Espace-Temps 18

 

Un dernier petit détail avant de s’attaquer aux molécules.

Quel « concept » doit-on adopter pour comprendre ce qu’est la dilution de l’énergie universelle causée par l’expansion de l’univers?

L’idée habituelle que l’on s’en fait est que plus le contenant « univers » grossit, plus le contenu énergétique est « dilué ». Ce qui est parfaitement exact.

La question est, surtout, de comprendre en quoi consiste cette « dilution » d’énergie; et là, on peut faire une erreur très importante, fatale pour notre perception de l’énergie.

La question précise au sujet de l’énergie électromagnétique de l’univers est :

Est-ce que la « dilution d’énergie » signifie qu’il y a graduellement « moins » d’énergie électromagnétique dans un volume donné » (spécifique) au fur et à mesure que l’Espace total s’agrandi?

Et la réponse est tout à fait différente à ce qui serait « normal »; car la quantité d’énergie ne diminue pas du tout, dans aucun des volumes d’Espace que vous pourriez déterminer.

Autrement dit, si vous mettez toute l’énergie de l’univers dans un contenant de 1 litre et que vous grossissiez ce contenant à 10 litres, un seul litre de ces derniers 10 litres contiendrait autant d’énergie que le premier litre du départ. La quantité et l’intensité d’énergie électromagnétique resterait la même.

Il n’y a pas de « diminution » d’énergie pendant la dilution, comme c’est le cas pour une quantité de sucre définie, diluée dans une augmentation constante d’un volume d’eau.

Ce qui signifie qu’il y a autant d’énergie dans un cm3 d’Espace d’aujourd’hui qu’il y en avait il y a 4 milliards d’années, et ce, malgré l’expansion de l’univers durant cette période.

Mais, dans ce cas, qu’est-ce qui « change » durant cette « expansion » de l’Espace?

Pour bien l’interpréter, il faut décrire cette énergie dans un espace en « expansion ».

Le plus facile pour comprendre (mais plus long à faire) est un dessin que voici:

1)- L’ondulation de la ligne rouge représente le « rayonnement électromagnétique ».

2)- La ligne rouge représente « l’énergie électromagnétique ».

3)- La flèche rouge pointillée représente « l’écoulement du Temps ».

4)- La flèche noire pointillée représente « l’expansion de l’Univers ».

5)-Les deux « boîtes » en pointillé représentent la quantité « d’énergie électromagnétique ».

6)-La fréquence représente le laps de temps « entre deux points de l’Espace ».

7)-Les bouts de flèches rouges délimitant les fréquences, produisent une « pression de 10 kilos » (hypothétique).

8)- Les lignes (ondulations) rouges désignées en position « A », représente l’énergie électromagnétique, au départ, avant le début de l’expansion de l’Espace.

 

Nous constatons alors que :

a)- Quelle que soit la « boîte pointillée » choisie, elle contient toujours la même quantité d’énergie électromagnétique.

b)- La flèche du Temps ne possède pas de « dimension »; le Temps est « unidimensionnel ».

c)- Les pointes de flèche rouges gardent constantes, leur « poussée » de 10 kilos.

d)- La seule chose qui change, dans tout ce dessin, est la « fréquence ». Et c’est une « distance dans le Temps » et non une « distance dans l’Espace » qui est toujours, ici, de 1 centimètre.

e)- La vitesse de déplacement de l’onde électromagnétique est constante pour chacun des centimètres parcourus; c’est-à-dire : à la vitesse de la lumière.

f)- L’expansion de l’Univers n’augmente pas exclusivement la « longueur d’onde » mais tout autant la « hauteur d’onde ».

g)- Il est évident que la densité d’énergie diminue selon le volume d’espace en place, même si son intensité reste constante.

h)- Il est évident également que dans un « volume gravitationnel », la flèche pointillée noire n’existe pas; il n’y a pas « d’expansion d’Espace ». Ce qui élimine l’énergie cinétique de son niveau spatial. Par contre, cette énergie n’est pas disparue (c’est impossible); elle se retrouve tout simplement au centre de gravité là où la topologie ambiante l’a dirigée.

 

Conclusion :

L’expansion de l’univers augmente bien « l’Espace », mais n’a aucun impact sur l’énergie électromagnétique qu’il contient, sauf au niveau du « Temps » qui contrôle la « fréquence ».

 

Mais dans ce cas, pourquoi un rayon « Gamma » est-il plus énergétique qu’un rayon « Radio »? Me demanderez-vous.

Si on se réfère à notre dessin, la réponse devient évidente. La « poussée » de 10 kilos se répète beaucoup plus souvent, dans un même intervalle de Temps, pour un rayonnement Gamma que pour un rayonnement Radio. Ce qui rend le rayon Gamma beaucoup plus « efficace » que le rayon « Radio ». Cette « répétition de la poussée de 10 kilos » se réfère à la « densité énergétique ».

C’est l’équivalent à lorsque vous vous servez d’un marteau piqueur au lieu d’un marteau « manuel ». Le coup des deux marteaux peut être de même « puissance », mais la fréquence des coups du marteau piqueur est beaucoup plus efficace que celle du marteau « manuel ».

Un autre constat peut s’ajouter aux précédents; c’est que l’énergie cinétique est tout autant « unidimensionnelle » que le « Temps ». C’est pourquoi elle est « invariable », « invisible » et « insaisissable » tout comme lui.

Par contre, l’énergie électromagnétique est bidimensionnelle (magnétique-électronique) ce qui la rend « perceptible ».

Fondamentalement, l’énergie, quelle qu’elle soit, est toujours de l’énergie cinétique.

1)- L’énergie de masse est de l’énergie cinétique dirigée vers un point précis et

2)- l’énergie électromagnétique est de l’énergie de masse (centripète) perpendiculaire à l’énergie cinétique (centrifuge).

Les autres sortes d’énergie que nous identifions différemment sont toujours un « effet » de l’énergie cinétique.

Cette « énergie cinétique » unique, définit deux « facettes » différentes de l’univers :

1)- La facette « distance Temporelle » de l’acteur « Temps »,

2)- La facette « distance spatiale » du public « Espace ».

« L’Espace » subit l’action du « Temps ». D’où la possibilité d’identifier l’énergie cinétique au « Temps » qui s’écoule.

Je vous promets, solennellement, de commencer l’étude des molécules au prochain article.

Amicalement

André Lefebvre

 

Auteur de:

L’Histoire… de l’univers

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 1:  La Science Secrète)

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 2: Le Mystère Sumérien

Le tout dernier livre, paru en novembre 2016 (version gratuite):

Histoire de ma nation

Tous mes livres sont offerts GRATUITEMENT chez:

http://manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.7.htm#menu

 

Articles précédents:

L’Espace-Temps

L’Espace-Temps 2

Espace-temps 3

Espace-Temps 4

Espace-Temps 5

Espace-Temps 6

Espace-Temps 7

Espace-Temps 8

Espace-Temps 9

Espace-Temps 10

Espace-Temps 11

Espace-Temps 12

Espace-Temps 13

Espace-Temps 14

Espace-Temps 15

Espace-Temps 16

Espace-Temps 17

Commentaires

commentaires

A propos de Andre lefebvre

avatar

Check Also

Coke en stock (CCXXV) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (54)

Le Brésil est comme le Paraguay pourri jusqu’à la moelle. Les gangs y sévissent impunément ...