Accueil / T Y P E S / Articles / ?LECTIONS AM?RICAINES ? 2012 ? LES VRAIS ENJEUX !

?LECTIONS AM?RICAINES ? 2012 ? LES VRAIS ENJEUX !

ROBERT BIBEAU? ?Obama ou Romney ??

Obama r?ussira-t-il ? conserver son poste de thurif?raire au sommet du cr?tinisme parlementaire; ou alors, Mitt Romney le multimillionnaire, parviendra-t-il ? mobiliser suffisamment de lumpen-prol?taires urbains et de petits ?gentlemen farmers? du Middle West; ? embrigader suffisamment de ?preachers? du Middle Bible et d??v?ques catholiques de la c?te Est; ? recruter assez de militants du KKK du Middle South et tout autant de petits bourgeois d?s?uvr?s de la c?te Ouest; ? enguirlander assez de retrait?s de la Floride pour d?crocher la palme et le privil?ge de les grever d?imp?ts tous ces p?quenots, au profit des milliardaires planqu?s qui refusent de ??payer ? m?me leurs profits????

Nonobstant le premier ou le deuxi?me d?bat?t?l?vis?, celui qui vous dira qu?il le sait d?j? vous mentira (1). L?imp?rialisme am?ricain est d?sempar? et il se cherche un cheval de Troie ? faire avaler ? la mouvance am?ricaine des petites gens de souche ?tatsuniennes pr?t ? dilapider leurs ?conomies pour le salut de la patrie et de la ??race des titans?? qui ont domin? la plan?te depuis cent ans.

WASP ? le peuple ?lu ??

La pr?sente ?lection pr?sidentielle se situe juste au moment charni?re entre la descente aux enfers de cet empire d?cadent et la lente mont?e en puissance de son concurrent ?? ??chinois?? diront les ex?g?tes de l??glise du Saint-nom de Mormon, pr?te ? lancer le peuple am?ricain ? la conqu?te de terres ?trang?res, usurp?es ? l?h?g?monie du ?peuple ?lu. En effet, les WASP ?tatsuniens laissent braire les sionistes-isra?liens mais ils n?en pensent pas moins que ce sont eux les white anglo-saxon protestants qui constituent le peuple ?lu selon la doxa am?ricaine de la nouvelle fronti?re et du destin manifeste.

Qu?est-ce que Mitt Romney pourrait proposer en soutien ? cette destin?e ? Rien, lui-m?me a plac? ses deniers dans les pays d?Asie, paradis des profits, et il a d?j? oubli? les employ?s de la Silicone Vall?e cong?di?s. Et que pourrait r?pliquer Obama le n?gre de service charg? de mystifier les bureaucrates syndicaux et les bobos d?sempar?s ? Rien, sinon qu?il leur paiera des indemnit?s de cong?diement consistants. On ne fait pas pousser la plus-value et les profits indus dans un d?sert de prol?taires.

C?est exactement la conjoncture dans laquelle s?inscrit la pr?sente ?lection pr?sidentielle am?ricaine. L?un des deux pugilats sortira vainqueur de l?affrontement et de la lutte qui s?ensuivra. Pourquoi ? Parce qu?il ne reste plus aucune marge de man?uvre pour la petite et la moyenne bourgeoisie ni pour le grand capital monopoliste. Et les traditionnels soporifiques eccl?siastiques, religieux, terroristes, libertaires, pseudo gauche r?publicaine la?c et opportuniste ne parviennent plus ? faire taire la grogne populaire.

Un peuple contrit ensevelit sous un d?luge de drogue et de prostitution?!

La R?publique des ?tats-Unis d?Am?rique est au bord de l?effondrement. Une population de 310 millions d?habitants dont possiblement dix millions d?immigrants, ill?gaux, non enregistr?s officiellement, errant de ci de l? ? la recherche de petits emplois et de la Terre promise qui n?existe pas. Des dizaines de millions de pauvres (13% de la population) sans services sociaux, sans services de sant?, sans m?dicaments ? affam?s ? vivant itin?rant d?une poubelle ? une ben de vidange. Ils n?ont plus rien ? attendre, comme les d?sh?rit?s des pays ?mergents, sauf qu?aux USA ils vivent ? l?ombre des buildings rutilants et des promos du prochain ??soap t?l?vis? exhibant les ?ph?m?res b?tes de cirques de l?Occident d?cadent.

