Espace-Temps 36

 

Puisque nous sommes obligés de chercher intuitivement, ce qui signifie : en aveugle, décrivons les molécules que nous avons déjà étudiées et qui possèdent un Barycentre.

 

Le Benzène

 

-celui-ci n’est pas oxydé par le permanganate de potassium (ion de Potassium K+) et ne réagit pas avec le Dibrome (deux atomes de Brome liés).

 

Sa structure géométrique indique que les liaisons chimiques se font sur les lignes gravitationnelles de l’horloge universelle (heures paires). Remarquez que le graphique officiel suivant indiquerait plutôt l’installation sur les heures IMPAIRES, mais c’est impossible à cause de l’énergie de masse des atomes qui produisent un barycentre. Évidemment si vous croyez à des « forces magiques », alors là…

 

Le Benzène est cancérogène en raison de ses propriétés d’agent intercalant (en chimie, le terme d’intercalation est utilisé pour qualifier l’inclusion réversible d’une molécule entre deux autres molécules. La molécule hôte contient souvent un réseau périodique; et là om entre en physique. Ce sera pour une autre fois), sa structure parfaitement plane lui permettant de se glisser entre les bases azotées de l’ADN, provoque des erreurs de transcription et/ou de réplication; autrement dit : altération de l’information.

Il n’existe pas de minimum sécuritaire à l’exposition au Benzène.

L’ingestion provoque des troubles digestifs (douleurs abdominales, nausées, vomissements) et neurologiques (vertiges, ivresse, céphalées, somnolence, coma, convulsions). L’inhalation provoque les mêmes symptômes neurologiques.

Des études décrivent également des effets sur le système immunitaire : augmentation de la susceptibilité aux allergies, diminution des taux d’IgA et IgG, leucopénie.

La Cytosine Base nucléique (molécule azotée). Sous l’action des rayons UV la cytosine et la thymine peuvent créer un dimère (en chimie, un dimère est une molécule de la famille des polymères ne comportant que deux sous-unités) qui nuit à l’ADN lors de sa réplication et de sa transcription. La Cytosine se joint à la Guanine et peut se transformer en Uracile.

 

La Guanine Base nucléique (molécule azotée). Elle se joint à la Cytosine. Selon certaines expériences la guanine pourrait venir des régions de la Terre primitive. Le 8 août 2011 un rapport, basé sur les études de la NASA d’une météorite trouvée sur Terre, indique que la Guanine pourrait s’être formée dans l’espace extra-terrestre.

 

L’Uracile Base nucléique (molécule azotée). En mars 2015, la NASA annonça être parvenue à produire de l’Uracile, de la Cytosine et de la Thymine dans des conditions identique à l’espace, en se servant de Pyrimidine que l’on trouve dans les météorites.

 

La Phénylalanine (acide aminé) molécule azotée. Barycentre entouré de 6 atomes de Carbone. L’action de la phénylalanine hydroxylase la transforme en un autre acide aminé, la tyrosine. La phénylcétonurie est une maladie génétique caractérisée par des troubles neurologiques et comportementaux graves. Elle est due à la progression d’une version non efficiente de l’enzyme dégradant la phénylalanine à la suite d’une mutation d’un gène situé sur le chromosome 12.  Celle-ci s’accumule alors dans l’organisme, provoquant des lésions de la myéline et de la substance blanche. La substance blanche est une catégorie de tissu du système nerveux central, principalement composé d’axones. Elle relie différentes aires de la substance grise où se situent les corps cellulaires des neurones. Elle constitue la partie interne du cerveau et la partie superficielle de la moelle épinière. La substance blanche est composée de fibres nerveuses, des axones myélinisés et non-myélinisés regroupés en faisceaux, qui connectent entre elles différentes aires de la substance grise, où se situent les corps cellulaires des neurones. Ces fibres transmettent les impulsions nerveuses constituées de potentiels d’action. Les hommes ont légèrement plus de matière blanche que les femmes, à la fois en volume et en longueur d’axone. À 20 ans, la longueur totale moyenne de fibres myélinisées chez l’homme est de 176 000 km alors que chez la femme elle est de 149 000 km1. Il y a un déclin de cette longueur totale avec l’âge d’environ 10 % par décennie, de telle façon qu’un homme de 80 ans n’a plus que 97 200 km d’axone et une femme 82 000 km. La majorité de la réduction est due à la perte des fibres de fine épaisseur. La substance blanche est responsable de la propagation des informations dans le système nerveux. La myéline qui entoure les axones et qui donne à cette structure sa couleur blanche est responsable de la conduction rapide du signal électrique. L’apparition de plaques amyloïdes dans la substance blanche est associée à la maladie d’Alzheimer ou à d’autres maladies neurodégénératives.

