Accueil / A U T E U R S / LES 7 DU QUÉBEC / André Lefebvre / Encore la grande pyramide

Encore la grande pyramide

 

 

Tout le monde « sait » que la grande pyramide fut construite par le roi Khéops, alias Khufu, alias Suphis. Il fut le 2e roi de la 4e dynastie égyptienne. Il régna de 2,538 à 2,516 av J.C.

C’est donc dire que l’histoire de l’Égypte est déjà âgée de plus de 612 ans, puisque le 1er roi de la 1ère dynastie s’appelle Narmer qui régna de 3,150 à 2,990 (au plus tôt) de l’histoire égyptienne.

Dans notre histoire à nous, si nous reculons de 600 ans nous en sommes au déclenchement de la  guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons en France. À l’époque, on n’est pas encore conscient de l’existence de l’Amérique. Avouons qu’il s’en est passé des choses depuis cette époque.

Et pour amplifier la période historique d’avant Khéops, on sait aujourd’hui, qu’il y a eu des dynasties antérieur à la première de Narmer, les dynasties appelée 0 et 00, qui elles, furent précédées des prédynastiques. L’histoire de l’Égypte n’est donc pas antérieure de 600 ans à l’époque de Chéops, mais plutôt de 2,762 années. Soit encore plus long que notre propre histoire depuis la fondation de Rome par le légendaire Romulus.

Pour une fois, ces mathématiques m’impressionnent énormément.

Le tout commence, selon Séthi 1er, en 5,300 av J.C, suivi de l’arrivée d’Horus par bateau (c’est clairement démontré) vers 5,100 av J.C. Notons, encore une fois, que le mot « Horus » signifie «  le Puissant », « le Lointain » et non « dieu », comme on a l’habitude de le traduire. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai placé les deux cartes précédentes, indiquant l’itinéraire, par bateau, venant du pays où il est certain que régnaient « les Puissants ».

Vous pouvez lire toute cette partie de l’histoire « sombre » de l’Égypte, dans mon livre « L’énigme égyptienne » (http://manuscritdepot.com/livres-gratuits/pdf-livres/n.andre-lefebvre.6.pdf)

Vous y trouverez également mon doute sur l’opinion que la grande pyramide fut construite par Khéops.

Mais je confesse aujourd’hui, que mon opinion vient d’en prendre un bon coup; parce qu’en 2013, un archéologue français, Pierre Tallet, a découvert les plus anciens papyrus connus, contenant, entre autres, le journal personnel d’un officiel supposément impliqué dans la construction de la grande pyramide. Son nom est Merer et il vécut à l’époque du roi Khéops. Ce Merer raconte les travaux dans lesquels il est impliqué lors de transport de différents matériaux (turquoise, cuivre et surtout nourriture) à partir du port de mer et de la mine qu’il dirige. Ce port de mer est situé à Wadi-al-Jarf montré plus haut, sur l’une des deux cartes.

Donc, je me sentais complétement débouté dans mes opinions. Par contre, en lisant l’article complet, j’ai ressentis un « petit malaise » parce que l’archéologue découvreur en question, refusait de s’impliquer sur le lien que plusieurs faisaient entre sa découverte et celle de la construction de la grande pyramide. Si l’interprétation faite de ces « écrits » anciens était irréfutables, il n’y aurait aucune réticence à « prouver » une fois pour toutes, que le roi Khéops est bien le bâtisseur de cette grande pyramide. Pierre Tallet deviendrait aussitôt, l’in des plus importants archéologues de tous les temps; et pourtant il s’y refuse. Cet homme me semble d’un seul coup d’une intégrité extraordinaire et je lui lève mon chapeau.

J’ai évidemment cherché à trouver la raison de ses réticences. Voici ce que l’on trouve dans l’article concernant sa découverte :

1- Les documents datent de la 27e année du règne de Khéops.

2- Ils décrivent comment se fait la livraison de la nourriture et des équipements pour les mineurs qui travaillent pour lui.

3- Le journal évoque trois mois de la vie de Merer.

4- Ses 200 travailleurs sont employés à l’élaboration de la tombe du roi Khéops. Ils sont responsable à partir de la mine jusqu’à la tombe et en font le trajet. Par contre, rien ne prouve que la grande pyramide soit la tombe de Khéops.

5- Merer raconte qu’il s’est arrêté à la ville de Tura, sur les bords du Nil, reconnue pour ses carrières de calcaire.

6- On apprend que les Égyptiens remisaient leurs bateaux dans des grottes pendant la saison de relâche pour les protéger. Il est évident qu’Horus aurait fait la même chose avant de s’enfoncer dans le désert vers Abydos-Thynis.

7- Une inscription hiéroglyphique sur les parois de la montagne dévoile : « Dans la 1ère année du règne du roi, ils ont envoyé une troupe de 3000 hommes pour aller chercher du cuivre, des turquoises et tous autres bons produits du désert ». Il n’est pas question de « blocs de pierre ».

