Accueil / T Y P E S / Articles / Est-ce que les lois sont vraiment des choix de soci?t

Est-ce que les lois sont vraiment des choix de soci?t

On entend souvent cet argumentaire disant que notre monde actuel est le r?sultat de choix de soci?t?, qu’on vit en d?mocratie, et qu’on ne peut remettre en question la l?gitimit? de ces lois. Partons sur la pr?misse qu’on accepte la l?gitimit? de la d?mocratie (ce qui ne me?rejoint?pas, je pr?f?re la r?publique), car c’est notre syst?me politique actuel et ce n’est pas pr?s d’?tre chang?.
Oui, nos gouvernements sont ?lus par le peuple, une majorit? participative du moins, et oui il est l?gitime que celui-ci gouverne la nation, prenne des d?cisions et administre l’appareil ?tatique. Par contre, il est faux de pr?tendre que les lois que ce gouvernement met en place sont, elles, d?mocratiques et correspondent ? un choix de soci?t?.

On peut facilement d?fendre les interventions ?tatiques comme ?tant l?gitime de par le fait que, pour conserver leurs pouvoirs et se faire r??lire, les gouvernements se doivent d’orienter leurs actions vers celles qui plaisent le plus ? la majorit?. Si on arr?te le raisonnement ici, et qu’on accepte le principe de d?mocratie, on peut d?s lors affirmer que les interventions sont l?gitimes, car nous savons tr?s bien que le but des politiciens est de gagner et conserver le pouvoir ce qui peut ?tre fait qu’en satisfaisant la majorit? par ses interventions.

Je vous invite ? voir la chose diff?remment. Prenons l’exemple de la?r?glementation?d’une industrie X. Si le gouvernement d?cide de r?glementer une industrie, les impacts pour chaque consommateur est minime; par contre, l’impact pour le producteur de cette industrie risque d’?tre ?norme. Dans notre processus d?mocratique, les lois et?r?glements?passent normalement par un processus de consultation afin de permettre ? tous les points de vue de s’exprimer.

Comme le r?sultat n’a que tr?s peu d’impact pour le consommateur, aucun de ceux-ci (ou une minorit? de ceux-ci) jugent que le co?t de la recherche d’informations et de la repr?sentation de son point de vue ne vaut la peine par rapport au faible impact que ?a aura sur sa vie. Par contre, l’issue de la d?cision risque d’avoir un impact consid?rable sur les op?rations et revenus du producteur. Ce dernier, en se regroupant, met alors, temps, ?nergie et argent pour orienter le d?bat ? son avantage. ? cause de l’avantage ind?niable de co?t de participation au d?bat VS les avantages qu’ils peuvent en tirer, les producteurs se trouvent ? ?tre sur-repr?senter et r?ussissent, ind?niablement, ? faire orienter le d?bat ? leurs avantages. Ce qui avantage le producteur, n’a d’autres choix que de d?savantager le consommateur.

On peut appliquer ce principe pour toutes les sph?res ?conomiques o? l’?tat est impliqu? dans un processus l?gislatif. Que ce soit au niveau d’?tablissement de logement sociaux, de redistribution de revenus, de budget de recherches ou d’activit?s culturelles, les groupes d’int?r?ts qui ont un avantage ? tirer de l’intervention seront ceux qui mettront temps et ?nergie ? obtenir une politique qui les avantage.

On peut jouer ? l’avocat du diable et dire que dans la vie r?elle, cette?rh?torique?ne s’applique pas. Que justement l’id?e de d?part voulant que les politiciens se doivent de satisfaire la majorit? nous assure qu’aucun groupe ne puisse essayer de tirer les ficelles de son bord, car les politiciens orientent leurs actions pour satisfaire la majorit?. Et bien non! Comme le co?t de la qu?te d’information est trop grande pour ceux qui ne sont pas trop concern?s par la l?gislation, la majorit? ne?s?int?resse?m?me pas ? la question et a tendance ? se fier aux « sp?cialistes » qui monopolisent le d?bat et, de toute fa?on, elle finit par oublier le dit d?bat ?tant occuper ? mener leur vie. La table est alors mise pour le prochain d?bat.

Le probl?me avec ceci est que toutes interventions ou?r?glementations?am?nent des co?ts d’?tablissement et de contr?le de la d?tes mesures. Co?ts qui sont assum?s par l’ensemble et non pas seulement par le groupe d’int?r?t.

Je serais tr?s curieux de faire un sondage s?rieux sur un paquet de lois et?r?glementation, sans avoir envahi les m?dias sur le sujet avant, pour savoir si ceux-ci sont vraiment un choix de soci?t? d?mocratique.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en Stock (CCLIV) : le chaînon manquant du trafic ou un autre Viktor Bout (N)

L’homme décrit dans l’épisode précédent, Iyad ag Ghali, nous a conduit directement en Algérie, où ...