Gasquet et Monfils. Tous exil?s fiscaux?! Et il en va de m?me, ? ma connaissance, pour Mathieu et pour les meilleures joueuses fran?aise?: Bartoli et Reza?.

Cette situation est d?autant plus scandaleuse qu?aucun de ces joueurs ou de ces joueuses ne r?side effectivement six mois en Suisse comme les y oblige le code des imp?ts fran?ais pour pouvoir d?localiser leur d?claration de revenus dans ce pays particuli?rement accueillant sur le plan fiscal. Tous usent d?un artifice bien commode?: imputer sur le temps officiellement pass? dans la Conf?d?ration helv?tique tout ou partie des tourn?es sportives plan?taires auxquelles les contraint le calendrier sportif.

En cons?quence, et pour lutter contre ces comportements inacceptables de la part d?athl?tes qui se pr?tendent fran?ais, je vous serais oblig? de bien vouloir prendre une position aussi ferme et aussi pertinemment argument?e sur le cas des tennismen que sur celui des footballeurs de l??quipe de France. Car sur le plan de l??thique, leur faute est infiniment plus grande et justifierait, ? mes yeux, qu?ils ne soient plus honor?s de nouvelles s?lections en Coupe Davis tant qu?ils ne seront pas revenus en France participer ? l?effort national. Des joueurs, il y en a d?autres, beaucoup d?autres. Certes moins talentueux, mais mieux vaut, et de loin, perdre avec des citoyens exemplaires que gagner avec des individus cyniques et sans honneur.

Je vous prie, d?agr?er, Monsieur le pr?sident du groupe Ump, des salutations dont l?empressement sera proportionnel au z?le que vous d?ploierez pour en finir avec cette scandaleuse situation.

Fergus

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’ensauvagement du monde

Hier matin, mon père est allé faire ses courses à la supérette du coin. Depuis le ...