8 Le premier site qu’il travaille est Ayn Sukhna et le deuxième est Wadi al-Jarf où les papyrus furent trouvés. Ce dernier site est situé au milieu de « nulle part » et n’attire l’attention d’aucune façon. C’est probablement pourquoi les papyrus ne furent jamais trouvés auparavant.

9-Une jetée en forme de « L » de 600 pieds de long fut construite il y a 4,600 ans (ou plus) pour la sécurité des bateaux dans le port. Le port n’a, cependant, servi que très peu de temps durant la 4e dynastie et exclusivement durant le règne de Khéops. Pourquoi construire un tel « monstre » pour quelque mois? N’était-il pas déjà existant?

10-C’est l’Égyptologue Américain Lehner (travaillant à Giza) qui met l’emphase sur le lien avec la grande pyramide, se fiant à la majesté des travaux, la clarté des hiéroglyphes, la grandeur des galeries de la mine qu’il compare à ceux de la pyramide. C’est là une argumentation plus que subjective.

11-Ces ports ne servaient qu’au printemps et à l’été.

12-Le site d’Ayn Sukhna fut détruit par les Bédouins en plusieurs occasions. La toute-puissance du « Pharaon » Khéops, dans toute l’Égypte, n’était donc pas aussi efficace qu’on le prétend.

13-La date des papyrus semble être celle de la dernière année du règne de Khéops (27e année).

14-Tallet croit que le lac de Khéops mentionné comme le point d’arrivée des blocs de calcaires, dans ses manuscrits est l’important site royal d’Abusir situé à 10 miles au sud de Giza. Par contre les vestiges d’Abusir datent tous de la Ve dynastie.

Finalement, aucune conclusion indiscutable n’émerge de ces papyrus, au sujet de la construction de la grande pyramide. Et voici mon objection. Regardez la carte :

Question :

Il passe par où ton fichu bateau pour arriver à 10 miles de la pyramide en apportant les pierres en calcaire? Suez est bloqué; le canal de 190 km n’existe pas encore. Le premier canal navigable est creusé par Necho II de la 26e dynastie, en 609 av J,C. Entre Ayn Sukhna et le Caire, il y a plus de 150 km de désert aride.

Moi je veux bien qu’il existe des ‘bateaux du désert » mais ce n’est pas « l’aviron qui les mène, qui les mène ».

Par contre, à environ 30 km du port, on trouve les vestiges d’une construction digne d’un Pharaon, datant de Khéops.

Je comprends parfaitement les réticences de Pierre Tellet, et cette énigme de la grande pyramide, pour moi, perdure.

Principalement parce qu’il existe des représentations de pyramides sur poteries, datant de bien avant Khéops.

1-Nagada I (‐3900 à ‐3,750)

2- Nagada II vers 3,500 av J.C.

3- Dynastie 00 (Précède la dynastie 0)

Amicalement

André Lefebvre

 

Auteur de:

L’Histoire… de l’univers

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 1:  La Science Secrète)

Les Hommes d’avant le Déluge (Trilogie – Tome 2: Le Mystère Sumérien

Le tout dernier livre, paru en novembre 2016 (version gratuite):

Histoire de ma nation

Tous mes livres sont offerts GRATUITEMENT chez:

http://manuscritdepot.com/a.andre-lefebvre.7.htm#menu

Commentaires

commentaires

A propos de Andre lefebvre

avatar

Check Also

La voiture électrique, une arnaque ?

Sous prétexte de vouloir en finir avec le diesel, assurant que c’est pour prouver son ...

3 Commentaire

  1. avatar

    Pour tout connaitre de l’architecture interne de la grande pyramide, voir le site http://www.grande-pyramide.fr

    • avatar

      Très intéressant M. Lheureux; et de plus, explication très « logique » de la structure. Mais je n’ai pas trouvé, sur ce site, le résultat visé par un tel dispositif. A quoi pouvait, alors, servir la grand pyramide?

  2. avatar

    J’ai vérifié l’emplacement de la ville de Tura qu’on dit être sur le Nil. La vérité est que Tura est située sur la rive droite de la Mer Rouge. Il y a donc, au moins, une information erronée dans l’article officiel.

    Voir: https://www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=Eny%2byVHU&id=0C118E15DF185F6BF2E0A97D04F3F6A5F68BB3B8&thid=OIP.Eny-yVHUeQrfT0Irr2AEBwHaHa&mediaurl=https%3a%2f%2fimages.mapsofworld.com%2fwhere-is%2fmaps%2ftura-location-map.jpg&exph=800&expw=800&q=Tura+%c3%a9gypte&simid=608008526651918910&selectedIndex=0&ajaxhist=0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.