Espace-Temps 15

 

Bon! Voyons où nous en sommes.

 

Voici les éléments du tableau périodique que nous avons vus jusqu’ici :

 

Il ne nous manque que le Fluor (position 17) pour atteindre le gaz noble appelé : le Néon (position 18).

 

Voici la structure atomique du Fluor-19 (le seul qui soit stable) :

Suivi du Néon-20 auquel on peut ajouter jusqu’à 2 autres Neutrons sans le déstabiliser :

Notez que la « stabilité » des deux derniers atomes n’est pas évidente sur mes dessins; c’est parce que la disposition réelle des Protons se fait dans la 3e dimension (Ils se superposent au centre).

Nous n’irons pas plus loin sur le Tableau périodique des éléments et nous allons continuer de « travailler » avec ce que nous avons vu jusqu’ici.

Commençons par « comprendre » le comportement du « flux d’énergie », qui coule comme un liquide, passant par les « ouvertures » gravitationnelles des « effets de marée » chez tous les atomes, quels qu’ils soient.

Nous allons donc représenter toutes les « couches électroniques » qui puisse exister à partir du centre de gravité (en fait, le Noyau); soit : K – L – M – N – O – P – Q :

On comprend facilement pourquoi la densité d’énergie se stabilise (s’égalise), lorsque deux « couches électroniques « s’ouvrent » l’une à l’autre par « effet de marée ».

Ce qui nous permet, maintenant, d’aborder l’étude des molécules.

Nous avons vu, jusqu’ici, que pour fabriquer un « nouvel élément », il fallait ajouter un atome d’Hydrogène dont le Proton s’unifiait au noyau de l’élément originel. Ce qui s’appelle une « unification atomique ».

Pour ce faire, il fallait que les atomes entre en collision « face à face ».

Mais il arrive que ces collisions soient « obliques ». Elles provoquent alors, parfois, une unification d’atomes seulement au niveau des « couches électroniques » au lieu du « noyau » (centre de gravité).

Ces « unifications électroniques » produisent alors des « molécules ».

Les molécules sont un stage évolutif qui nous mènera aux organismes vivants. Environ 99% des atomes qui composent les molécules d’organisme vivants, sont des atomes d’Hydrogène, de Carbone, d’Oxygène, d’Azote, de Phosphore et de Souffre.

Les seuls que nous n’ayons pas encore vu sont les atomes de Phosphore et de Souffre. Nous les verrons lorsqu’il y aura lieu.

Je profite du moment pour indiquer que les « unifications atomiques » (adoptant le même centre de gravité) produisent les éléments résultants en planètes, étoiles, météorites etc.; tandis que les « unifications électroniques » (concervant leur centre de gravité autonome) produiront les « organismes ». Les premiers serviront « d’appuis » aux deuxièmes.

Certains organismes « vivants », après combustion, deviennent « inertes »; par exemple: le bois qui devient du charbon de bois ou de la cendre. Le passage du « vivant » à « l’inerte » se produit suite à une perte quelconque. Nous aurons peut-être l’oppotunité de vérifier si cette « perte » ne serait pas une « perte d’information ». Par contre, il est assuré qu’il y a « perte d’énergie ».

La molécule la plus importante, dans l’organisme humain, est la molécule d’eau. Elle constitue 65% du corps humain. Sa concentration varie d’un organe à l’autre, de 1 % dans l’ivoire des dents à 90 % dans le plasma sanguin. Outre le sang, les organes les plus riches en eau sont le cœur et le cerveau (je pense que le mien doit contenir plus de Pepsi).

Voyons donc la structure de la molécule d’eau, composée d’un atome d’Oxygène auquel se sont unifiés électroniquement, deux atomes d’Hydrogène.

Il y a plusieurs notes à relever sur ce dessin de la molécule d’eau.

1)- Il est évident que la « liaison covalente » de deux atomes d’Hydrogène ne peut pas compléter (remplir) la « densité » maximale de la couche « » de l’atome d’Oxygène. Seule une liaison atomique de deux atomes d’Hydrogène pourrait le faire.

2)- Le résultat d’une couche « L » non saturée de l’Oxygène permet à la molécule d’eau de compléter des liaisons covalentes additionnelles avec d’autres atomes d’Oxygène, pour parvenir à « remplir un lac ». Tel que démontré dans le dessin suivant :

Ce qui nous fait constater que les liaisons covalentes de « molécules » ne sont pas, du tout, des liaisons d’Hydrogène; car celle-ci ne sont pas assez « solides » (puissantes) pour retenir deux molécules « en rotation ». La liaison covalente doit se faire au niveau des atomes les plus « lourds » pour « tenir le coup ». Il est important de toujours tenir compte du « mouvement », quel qu’il soit; car il représente une « énergie active » dans tous les processus.

Et ce dessin nous gratifie, en plus, d’un secret extraordinaire que l’on ne connaissait pas encore :

« Il est impossible de compresser de l’eau parce que la couche électronique « K » de l’Oxygène est saturée. »

Ces couches « K » de l’Oxygène sont les deux seules couches électroniques saturées dans ce « composé » moléculaire. Et donc, nous n’avons pas besoin d’explications plus compliquées que celle-là pour le comprendre.

Ce secret, à lui seul, me permet de faire une pause, pour ne revenir qu’au prochain article.

À bientôt

Amicalement

André Lefebvre

 

Auteur de:

L’Histoire… de l’univers

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 1:  La Science Secrète)

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 2: Le Mystère Sumérien

Le tout dernier livre, paru en novembre 2016 (version gratuite):

Histoire de ma nation

Tous mes livres sont offerts GRATUITEMENT chez:

http://manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.7.htm#menu

 

Articles précédents:

L’Espace-Temps

L’Espace-Temps 2

Espace-temps 3

Espace-Temps 4

Espace-Temps 5

Espace-Temps 6

Espace-Temps 7

Espace-Temps 8

Espace-Temps 9

Espace-Temps 10

Espace-Temps 11

Espace-Temps 12

Espace-Temps 13

Espace-Temps 14

Commentaires

commentaires

A propos de Andre lefebvre

avatar

Check Also

Coke en stock (CLXXXV) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (20)

Cette longue enquête s’intéresse aux fournisseurs d’avions, mais aussi aux organisateurs d’un trafic devenu tentaculaire, puisque ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.