Espace-Temps 19

 

Il est évident que notre étude continuera sur l’évolution de l’Univers, en se limitant exclusivement aux événements internes aux « champs gravitationnels »; et plus spécifiquement, à l’évolution des molécules. Hors de ces « champs » il ne se passe rien d’autre que l’expansion de l’Espace et l’écoulement du Temps.

Et comme je souhaite me limiter aux molécules des organismes vivants qui me sont connus, je serai obligé de poursuivre en me basant sur ce qui s’est déroulé sur la Terre. J’espère que, s’ils existent, les extra-terrestres qui pourraient me lire, me le pardonneront.

La règle de base que nous ne devons pas oublier est que tout, dans l’univers tente de “survive”. Et comme « tout est énergie », le seul moyen de survivre est de rester en « équilibre énergétique » avec l’environnement; ce qui signifie d’adapter sa propre densité d’énergie à la densité d’énergie environnante.

Nous avons vu qu’une molécule d’eau doit développer des « liaisons covalentes » avec d’autres molécules d’eau, au niveau des atomes d’Oxygène, pour parvenir à « remplir un lac ».

 

Nous avons également vu que l’Oxygène atmosphérique que nous respirons est, en fait, une molécule d’Oxygène appelée Dioxygène (deux atomes d’Oxygène liées électroniquement).

Cette molécule se présente ainsi :

Il est surtout remarquable qu’en ajoutant deux « liaisons covalentes » d’atome d’Hydrogène à chacun des atomes d’Oxygène du Dioxygène, nous obtiendrions une « liaison covalente » entre deux molécules d’eau.

Il devient évident que la liaison covalente la plus « viable » n’est pas la liaison d’Hydrogène  et que ce n’est pas ces liaisons qui « rattachent » solidement les molécules les unes aux autres.

Voici un exemple de ce qui est « enseigné » au moyen de dessins qui, ici, représente le composé appelé : Benzène « C6H6 » (6 atomes de Carbone et 6 atomes d’Hydrogène) :

Et voici donc la structure réelle du Benzène :

Note :

a)-Toutes les particules composantes (massives) se retrouvent sur une ligne « gravitationnelle » (heure paire).

b)-Toutes les couches électroniques « K » sont saturées.

c)-Comme toutes les structures composées d’objet « massifs », cette molécule possède un « Barycentre ».

d)-Et, étant donné que toutes les liaisons covalentes sont des « effets de marées », ces liaisons s’installent sur les endroits équivalents aux «  5 points de Lagrange » de l’Astrophysique.

Ceci dit, je crois que nous sommes maintenant près pour nous attaquer aux molécules d’organismes « vivants ».

Ces molécules forment des « cellules » qui appartiennent à deux catégories :

1)-Celle du matériel génétique contenant les informations.

2)-L’autre, les cellules, qui se servent de ces informations. De nombreux arguments, morphologiques et chimiques, démontrent que les cellules de tous les êtres vivants, animaux ou végétaux, dérivent d’une même cellule primitive.

Nous commencerons par aborder les molécules qui forment le matériel génétique « ARN » (acide ribonucléique).

Les molécules constituantes de l’ARN sont la Cytosine, la Guanine, l’Adénine et l’Uracile.

Seul l’Uracile est exclusif à l’ARN; chez l’ADN il est remplacé par la Thymine.

Chimiquement, l’ARN est un polymère linéaire constitué d’un enchaînement de molécules organiques (nucléotides). Chaque nucléotide (molécule organique) contient un groupe phosphate (contenant un atome de Phosphore), un sucre (le ribose) et une base azotée (contenant un atome d’Azote). Toutes ces molécules possèdent comme base, des atomes de Carbone. L’important est de comprendre qu’un nucléotide est une « molécule ».

Les nucléotides sont liés les uns aux autres par des liaisons « phosphodiester ». Mais ne vous inquiétez pas trop, car nous verrons, sur mes dessins, que toutes les « liaisons », quelles qu’elles soient, se résument à des « effets de marées » se produisant sur différentes lignes « gravitationnelles » des molécules. Cela simplifie énormément la compréhension des « événements.

Les prochains articles décriront les quatre nucléotides (molécules organiques) de l’ARN, par des dessins démontrant leur structure et les différents « mouvements », qu’ils contiennent, les reliant.

À bientôt

Amicalement

André Lefebvre

 

Auteur de:

L’Histoire… de l’univers

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 1:  La Science Secrète)

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 2: Le Mystère Sumérien

Le tout dernier livre, paru en novembre 2016 (version gratuite):

Histoire de ma nation

Tous mes livres sont offerts GRATUITEMENT chez:

http://manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.7.htm#menu

 

Articles précédents:

L’Espace-Temps

L’Espace-Temps 2

Espace-temps 3

Espace-Temps 4

Espace-Temps 5

Espace-Temps 6

Espace-Temps 7

Espace-Temps 8

Espace-Temps 9

Espace-Temps 10

Espace-Temps 11

Espace-Temps 12

Espace-Temps 13

Espace-Temps 14

Espace-Temps 15

Espace-Temps 16

Espace-Temps 17

Espace-Temps 18

Commentaires

commentaires

A propos de Andre lefebvre

avatar

Check Also

Coke en stock (CCXXV) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (54)

Le Brésil est comme le Paraguay pourri jusqu’à la moelle. Les gangs y sévissent impunément ...