Accueil / A C T U A L I T É / Etats-Unis: Alice Cooper candidat à la présidence

Etats-Unis: Alice Cooper candidat à la présidence

Qui l’eut cru ! …

 

La démocrate Hillary Clinton et le républicain Donald Trump affichant des taux d’opinions défavorables élevés, une nouvelle option s’offre désormais aux électeurs américains pour la présidentielle: le hard-rockeur Alice Cooper.

Le chanteur excentrique américain de 68 ans a annoncé lundi qu’il se lançait officiellement dans la course à la Maison Blanche pour l’élection du 8 novembre, avec le slogan « Un homme perturbé pour une époque perturbée ».

Mais le site internet consacré à sa campagne montre qu’il est assez conscient du peu de chances que son projet se concrétise.

Ainsi, il plaide pour l’ajout au célèbre Mont Rushmore -où la falaise a été sculptée des visages de quatre anciens présidents sur 18 mètres de hauteur- du visage de Lemmy Kilmister, l’ancien leader du groupe britannique Mötörhead décédé d’un cancer fin 2015.

Ou encore pour que le billet de 50 dollars porte l’effigie du comédien Groucho Marx, remplaçant le président Ulysses S. Grant. Et pour que celui de 20 livres -il est particulièrement populaire au Royaume-Uni- rende hommage au comique Peter Sellers.

Suite

Etats-Unis: le rockeur Alice Cooper se lance dans la course à la Maison Blanche (par AFP)

A. Cooper

© Fournis par AFP Le rockeur Alice Cooper, le 17 juillet 2016 à Saint-Paul, Minnesota

Image à la une:  http://www.clashmusic.com/

Vidéo: Youtube.com

Commentaires

commentaires

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

Le petit monde de Donald (11): le petit Goebbels et l’échalas gay du White Power

De pire en pire a-t-on déjà dit précédemment ? La preuve encore aujourd’hui avec l’individu ...

5 Commentaire

  1. avatar

    Comme à la roulette: rien ne va plus !

    Tump, Cooper… et le prochain: Mickey Mouse ?

    Ils vont finir par éclipser Hillary Clinton, à moins qu’elle se fasse remarquer, peut-être en se mettant à fumer le cigare qui sait…

  2. avatar
    Gaëtan Pelletier

    Les « gendarmes » du monde ne savent plus où donner de la « tête ». 🙂 Peut-être que le cirque fait l’affaire de Mme Clinton…
    En France, si j’ai bien lu, ce sera le retour du jet d’ail: Sarko.

  3. avatar

    un seul mot me vient à l’esprit: DÉCADENCE ,
    État d’une civilisation, d’une culture, d’une entreprise, etc., qui perd progressivement de sa force et de sa qualité ; commencement de la chute, de la dégradation : Entrer en décadence.
    Période historique correspondant au déclin politique d’une civilisation.

    • avatar

      C’est tout à fait ça. Nous sommes à la fin d’un monde qui ne signifie pas la disparition du vivant (quoique … sans trop d’efforts ça pourrait être le cas), mais l’aboutissement de processus multiples ayant conduit à la mutation du genre humain qui se traduit par un changement de sa nature intrinsèque (physique, psychologique, émotionnel, intellectuel, instinctif). Tous ces aspects de la nature humaine ont changé (certains ont disparu complètement) au point de de ne plus pouvoir assurer la survie de l’humain… en nous. Il y aura bientôt nécessité que nous soyons assistés dans notre fonctionnement… (c’est déjà le cas pour plusieurs choses).

      Nous devenons des post-humains. Ce qui est pathétique et plutôt terrifiant (puisqu’il nous est possible d’envisager l’ampleur des conséquences) est que nous perdons peu à peu tous les repères de notre nature: on en trafique, on en fait disparaître et parfois on nous force par la contrainte à leur tourner le dos.

      Alice Cooper était un précurseur. Il s’inscrit bien maintenant dans le portrait d’un monde qui peut se faire massacrer à tout moment en mettant le nez dehors mais qui pour tuer le temps court les villes de nuit comme de jour à la recherche de Pokemon. Finalement Alice Cooper est même devenu plutôt banal:)

      La statue de la liberté fera bientôt un strip-tease pour accueillir les visiteurs (j’ai failli écrire une connerie de plus ici… elle avait rapport avec des avions mais je n’en dis pas plus) pourquoi pas ! Trump n’a toujours pas songé à installer un casino à la Maison Blanche…

      Ce n’est guère mieux ailleurs (ni guerre mieux d’ailleurs). On s’en sort plutôt bien dans plusieurs pays pour élire des clowns ! C’est devenu une tradition…

      Allez bonne journée !