Sur les avenues et les boulevards des milliers de meurtriers, ?pushers? ou drogu?s en manque de leur dose de la journ?e, c?toient des millions de petits criminels ??sans foi ni loi?? emprisonn?s puis rel?ch?s en pleine m?galopole sur le point d??clater, frayant avec des ?milliers de mafieux dangereux, sans aucun sentiment d?appartenance si ce n?est ? leur famille de manigance ? tondant all?grement des millions d?indigents ou de simples passants ? alors que des tenanciers de tripots, de casinos, de maisons closes exploitent des centaines de milliers de filles ? chaires damn?es ? lui laissant croire un instant qu?il est un bon amant.

L?Am?rique c?est aussi quarante millions de noirs, presque 14% des effectifs, s?gr?gu?s de fa?on larv?e, communaut? vivant en bidonville au centre-ville qui forment avec les prisonniers latinos et ceux des premi?res nations autochtones, quatre-vingt pourcent du contingent des prisons (2,5 millions d?incarc?r?s). M?me si les am?rindiens ne repr?sentent que quatre millions d?individus (1,3% de la population) ils constituent 8% des pauvres de la nation.

Les agriculteurs ? gentlemen farmer du middle West ? surendett?s, travaillant jour et nuit pour Mosento et Gargill et pour rembourser leurs cr?anciers. Les journalistes d?s?uvr?s, dispos?s ? se prostituer, ne trouvent aucun march? ou s?exhiber. Les artistes-d?senchant?s sont pour la plupart paum?s, sauf quelques r?chapp?s qui concentrent entre leurs mains tous les revenus du milieu des initi?s. Comme leurs banquiers ils doivent vivre en cercle ferm?e sous haute protection personnelle derri?re des enceintes grillag?es. Ces d?g?n?r?s ?talent sur les pages glac?es des magazines et sur les r?seaux sociaux leur vie d?glingu?e ? des adolescents que la soci?t? civile a abandonn?e ? leur destin?. La petite-bourgeoise totalement assujettie et pourtant si mal lotie ? ali?n?e elle cogite de nouveaux paradigmes et autres ?flagorneries avant de s??carter de la sc?ne, d?cr?dibilis?e.

Le pays est en faillite

La R?publique des ?tats-Unis d?Am?rique est au bord de la faillite. 20?000? milliards de dollars de dette souveraine, 120% du PIB national (16 trillons $), dont pr?s de 5?000 milliards sont d?tenus par des ?trangers (mille cent milliards par la Chine seulement). Chaque mois la FED ?met 40 milliards de dollars de ??monkey money?? inflationniste pour acheter les obligations gouvernementales au rendement si serr? (1,6%) et au risque si ?lev? que personne ne souhaite en acheter. Les ?tats-Unis flouent ainsi leurs amis et cr?anciers d?tenteurs de milliers de milliards de billets d?pr?ci?s.

Les ??hedge fund?? et les capitalistes financiers investissent de moins en moins en Am?rique, ils pr?f?rent expatri?s leurs capitaux ? 380 milliards de dollars en 2011 ? pour sp?culer sur les march?s boursiers de Hong-Kong et de Tokyo, et cr?er des emplois dans diff?rentes n?o-colonies spoli?es. Au m?me instant les ploutocrates agitent le drapeau ?toil? pour exciter les employ?s cong?di?s et lancer ces ?clop?s ? la chasse aux immigr?s?accus?s de ??voler des jobs?? d?j? expir?s (2).

En 2011 la f?d?ration am?ricaine a enregistr? une croissance de 1,7% de son PIB et le d?ficit de sa balance de paiement a ?t? de 558 milliards $ (3,1% du PIB) cons?quence d?un d?ficit commercial exorbitant et r?current (3). Le taux de ch?mage officiel frise les 8% et le taux r?el fr?le les 15%. Le salaire minimum varie d?un ?tat ? un autre, il voisine partout 7-8 dollars l?heure (5-6 euros), soit un revenu hebdomadaire brut de 320 $ pour 40 heures. Ce salaire de mis?re n?assure m?me pas la reproduction ?largie de la force de travail ouvri?re, aussi, faut-il s??tonner que la plupart des employ?s pauvres d?tiennent un second emploi pour joindre les deux bouts. Oubliez la soci?t? de consommation, en Am?rique les esclaves salari?s travaillent ? courent au travail et dorment pour se pr?parer au travail.

