Espace-Temps 20

 

Voici un dernier petit dessin démontrant les « points de Lagrange », dont j’ai parlé dans mon article précédent, formés par la liaison covalente « effet de marée » de deux atomes.

Et nous voilà prêts pour décortiquer l’ARN.

Commençons avec la Cytosine.

La Cytosine est l’une des trois parties de l’ARN. C’est la partie qui contient l’information génétique. Elle est ce qui s’appelle un Nucléotide. Elle se joint presqu’exclusivement à la Guanine pour former l’ADN et pour compléter l’information.

Voyons sa structure;

Évidemment, puisque les petits « bâtons » reliant les atomes n’existent pas; ce dessin ne représente pas du tout la « structure réelle » de la Cytosine.

Voici donc sa « réalité » selon les règles établies par l’évolution de l’Univers:

Note : La ligne noire et la flèche rouge en pointillés déterminent le centre de gravité du nucléotide.

Seule l’atome d’Oxygène et les atomes d’Hydrogène possèdent leur couche de valence à la densité maximale (ligne de circonférence pleine).

 

Toute cette énergie électronique circule (coule) librement dans tous les atomes à travers les « ouvertures » fournies par les « effets de marée ».

Nous devons remarquer également que toutes les « couches de valence » (périphériques) des atomes sont « bloquées » sur les couches électroniques « K » (pleine) des autres atomes. Ce qui rend le nucléotide incompressible.

Nous avons vu que la Cytosine se joint à la Guanine pour produire l’ADN. Et comme, normalement, cette « union » ne peut se faire autrement que « chimiquement », en dessinant la Guanine, nous devrions découvrir, lorsque ce sera nécessaire, ce point de jonction.

Voici comment on présente la Guanine:

Et voici ce qu’elle est réellement :

Encore une fois, seule l’atome d’Oxygène et les atomes d’Hydrogène possèdent une couche de valence remplie à sa capacité maximale de densité électronique.

Pour l’instant, nous continuerons à « fabriquer » les nucléotides qui nous manquent encore.

Mais ce sera pour le prochain article.

Je n’aime pas rester avec une question en attente. Et pour ceux qui sont comme moi, je vous indique que la « jonction », selon la donnée « officielle », se fait au niveau des deux atomes d’Hydrogène (à gauche dans la Guanine et à droite dans la Cytosine); mais comme la science l’explique comme étant une « force », cela ne me plaît pas du tout et je dois voir pour une explication moins « magique ».

« La liaison hydrogène ou pont hydrogène est une force intermoléculaire impliquant un atome d’Hydrogène et un atome électronégatif comme l’oxygène, l’azote et le fluor. L’intensité d’une liaison hydrogène est intermédiaire entre celle d’une liaison covalente et celle des forces de van der Waals. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liaison_hydrogène

Par contre, en y réfléchissant sérieusement, cette « jonction ne doit pas se faire AVANT que le « sucre » et le « phosphate » ne soit unifiés au Nucléotide, sinon la molécule « composée » existerait avant l’ARN; ce qui n‘est pas le cas.

Donc, la liaison « magique » suggérée n’existe pas et la « cause » de la liaison pour produire l’ADN ne viendra qu’après l’existence de l’ARN.

Ouf! Je suis soulagé.

À bientôt.

Amicalement

André Lefebvre

 

Auteur de:

L’Histoire… de l’univers

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 1:  La Science Secrète)

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 2: Le Mystère Sumérien

Le tout dernier livre, paru en novembre 2016 (version gratuite):

Histoire de ma nation

Tous mes livres sont offerts GRATUITEMENT chez:

http://manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.7.htm#menu

 

Articles précédents:

L’Espace-Temps

L’Espace-Temps 2

Espace-temps 3

Espace-Temps 4

Espace-Temps 5

Espace-Temps 6

Espace-Temps 7

Espace-Temps 8

Espace-Temps 9

Espace-Temps 10

Espace-Temps 11

Espace-Temps 12

Espace-Temps 13

Espace-Temps 14

Espace-Temps 15

Espace-Temps 16

Espace-Temps 17

Espace-Temps 18

Espace-Temps 19

Commentaires

commentaires

A propos de Andre lefebvre

avatar

Check Also

Coke en stock (CCXXV) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (54)

Le Brésil est comme le Paraguay pourri jusqu’à la moelle. Les gangs y sévissent impunément ...