Accueil / A C T U A L I T É / Espoirs de sortie du nucl?aire au Japon et en France

Espoirs de sortie du nucl?aire au Japon et en France

DSCF2325

Par Pierre Fetet

Trop de mauvaises nouvelles depuis plusieurs mois pour ne pas souligner les bonnes?! Cette semaine, au Japon et en France, deux personnalit?s se sont fait remarquer par leurs propos au sujet de la sortie du nucl?aire. M?me si ce ne sont que des paroles, elles marquent le d?but du tournant mondial provoqu? par la catastrophe de Fukushima?: l?industrie nucl?aire ?tant ? la fois trop dangereuse et plus du tout rentable, l?humanit? va progressivement quitter cette ?re honteuse pour les g?n?rations futures. Bien ?videmment, cela ne se fera pas d?un coup de baguette magique, il faudra sans doute plusieurs d?cennies, mais si les hommes politiques au pouvoir commencent enfin ? prendre conscience de la n?cessit? du changement, on est sur le bon chemin.

Naoto Kan (photo Sebastian Pinera)

??Le risque nucl?aire est trop fort??

Naoto Kan, premier ministre du Japon, a d?clar? mercredi?: ??On ne peut plus soutenir que la politique men?e jusqu?? pr?sent garantisse la s?curit? de l?exploitation de l??nergie nucl?aire. Nous devons concevoir une soci?t? qui puisse s?en passer.??

Quelle audace?! Et quelle surprise?! Avant l?accident de Fukushima, ce m?me homme pr?voyait une augmentation de la part de l??lectricit? nucl?aire dans la production totale ? plus de 50% d?ici ? 2030, contre quelque 30% en 2010. Aujourd?hui, il envisage de revoir de fond en comble la politique ?nerg?tique du Japon?: Naoto Kan plaide pour une ? r?duction progressive ? de la part de l??lectricit? nucl?aire au profit des ?nergies renouvelables (solaire, ?olienne, biomasse, etc.) avec pour objectif de s?en affranchir totalement.

Evidemment, les m?dias, sous influence financi?re de Tepco, ont vivement critiqu? les propos du premier ministre. Mais malgr? son impopularit? au Japon, il a indiqu? qu?il quitterait le pouvoir une fois adopt? un texte sur les ?nergies renouvelables. Il est clair que les Japonais, de moins en moins favorables ? l??nergie nucl?aire, vont maintenant attendre des actes, car si ??l’abandon du nucl?aire est une id?e qui monte en puissance » selon l’Asahi, elle « ne doit pas ?tre seulement un slogan », poursuit le Mainichi.

Aujourd?hui, seuls 19 r?acteurs sur 54 sont en activit? au Japon, ce qui montre la grande faiblesse de cette ?nergie en cas de tremblement de terre.

Eric Besson

? Nous allons ?tudier tous les sc?narios possibles du mix ?nerg?tique des ann?es qui viennent??, ??Aucun sc?nario ne sera ?cart?, y compris, les sc?narios de sortie du nucl?aire??

Eric Besson, pronucl?aire notable et ministre fran?ais de l?industrie, a pr?cis? qu?une ?tude prospective ?tait lanc?e afin d’envisager les sc?narios de sortie du nucl?aire. Ce programme s?appelle ??Energie 2050 ?. ? Ce programme, qui vient de d?marrer et sera pilot? par Bercy, pr?voit le passage en revue de toutes les sources d’?nergie, de la demande et des ? sources de production ?, a pr?cis? Eric Besson sur Europe 1. La grande nouveaut?, c?est que parmi les hypoth?ses, la fin du nucl?aire ? l’horizon 2040-2050 sera envisag?e, ce qui est une grande premi?re pour l’ex?cutif fran?ais.
Bien que le gouvernement, Nicolas Sarkozy en t?te, soit favorable ? l??nergie nucl?aire, les Fran?ais sont en train d??voluer sur le sujet?: suite ? la catastrophe de Fukushima, les r?cents sondages montrent qu?une majorit? de Fran?ais ne sont pas favorables ? cette ?nergie et de ce fait, il est probable que l??nergie sera un th?me fort lors de la campagne ?lectorale pour l??lection pr?sidentielle de 2012.

Fukushima a fait bouger les choses. Avant, on ne parlait pas de nucl?aire, c??tait un sujet tabou. A partir de maintenant, cela devient un enjeu ?lectoral et chaque parti s?en empare?: alors que sans surprise Europe-Ecologie-les-Verts veut mettre en ?uvre une sortie rapide du nucl?aire, le PS, plus divis?, envisage soit une d?nucl?arisation sans fixer d’?ch?ance (Martine Aubry), soit une r?duction de la part de l’atome ? 50% d’ici 2025 (Fran?ois Hollande), soit une sortie d’ici 40 ans (S?gol?ne Royal).

A chacun maintenant d?aider les politiques qui nous gouvernent ou qui vont nous gouverner ? faire bouger la ligne encore plus loin,

– en les informant sur ce qui se passe r?ellement au Japon,

– et en leur indiquant que l??nergie sera un sujet cl? pour les prochaines ?lections.

Aujourd?hui en France, de nombreuses centrales nucl?aires sont en passe de devoir ?tre arr?t?es ? cause du manque d?eau dans les rivi?res qui assurent le refroidissement des c?urs, ce qui montre une autre faiblesse de cette ?nergie (voir article de l?observatoire du nucl?aire).

sources?:

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/bffd2e40-ad8f-11e0-afdb-44023cd0aa9f

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/07/13/04016-20110713ARTFIG00632-le-japon-envisage-de-sortir-du-nucleaire.php

http://www.sciencesetavenir.fr/depeche/nature-environnement/20110714.AFP7124/japon-le-premier-ministre-kan-critique-pour-la-vacuite-de-ses-propos-sur-le-nucleaire.html

http://www.francesoir.fr/actualite/politique/sortir-du-nucleaire-gouvernement-cogite-116878.html

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Assurance chômage : une réforme inique

Assurance chômage : une réforme inique La réforme de l’assurance chômage annoncée par le 1er ...