Le d?ficit budg?taire am?ricain astronomique ?tait de 1,500 milliards?$ en 2011, soit 52,8% des recettes fiscales et 9,8% du PIB. Pour combler ce d?ficit et retrouver l??quilibre budg?taire il faudrait hausser les imp?ts de 64%?(4). Les deux factions de capitalistes monopolistes en lutte pour le contr?le de l?appareil d??tat ne parviendront jamais ? s?entendre sur cette solution ?conomiquement n?cessaire mais politiquement suicidaire. Ils se chamailleront donc pendant des ann?es et provoqueront ainsi les conditions de l?insurrection ? ? savoir l?incapacit? pour la bourgeoise de gouverner.

Lors de la crise financi?re des ??subprimes hypoth?caires?pyramidales ?, o? 2000 milliards $ de capitaux sp?culatifs se sont volatilis?s en quelques semaines, pas moins de trois millions de propri?t?s ont ?t? saisies, leurs occupants expuls?s de leur foyer et jet? sur le pav?. Depuis, nombre de familles ?tatsuniennes vivent sous la tente dans les parcs et les jardins des cit?s ou encore ils squattent les gymnases des ?coles et des lyc?es. Dans nombre de villes en faillite les services municipaux sont suspendus et des quartiers entiers sont d?laiss?s, retourn?s ? la friche p?ri-urbaine et leurs habitants abandonn?s ? eux-m?mes. Depuis quelques ann?es des investisseurs chinois, utilisent leurs dollars pour acqu?rir de l?immobilier ? vil prix et ainsi se d?barrass? de cette monnaie de Monopoly (35,9% des r?serves de changes de la Chine imp?rialiste) (5).

Dans plusieurs entreprises, des organismes parapublics et des services municipaux les prestations de retraite ne sont plus vers?es en entier, elles ont ?t? r?duites par les ??hedge funds?? grev?s par de mauvais rendements sp?culatifs. Bient?t, 78 millions de baby-boomers ex-employ?s d?couvriront qu?il n?y a pas assez dans leurs caisses de retrait?s.

Les ?tats-Unis, ce pays de folies, consacrent plus de trois milliards $ chaque ann?e pour les soins aux canins et autres ?pets? urbains, en comparaison de restrictions constantes des aides gouvernementales destin?es aux enfants d?sh?rit?s. Les gens qui fr?quentent les comptoirs alimentaires et les friperies vestimentaires se comptent par millions ? se sont parfois des travailleurs qui ont un emploi si mal r?mun?r? qu?ils doivent compter sur la charit? pour se r?chapper.

Coca?ne, h?ro?ne, crack et drogues vari?es envahissent les lyc?es et les rues ?ventr?es des cit?s. Pour approvisionner ce march? florissant pas de soucis la CIA a chass? depuis longtemps ses concurrents d?Afghanistan et d?tient maintenant le monopole des approvisionnements. Les FARC colombiennes ?tant pr?sentement en pourparlers de ??capitulation nationale?? dans quelques temps les canaux d?approvisionnement en coca?ne seront enti?rement r?tablis.

R?pression des pauvres et des malandrins

Plut?t que d?assister les pauvres et les malandrins l?Am?rique pr?f?re les r?prim?s. Il y a proportionnellement plus de prisonniers aux ?tats-Unis que dans tout autre pays.? Obama (Romney en ferait tout autant) coupe les programmes sociaux et dope les budgets de l?arm?e. La ??charia?? ?tatsunienne va comme suit?: ??Pauvres et SDF vous n?aurez pas un denier et si vous tentez d?en d?rober nous allons vous emprisonnez??. Combien de temps cette ??fatwa?? contre des millions d?indign?s pourra-t-elle dur?e ? Personne ne le sait mais les d?penses de s?curit? augmentent proportionnellement ? la propagation de la pauvret?. M?me Warren Buffet, ce milliardaire ?clair?, admet que cette folie ne pourra pas durer.

