Accueil / A C T U A L I T É / En ?cosse, le golf de discorde du milliardaire Donald Trump

En ?cosse, le golf de discorde du milliardaire Donald Trump

Par Arthur Vincent, Jean-Baptiste Combes (12 janvier 2011)

Donald Trump, le magnat de l?immobilier am?ricain, a d?cid? de construire ??le meilleur golf du monde?? en ?cosse. Association de riverains et mouvements de d?fense de l?environnement militent contre ce projet qui menace une nature fragile et les habitants des terrains convoit?s par le milliardaire. Une peccadille pour Trump, qui a d?j? re?u le soutien des autorit?s ?cossaises et veut faire exproprier de leurs terres ceux qui le d?rangent. Histoire d?un combat in?gal.

L?homme d?affaires am?ricain, Donald Trump, personnage controvers? et r?guli?rement derri?re les tribunaux, d?clare en 2006 son intention de traverser l?Atlantique pour construire un golf dans le Nord-Est de l??cosse, ? Balmedie. Son ambition?? En faire ??le meilleur golf du monde ?. Un projet pharamineux, avec deux golfs, un h?tel de 450 lits, 950 villas et 500 maisons, un co?t d?un milliard de dollars. L?Ecosse, terre natale du golf, qui poss?de de nombreux golfs municipaux, lui semble l?endroit id?al. C?est dans le pays un sport populaire, m?me si certains golfs ?cossais, comme St Andrews, Carnoustie ou Gleneagles, attirent aussi les clients fortun?s et les tournois majeurs.

Campagnes d?intimidation contre les opposants

Ce projet a rassembl? un certains nombre d?opposants, au premier rang desquels les d?fenseurs de l?environnement. Le lieu sur lequel Trump veut construire son complexe golf-h?tel empi?te sur un site d?int?r?t scientifique sp?cial qui recouvre un ?cosyst?me unique de dunes mobiles au Royaume-Uni. ?galement zone d?habitat de plusieurs esp?ces d?oiseaux rares qui sont menac?es par la construction du golf. La Soci?t? royale pour la protection des oiseaux et l?organisation gouvernementale d?fendant le patrimoine naturel ?cossais (la National Heritage Scotland) ont soumis au milliardaire plusieurs plans alternatifs.

La soci?t? de Trump reconna?t les effets n?gatifs sur la biodiversit? du site, mais le milliardaire n?a pas modifi? le trac? d?origine. Pour Martin Ford, conseiller local qui a vot? contre le projet au sein du conseil de la r?gion d?Aberdeen, ??construire un golf sur un tel site est immoral. Comment pouvons-nous donner des le?ons au Br?sil pour qu?il ne d?truise pas la for?t amazonienne, alors que nous ne sommes pas capables de sauver le patrimoine naturel europ?en?? ?, s?insurge-t-il. Trump s?indigne aujourd?hui d?un projet de futur parc ?olien off-shore, au large de ??son?? golf, clamant que cela ??d?truirait l?h?ritage naturel ?cossais ?… Sans doute Trump va-t-il bient?t demander un p?rim?tre de s?curit? autour de son projet??

Le conseiller local Martin Ford a pay? au prix fort son vote contre le projet en d?cembre 2007. Recevant pr?s de 600 e-mails par jour, il fit l?objet avec d?autres membres du conseil local d?une campagne d?intimidation. D?mis de ses fonctions de pr?sident du comit? sur les infrastructures du conseil de la r?gion d?Aberdeen, il est contraint d?observer l?arrogance et l?ent?tement du milliardaire. Outrepassant la d?cision d?mocratique du conseil local qui l?invite ? revoir ses plans, Trump s?adresse directement au gouvernement ?cossais ? Edimbourg, contr?l? depuis 2007 par le Parti nationaliste ?cossais. Apr?s avoir pass? une journ?e dans un h?tel au nord d?Aberdeen en compagnie de l??quipe de Trump, le Premier ministre approuve finalement le projet en 2008. Donald Trump, auteur des livres Penser comme un millionnaire, Comment devenir riche, La voie du succ?s et Ne jamais abandonner (tout un programme?!), n?aime pas qu?on contrarie ses plans et sait visiblement trouver les arguments pour convaincre.

Mobilisation contre les expropriations

Michael Forbes et sa m?re Molly, ?g?e de 85 ans, sont bien d?cid?s ? ne pas bouger de leurs terres. Le plan initial de construction du golf ne pr?voit pas de passer sur leur propri?t? ni sur celles de trois autres familles, mais Trump semble s?amuser ? faire pression sur les habitants. Il se plaint de ne pas obtenir ce suppl?ment de terrains. La Trump Organisation leur a propos? de leur acheter leur bien 15% au-dessus du march?. ??Ridicule ?, ont r?torqu? les familles, install?es pour certaines depuis plus de trente ans. En retour, Michael Forbes, fermier et p?cheur de saumon, est r?guli?rement insult? dans les m?dias par Donald Trump qui n?a pas h?sit? ? le traiter ??d?idiot du village ? et sa propri?t? de ??porcherie ? ou de ??taudis ?. R?cemment, un terrain de Michael a ?t? d?truit par des bulldozers. Quant ? ses voisins, David et Moira Milne, leur ancienne maison de garde-c?te pourrait ?tre ras?e pour laisser place au parking de l?h?tel de luxe.

