Accueil / A C T U A L I T É / « Emmanuel Hollande », la réalité augmentée ?

« Emmanuel Hollande », la réalité augmentée ?

Heureux comme un Fillon qui a trouvé une pépite d’or. Son filon porte un nom ou plutôt deux ; Emmanuel Hollande » ou encore François Macron. Merci monsieur Valls, mille fois merci chantent en coeur « Les Républicains ». D’ailleurs, le vote de l’ex Premier ministre dès le premier tour en faveur d’Emmanuel Macron fait beaucoup d’heureux sur l’échiquier politique national où chacun peut y trouver son compte, son ou ses traîtres, son ou ses fraudeurs. Mais Le leader d’En Marche n’en demandait pas tant. Cependant, il faut rendre à César Jean-Marie Le Pen ce qui lui appartient, car en 1995, le père fondateur avait inventé « Edouard Chirac » ou encore « Josrac et chispin » en 2002.

Vous vous souvenez certainement d’Ali Juppé, de Farid Fillon et de Ben Hamon, mais quel déchaînement d’imagination sur la toile pour saluer comme il se doit le nouveau venu, Emmanuel Hollande. Non, la hollandie n’est pas morte et la créature hollandaise n’est-elle pas la preuve de l’existence du fameux cabinet noir dans le sous-sol de l’Elysée ? Luc Chatel non plus n’a pas raté l’occasion d’en mettre une petite couche,  » Si vous voulez un deuxième quinquennat Hollande avec un apprenti-stagiaire, votez Macron ».

Décidément Manuel Valls n’en rate pas une, après le coup lucide mais suicidaire des deux gauches irréconciliables et sa promesse démagogique de supprimer le 49/3 avant la primaire de la « Belle alliance populaire ». Voilà « mistigri » Valls qu’il soutient Macron sous prétexte d’éviter une possible mais improbable victoire du FN.

Pour tenter de limiter les dégâts, le camp Macron annonce déjà qu’il y aura un « candidat En Marche dans la circonscription d’Evry ». N’empêche que le rassemblement ni droite ni gauche prend de plus en plus des allures de gouvernement socialiste.

Pendant que d’autres hollandais envisagent la Grande évasion ou la Grande Vadrouille vers En Marche, alors que Macron écope son bateau surchargé et que Hamon coule comme les larmes de la maire Aubry, que Fillon prie pour qu’une autre révélation ne vienne pas doucher ses derniers espoirs d’être au deuxième tour, que Mélenchon compte les points qui le séparent de Fillon, que les 11 candidats attentent le débat du 4 avril avec impatience ou anxiété et que celui du 20 avril est compromis. Presque la moitié des électeurs sont toujours indécis.

Vivement le 23 avril, au moins après les Français verront mieux contre qui voter.

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Parmi les visiteurs de Normandie, beaucoup d’anciens avions… de la CIA ! (3)

Dans les deux épisodes précédents, nous avons pu voir que certains appareils venus nous visiter ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Manuel Valls tend la main à François Fillon aussi:

    https://youtu.be/vMFaE4tPtp8?t=3522

    et Emmanuel Macron propose d’interdire la double appartenance lors des investitures (orientations politiques)! C’est le comble !

    https://youtu.be/vMFaE4tPtp8?t=3946

    Interrogée par un journaliste, une dame a fait cette déclaration pour le moins caricaturale: « Je voterai pour celui que j’estime le moins mauvais, parce qu’il n’y a qu’une équipe de bras cassés qui arrive et il n’y en a pas un pour racheter l’autre!» (Vidéo 1,08,20):

    https://youtu.be/vMFaE4tPtp8?t=4098

    Il semble que cette campagne n’ait pas livré encore toutes ses incongruités.

    Bon courage!