 

Le Tryptophane (acide aminé) molécule azotée. Barycentre entouré de 6 atomes de Carbone. Très fragile, il est détruit par les acides minéraux, et ne peut être isolé dans les hydrolysats acides des protéines. La production de la sérotonine dans le cerveau varie directement en fonction du transport du tryptophane dans le cerveau. La consommation de sucre ou de repas sucrés aura pour effet d’augmenter indirectement les concentrations de tryptophane dans le cerveau. Des suppléments de tryptophane favorisent la sécrétion de sérotonine. Plusieurs études ont établi leur intérêt dans le traitement de la dépression. En 1989, la compagnie japonaise Showa Denko commercialisait aux États-Unis du tryptophane comme supplément alimentaire produit par manipulation génétique d’une bactérie. On assista alors à une épidémie d’une nouvelle et mystérieuse maladie, le syndrome éosinophilie–myalgie qui causait des douleurs musculaires7. Par la suite, on relia cette maladie à la consommation du tryptophane transgénique, imputable à une mauvaise filtration qui laissait passer un contaminant8. Ce tryptophane tua 37 personnes et en rendit 1500 autres infirmes. Il s’agit d’une véritable catastrophe industrielle liée à un produit obtenu par manipulation génétique commercialisé. L’utilisation de bactéries génétiquement modifiées pour produire de grandes quantités de tryptophane a mené à une production également importante d’impuretés.

La Nicotine (molécule a base azotée) substance psychoactive. Barycentre entouré de 5 atomes de Carbone + 1 atome d’Azote. Ses propriétés insecticides et acaricides sont connues depuis longtemps. Sa toxicité protège la plante des insectes16 ; elle possède également des propriétés fongicides. La nicotine provoque l’augmentation de la pression artérielle et du rythme cardiaque, entraîne une libération d’adrénaline et réduit l’appétit; augmentant par conséquent le métabolisme. Elle a également pour effet d’améliorer la concentration et la mémoire.

Ce que nous n’avons pas encore vu :

Les acides;

Urique C5H4N4O3 : (Molécule azotée)

Comme la plupart des acides, les textes en biochimie désignent en général l’acide urique sous le nom de son anion, l’urate. C’est une molécule quasiment insoluble dans l’eau résultant de la dégradation et de l’excrétion des purines (principalement la guanine et l’adénine) chez l’homme et les primates supérieurs. Les autres urates ont en général une meilleure solubilité.

Une augmentation de sa concentration dans le sérum sanguin, appelée hyperuricémie, entraîne la goutte, responsable d’arthropathies (arthrite goutteuse) et de lithiase rénale par formation de cristaux dans les reins, appelés calculs rénaux. Le taux d’acide urique peut augmenter par la consommation d’aliments riches en purine (molécule azotée) ou en fructose que l’on trouve en abondance dans les fruits et le miel.

Structure de l’acide urique telle que présentée officiellement:

Et voici sa réalité :

Après avoir saisi l’importance de la présence unique (jusqu’à maintenant) de l’Azote dans les molécules formant un « Barycentre », et après avoir fait tous ces « petites ronds » depuis quelques mois, je viens de saisir la cause, ou la règle dominante, contrôlant la formation des molécules.

Ce contrôle est tout simplement l’information véhiculée par les « unités électromagnétiques » (les électrons).

De sorte que le trajet évolutif que j’ai présenté dans l’article précédent, « vision générale de l’évolution de l’univers », devient maintenant extrêmement simple à comprendre.

Nous verrons cela au prochain article.

Amicalement

André Lefebvre

 

Auteur de:

L’Histoire… de l’univers

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 1:  La Science Secrète)

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 2: Le Mystère Sumérien

Le tout dernier livre, paru en novembre 2016 (version gratuite):

Histoire de ma nation

Tous mes livres sont offerts GRATUITEMENT chez:

http://manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.7.htm#menu

 

Article précédent:

 

Espace-Temps 35

Commentaires

commentaires

A propos de Andre lefebvre

avatar

Check Also

Coke en stock (CCVIII) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (43)

Et puis, dans notre longue enquête, on tombe sur des cas étonnants à bien des égards, dont celui ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.