Accueil / A C T U A L I T É / ?tats-Unis : les coulisses de la campagne pr?sidentielle

?tats-Unis : les coulisses de la campagne pr?sidentielle

?tats-Unis : les coulisses de la campagne pr?sidentielleLe pr?sident George W. Bush, l?homme qui a engag? sa propre Nation dans des guerres aussi sanglantes que d?sastreuses, qui a attaqu? de mani?re d?cisive la vie priv?e et les droits constitutionnels, et qui a donn? un nouveau tour de vis aux politiques n?olib?rales, a ?t? ?lu ? l?issue d?une des plus grandes pol?miques de l?histoire des scrutins dits d?mocratiques, qui a vu op?rations de recomptage manuel et feuilletons juridiques se succ?der. Une chose vraiment difficile ? croire venant d?un grand pays comme les ?tats-Unis, bien connus pour ?tre le berceau de la d?mocratie et de la libert?. Ainsi, le 43?me pr?sident l?est devenu ? en recueillant moins de voix au niveau national que son adversaire. Rien d??tonnant dans ces conditions ? ce que des groupes d’individus jugent n?cessaire de se r?unir et d’organiser des patrouilles d’observateurs charg?es de surveiller que le vote aux prochaines ?lections pr?sidentielles du 6 novembre se d?roule dans le respect des r?gles.

?C?est le cas par exemple de True the vote, une association fond?e en 2009 au Texas par Catherine Engelbrecht. Une r?ussite fulgurante puisqu?un millier de membres actifs avait d?j? rejoint ses rangs l?ann?e suivante? Rien d??tonnant donc ? ce que l?association ambitionne d?atteindre l?objectif du million d?observateurs, pr?ts ? s?acquitter de leur devoir de citoyen mod?le en sillonnant tout le pays lors de la prochaine ?lection pr?sidentielle. Leur t?che premi?re : ?viter que les ?lecteurs d?pourvus de pi?ce d?identit? puissent participer au vote et guider les plus d?sorient?s devant les modalit?s ?lectorales parfois peu pratiques.

?Jusque-l?, tout va bien?: des citoyens actifs s?organisent pour d?fendre un droit constitutionnel et s?assurent qu?il n?y a pas de fraude. On pourrait penser ? premi?re vue que les militants du Parti d?mocrate travaillent sur le sujet ?tant donn? la d?convenue subie il y a un peu plus de dix ans par leur direction. En r?alit?, les choses ne sont pas vraiment comme on pourrait le penser. True the vote est en fait une organisation li?e au Tea Party?; elle travaille en ?troite collaboration avec des centaines d’autres groupes de cette association n?s au cours des dernier mois afin, eux aussi, de lutter contre les fameuses irr?gularit?s. ?trange : les R?publicains sont accus?s de tricher aux ?lections et le groupe le plus ? droite li? au Parti r?publicain s?organise pour ?viter la fraude ?lectorale??!

?Les choses deviennent rapidement plus claires lorsqu?on observe de plus pr?s les circonscriptions cibl?es par ces groupes?: elles sont majoritairement peupl?es par les Noirs et les Latinos. Lors des ?lections de 2010, ces fameux groupes avaient d?j? d?ploy? des centaines d’observateurs dans les bureaux de vote o? les ?lecteurs inscrits ?taient majoritairement d?origine afro-am?ricaine ou hispanique. Toujours en 2010, True the vote avait diffus? une vid?o de propagande montrant des photos de citoyens afro-am?ricains qui s?appr?taient ? commettre une fraude ?lectorale. La vid?o ?tait ?videmment un colossal bobard. Mais ce n’est pas tout : l’un des repr?sentants les plus ?minents de True the vote, Ted Poe, est devenu tristement c?l?bre en 2007 pour avoir cit? – positivement – le grand Wizard du Ku Klux Klan, Nathan Bedford Forrest, dans un discours devant le parlement.

?La strat?gie de True the vote devient subitement plus claire : le droit d?exercer un contr?le d?mocratique sur le processus ?lectoral cache en r?alit? la volont? de marquer sa pr?sence en pla?ant syst?matiquement des groupes d’observateurs dans les bureaux de vote connot?s racialement, et ce ? des fins ?videntes d’intimidation.

?True the vote est loin d’?tre un petit groupe de fanatiques isol?s. Et la construction d’alliances avec des notables locaux fait partie int?grante de la strat?gie du groupe, puisqu?ils contr?lent l’acc?s au vote. En usant de ses relations, l?association a par exemple r?ussi ? acc?der ? la liste des ?lecteurs inscrits en 2010 dans le comt? de Harris, au Texas, chose qui a par ailleurs ?t? refus?e au Parti d?mocrate.

?Le virage ? droite op?r? par le Parti r?publicain semble ne pas avoir de fin. La nomination du Paul Ryan, d?put? du Wisconsin et partisan en 2011 d?une loi antisyndicale qui a conduit ? des semaines de mobilisation et d?occupation populaire du palais du gouverneur, ? la vice-pr?sidence pour les ?lections pr?sidentielles de 2012, a donn? un signal clair aux ?lecteurs du Parti r?publicain. La course aux ?lecteurs mod?r?s n?a plus lieu d??tre?: l?heure est plut?t ? la polarisation. Il y a un peu plus d?une semaine, Tom Smith, candidat r?publicain de la Pennsylvanie au S?nat, avait compar? une grossesse issue d?un viol ? une naissance hors mariage. Avant d?ajouter?: ??mettez-vous ? la place du p?re, c?est la m?me chose??? et de pr?ciser qu?une femme victime d?un ??v?ritable viol???ne pouvait pas tomber enceinte, son corps essayant par tous les moyens de bloquer tout ?a??.

?La campagne pr?sidentielle am?ricaine ressemble fort ? une vitrine des horreurs. Et aux ?tats-Unis, terre de la libert? et patrie de l?homme courageux pour faire r?f?rence ? Star-Spangled Banner,? il n?y a visiblement pas de fin ? l?horreur.

?Capitaine Martin?

http://www.resistance-politique.fr/article-etats-unis-les-coulisses-de-la-campagne-presidentielle-109711908.html

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCVII) : des narcos et des réseaux visant l’Europe

L’année 2019 au Brésil reste marquée par les deux grands coups de filet réunissant d’un ...