Constables des cit?s, sh?rifs des compt?s, policiers des ?tats et officiers f?d?raux, FBI, CIA, NSS, militaires de la r?serve et de la Garde nationale, gardes c?tes, soldat de l?arm?e r?guli?re et agents de s?curit? priv?, il y aurait seize palli?s de r?pression pour maintenir le couvercle sur le chaudron de l?insurrection et pourtant on a l?impression que l?autoclave social risque ? tout moment d?exploser. Le budget ?tatsunien de la ??d?fense?? ?tait de 698 milliards?$ en 2010 et de 711 milliards?$ en 2011 (41% des d?penses militaires mondiales) afin de maintenir 770 bases militaires ? l??tranger si bien que les onze porte-avions de la flotte d?agression ne seront jamais remplac?s car l??tat am?ricain n?en n?a pas les moyens. L?arm?e r?guli?re compte 1,38 millions de soldats et officiers en service actif, et les troupes de r?serve en comptent 2,3 million, tous pr?ts au sacrifice supr?me pour prot?ger leur pays d?Al Qaida et du terrorisme. Le paradoxe c?est que l?individu qu?ils devront demain ex?cut? sera le p?re, le fr?re ou le confr?re affam?, indign? et r?volt?. Le gouvernement des capitalistes financiers pourra-t-il compter sur la loyaut? de ces militaires compromis par la mis?re (6)??

Pour qui voter ?

La marge de man?uvre est ?troite pour la petite bourgeoisie marchande d?illusion et de fausses solutions de gauche comme de droite. Ainsi, ces temps-ci les ?v?ques catholiques font mont?s leurs ouailles aux cr?neaux afin de contester le nouveau programme d?assurance sant? avantageant quelque peu les ci-devant employ?s. C?est que l?un des plus gros employeurs du pays ? l??glise catholique romaine des ?tats-Unis ? devra payer les primes d?assurance maladie de ses dizaines de milliers de commis, une d?pense sociale qui grugera les profits de cette v?n?rable institution charitable. Pour l?heure les mosqu?es et les synagogues n?ont pas emboit?es le pas aux capitalistes en soutane.

Si l?Am?rique des ouvriers ne s?est pas encore soulev? face ? tant d?ignominie c?est que depuis le McCarthysme des ann?es cinquante et la guerre froide des ann?es soixante le prol?tariat am?ricain, brid? de cha?nes dor?es, a ?t? abandonn?, sans direction, totalement d?sorient?, soumis au lavage de cerveau des bureaucrates syndicaux affairistes, associ?s ? la p?gre et au monde interlope, trahit par les gauchistes et les r?visionnistes, abasourdis par la propagande du maelstr?m m?diatique propri?t? des milliardaires que cette tr?ve sociale satisfaisait pleinement. Il? en va aujourd?hui tout autrement (7).

N?en d?plaise aux cassandres Tiers-mondistes, tenants de la th?se des ruraux r?volutionnaires des pays pauvres, encerclant les villes d?Occident choy?es et d?prav?es, la grande insurrection mondiale ne viendra pas des pays capitalistes ?mergents ni des n?o-colonies asservies mais des pays imp?rialistes d?Occident en d?clin, au premier chef des ouvriers am?ricains paup?ris?s. Dans ce contexte l??lection am?ricaine opposant la faction r?publicaine ? la faction d?mocrate des capitalistes financiers de Wall Street n?est qu?une anecdote dans cette guerre d?empoigne ? laquelle les ouvriers ne sont pas convi?s. Que les ouvriers se pr?parent en attendant, leur heure viendra, mais pas au bout d?un coupon de votation.

 

_________________________________________________________

 

(1)? http://www.centpapiers.com/elections-usa-obama-versus-romney-le-premier-debat-donne-romney-largement-vainqueur-videos-2/108070

(2)? Vincent Gouysse. (2012). 2011-2012?: Reprise de la crise !? http://www.marxisme.fr/reprise_de_la_crise.htm

(3)? Vincent Gouysse (2012). 2011-2012?: Reprise de la crise ! Page 100-105. http://www.marxisme.fr/reprise_de_la_crise.htm

(4)? http://lexpansion.lexpress.fr/economie/etats-unis-vers-un-deficit-budgetaire-record-en-2011_247745.html ?Laurence Kotlikoff et Scott Burns, Bloomberg. Gulf News. 10.08.2012? En une ann?e, la dette des ?tats-Unis n?a augment? que de onze trillions. http://gulfnews.com/business/opinion/us-debt-just-grew-by-11tr-1.1060182

(5)? Vincent Gouysse (2012). 2011-2012?: Reprise de la crise ! Page 110-118. http://www.marxisme.fr/reprise_de_la_crise.htm

(6)? http://fr.wikipedia.org/wiki/Forces_arm%C3%A9es_des_%C3%89tats-Unis

(7)? http://www.youtube.com/watch?v=gf6-JW-x6-g?? http://www.marxisme.fr/analyses_actualite_internationale.htm#24

http://colereenamerique.radio-canada.ca/#2-plan-de-relance

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCVII) : de la coke, des hélicos, des machines à sous… et Bolsonaro !

