Espace-Temps 39

 

Le Glucose (C6H12O6)

Le glucose est un sucre.

Le D-glucose est synthétisé par de nombreux organismes à partir d’eau et de dioxyde de carbone en présence d’énergie lumineuse (rayonnement électromagnétique) grâce à la photosynthèse. La dégradation du glucose, qui libère du dioxyde de carbone et de l’eau au cours de la respiration cellulaire, est une source d’énergie très importante pour les cellules vivantes.

Le L-glucose est très rare dans la nature.

Le glucose circule à travers l’organisme dans le sang, et la concentration de glucose dans le plasma sanguin s’appelle la glycémie.

Moins de 0,25 % des molécules de glucose en solution aqueuse sont à chaîne ouverte. La forme à chaîne ouverte est thermodynamiquement instable et s’isomérise spontanément pour donner une forme cyclique (chaine fermée).

En solution aqueuse, la presque totalité des molécules de glucose en configuration cyclique (cercle avec barycentre) sont sous forme pyranose (6 atomes). Le glucopyranose prédomine en solution aqueuse, et est la seule forme de glucose observée à l’état solide.

La molécule glucose est en rotation. Le D-glucose est dextrogyre, c’est-à-dire qu’il fait tourner le plan de polarisation dans le sens des aiguilles d’une montre. À l’inverse, le L-glucose est lévogyre, c’est-à-dire qu’il fait tourner le plan de polarisation dans le sens inverse de celui des aiguilles d’une montre.

L’ammoniaque NH4OH accélère la mutarotation.

Le glucose est une molécule énergétique ubiquitaire en biochimie. Chez l’homme et les mammifères, c’est une source d’énergie clé libérée par respiration aérobie. L’énergie chimique du glucose libérée par ces réactions est récupérée sous forme d’ATP par l’ATP synthase.

Le glucose fournit presque toute l’énergie consommée par le cerveau, de sorte que sa disponibilité influence le psychisme : en cas de baisse du taux de glucose disponible pour le cerveau, les fonctions cérébrales qui requièrent un effort, comme le self-control ou la prise d’une décision difficile, sont altérées.

Par respiration anaérobie, chaque molécule de glucose permet à la cellule de produire deux molécules d’ATP, provenant toutes de la glycolyse. Par respiration aérobie, chaque molécule de glucose permet de produire jusqu’à 30 ou 32 molécules d’ATP selon les organismes.

Voici sa représentation officielle :

Et voici sa réalité :

Notons le Barycentre côtoyé par deux atomes d’Hydrogène.

Le Glucose avec ses 10 atomes d’Hydrogène en périphérie dispose de beaucoup d’énergie pouvant être libérée. Rappelons-nous que la dégradation de cette molécule produit du Dioxyde de Carbone (CO2) et de l’eau (H2O). D’accord pour l’émission d’énergie en produisant du CO2 pour libérer les atomes d’Hydrogène; mais je doute un peu de l’efficacité d’émission d’énergie en garnissant un atome d’Oxygène avec deux atomes d’Hydrogène. Je devrai y regarder de plus près.

Mais qu’arrive-t-il si on le compare ce sucre Glucose avec l’autre sucre Ribose (C5H10O5) de l’ADN?

Voyons ça :

Prenez note que j’ai pratiqué une rotation de 90o au Ribose pour effectuer la comparaison (vérifiez la position des atomes de Carbone).

Comme on peut le voir, la seule différence est l’introduction (l’ajout) d’un atome de Carbone pour créer un Barycentre et d’un atome d’Oxygène en périphérie. Par contre l’introduction de ce Carbone semble être précédée par l’introduction de deux atomes d’Hydrogène.

Si l’ajout de ces atomes s’est fait en une seule étape, il n’y a qu’un seul endroit pour introduire un couple Carbone-Oxygène-lié dans le Ribose (ou la flèche Carbone) pour produire notre Glucose. Et c’est en percutant l’atome de Carbone situé au bas du Ribose, entre les deux atomes d’Oxygène.

De plus, l’atome de Carbone doit avoir un atome d’Hydrogène installé à 12hre. L’autre atome d’Hydrogène appartient à l’atome d’Oxygène.

Mais je ne vois pas complètement la cinématique de l’événement. Je vais laisser mon subconscient la cogiter pendant quelques temps. Habituellement, ça fonctionne assez bien.

Pour l’instant il semble que nous ayons trouvé un lien chronologique entre (1) Ribose – (2) Glucose – (3) ATP.

Amicalement

André Lefebvre

 

Auteur de:

L’Histoire… de l’univers

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 1:  La Science Secrète)

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 2: Le Mystère Sumérien

Le tout dernier livre, paru en novembre 2016 (version gratuite):

Histoire de ma nation

Tous mes livres sont offerts GRATUITEMENT chez:

http://manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.7.htm#menu

 

Article précédent:

Espace-Temps 38

Commentaires

commentaires

A propos de Andre lefebvre

avatar

Check Also

Une théorie monétaire (MMT) qui n’a rien de moderne

  Je l’écris depuis 2010. J’ai fait plusieurs livres et des centaines d’articles qui défendent ...

One comment

  1. avatar

    J’aurais du ajouter que le couple Carbone-Oxygène-lié introduit au Ribose pour produire du Glucose, serait du CH2O.

    Ce produit appelé méthanal ou formaldéhyde ou aldéhyde formique ou formol est hautement discrédité a cause de sa toxicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.