? l?ordre du jour du conseil de l?Aberdeenshire en 2009?: les menaces de recours ? l?expropriation (??les CPO?? ou Compulsory Purchase Orders) formul?es par Trump. Les actes d?expropriation, en ?cosse comme en France, sont r?serv?s ? la construction d?h?pitaux, d??coles, de routes ou de voies ferr?es, et non ? des projets priv?s ? but lucratif. Malgr? le rassemblement de 15.000 signatures et l?impopularit? des expropriations en ?cosse, les ?lus locaux refus?rent de prendre position. Pour Martin Ford ??il est quand m?me peu probable que les ?lus locaux ? sauf si Trump le demande formellement (ce qu?il n?a toujours pas fait, NDLR) ? prennent la d?cision de forcer les habitants ? vendre ?.

Vers une radicalisation des actions de r?sistance??

Les multiples irr?gularit?s du projet ont amen? la cr?ation en 2009 de l?association Tripping Up Trump (TUT), Faire tr?bucher Trump. La collusion de la presse avec l??quipe Trump a atteint un tel niveau qu?en d?cembre 2009, The Press and Journal a ??retir? le droit de parole?? ? l?association au motif qu?elle ?tait compos?e de non locaux emp?chant un investissement b?n?fique ? l??conomie locale.

Cela n?a pas emp?ch? TUT de poursuivre son combat. En mai 2010, elle a effectu? un transfert de propri?t? d?une partie du terrain de Michael Forbes en direction de ses membres, dans le but de cr?er ??un ?norme casse-t?te l?gal pour la soci?t? de Trump et le conseil de l?Aberdeenshire s?ils d?cidaient d?utiliser un d?cret qui pousserait les r?sidents ? vendre ?. Ce proc?d? avait ?t? utilis? en France sur le plateau du Larzac dans les ann?es 1970 et contre l?extension de l?a?roport de Heathrow ? Londres, en 2008-2009. Martin Glegg, coordinateur de la campagne de TUT, reconna?t qu?il faudra sans doute radicaliser leurs actions et songe d?j? ? des actions de d?sob?issance civile.

L?argent peut-il tout acheter??

Quant au bien-fond? ?conomique du projet, il demeure pour le moins incertain. Les riches golfeurs amateurs am?ricains, cible vis?e par Trump, se rendent en ?cosse pour jouer sur des parcours historiques et non sur des nouveaut?s comme Trump en a d?j? aux ?tats-Unis. S?il est difficile de conna?tre l??tat d?avancement r?el des travaux, le co?t total du projet demeure hasardeux. D?abord ?valu? ? 1,1 milliard d?euros par l?organisation, le chiffre aujourd?hui annonc? est de 870 millions d?euros. Le projet immobilier de Trump a re?u un accueil favorable parmi l?establishment local, soucieux de voir se d?velopper des alternatives au p?trole dont d?pend toute l??conomie locale.

Pour l??lu local Martin Ford, ??la beaut? et l?attraction de l??cosse pour les touristes reposent sur ce patrimoine vierge d?activit? humaine ?. Il estime n?anmoins qu?aujourd?hui encore, les 67 membres du conseil continuent d?avoir peur de s?opposer ? Trump. La couverture par la presse nationale du bras de fer entre les familles menac?es d?expulsion et Donald Trump pourrait ?tre un des sujets principaux de l??lection du Parlement ?cossais en mai 2011. Selon Martin Ford, le combat contre ce projet d?montre que ??ce sont deux choix de soci?t? qui ne sont pas compatibles. D?un c?t?, des riches entrepreneurs int?ress?s par la construction d?un complexe ? usage privatif pour une certain classe de la soci?t? et de l?autre un combat pour une soci?t? plus d?mocratique, non int?ress?e par l?argent et dont l?acc?s aux sites naturels est gratuit ?. Malgr? le d?but des travaux, l?opposition reste importante et la conclusion du conflit pourrait bien prendre du temps. Beaucoup esp?rent que Donald Trump, ??requin de la finance ?, apprendra ? ses d?pens que l?argent ne peut pas tout acheter, en ?cosse au moins.

Jean-Baptiste Combes et Arthur Vincent

Photos?: Tripping Up Trump

Le site officiel de Donald Trump

Bande-annonce du documentaire, La guerre du golf de Donald Trump :

Source: Bastamag

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le « Poilu », un violoncelle dans l’enfer de 14-18

Avec ses formes grossières et son bois de piètre qualité, il n’est pas très élégant, ...