Les arrestations se sont donc succédées au Brésil durant l’année 2019, avec en vedette les ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Robert,

    bonjour,
    les rapports sont bien, les lectures nombreuses, mais nous attendons amicalement toujours tes réponses cordiales sur Les Voix.
    http://www.panda-france.net

    Amicalement,

    Le Panda

    Patrick Juan
    :-O

  2. avatar

    Bonjour Robert

    Je partage tout a fait ton analyse de la situation. Je suis simplement plus cynique que toi quant à l’exercice électoral actuel. Je regarde les empoignades des candidats et je vois deux comédiens qui récitent leurs scripts.

    Scripts préparés par des pros, sans doute réunis à la tete en une seule équipe, avec un oeil sur l’audimat et l’autre sur les lecteurs de réactions en temps réel. Le but est de maintenir le suspense. Il faut être bien naïf pour penser que l’un ou l’autre a plus qu’une vague idée de ce dont il parle.

    Ceux qui gouvernent vraiment ce pays continueront a le faire, avec la politique dont ils ont déjà décidé, et aprés les résultats qu’ils ont déjà déterminés, état par état et a une décimale près.

    Ce machin de démocratie pour rire devrait ensuite faire relâche, le temps de monter un scénario moins éculé. J’aimerais bien que, comme tu le dis, le peuple vienne mettre les plaideurs d’accord, mais je crois qu’on a plus de chances de voir les enfants du paradis à l’Opéra Bastille venir se joindre au choeur pour le grand finale de Nabucco.

    Je pense plutôt qu’on va voir une nuée de John Wilkes Booth déferler sur le pays.. et que ce seront mes petits-enfants qui amèneront un vrai changement

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2011/06/26/quand-lindividu-se-fache-2/

    Pierre JC Allard

    • avatar

      «Ce machin de démocratie pour rire devrait ensuite faire relâche, le temps de monter un scénario moins éculé.»

      J’ai cru un moment que vous alliez commettre l’irréparable formulation. Voilà ce qui arrive quand l’esprit se précipite à conclure ou encore peut-être quand le clavier ne suit pas.

      Bref les deux versions me plaisent et leur faible nuance, bien que l’une implique un changement de position, ne saurait porter atteinte à la compréhension du texte.

      Keep on smiling. Le jeu continue. Il y a décidément des moments ou le cynisme est bienvenu et illustre à merveille son rôle de n’avoir aucune condescendance pour tout ce qui a les allures d’une offense à l’esprit. (Y)

  3. avatar

    Malheureusement j’ai peur que le prolétariat américain, bien moins crétin que les bobos européens le laissent penser, vivra une première phase de soulèvement tout à fait à l’égyptienne – anarchique petite bourgeois avec les téléphones cellulaires pour banniêres – influencé par des crétins à la Chomsky et autres pseudos gauches alternatifs – à l’exemple des OCCUPIEDS N’IMPORTE QUOI – qui n’en sont pas – en effet s’ils avaient occupés réellement la Bourse ils auraient été massacrés dans la journée.

    Ils devront vivre une première vague de déception pour apprendre à trier le bon grain révolutionnaire de l’ivraie des BOBOS – dont la France est si friante.

    Puis, comme en Égypte et en Tunisie, la 2em vague sera dure – sanglante – violente – les pacifistes BOBOISTES s’écarteront du chemin – effrayés – terrorisés par la RÉVOLUTION – RÉVOUTIONNAIRE violente car vous n’effacerez pas ce système social par des coupons de votation.

    À l’évidence un tel bouleversement sanglant n’est pas l’affaire des petits-bourgeois pleurnicheurs qui mouillent leur pantalon juste à penser à Gandhi, mère Thérésa, et Jean Paul II (;-):-D