Accueil / A C T U A L I T É / Ebola – Arr?t? inqui?tant des autorit?s sanitaires fran?aises !

Ebola – Arr?t? inqui?tant des autorit?s sanitaires fran?aises !

Mieux vaut pr?venir que gu?rir dit-on, surtout lorsqu’on ne sait pas gu?rir Ebola, m?me si la drogue exp?rimentale ZMapp peut laisser esp?rer que dans l’avenir la maladie sera vaincue par la recherche. Encore faudra-t-il lorsque la m?decine saura combattre ce fl?au que les pays africains infect?s puissent se payer un traitement extr?mement on?reux. En attendant les m?decins fran?ais n’auront que les solutions d’isoler les malades et traiter les sympt?mes dans les neufs h?pitaux de r?f?rence. Le risque est « faible » avait d?clar? Marisol Touraine, mais pas nul. Aussi et par pr?caution, un arr?t? dat? du 6 ao?t a ?t? pris ? titre d?rogatoire et devrait faciliter la prise en charge des cas d’Ebola sur tout le territoire. Or selon des sp?cialistes en virologie les mesures compl?mentaires d?cid?es par les autorit?s seraient tr?s inqui?tantes.

Mais d’abord vous excuserez cette observation d’un citoyen candide sp?cialiste de rien, mais tout de m?me pr?occup? par les questions de sant?. Car il semblerait qu’? l’exception notable du site?Slate,?peu de m?dias ou de responsables politiques s’interrogent beaucoup sur la pertinence et ?ventuellement la dangerosit? d’un?arr?t??qui sera publi? au journal officiel et qui d?finit « l’autorisation de manipulation d?rogatoire de l’agent biologique de groupe 4 Ebola ? des fins de r?alisation d’examens biologiques pour les patients atteints d’infection av?r?e ? cet agent ».?

En fait, l’arr?t? autorise?que des examens biologiques soient r?alis?s par des ?tablissements de sant? de niveau III (PSM III) mais aussi par?d?faut?d’autres seulement? »?quip?s d’un poste de s?curit? microbiologique de niveau II (PSM II), ce qui semble s?curitairement insuffisant aux experts, m?me si les sites concern?s devront prendre « les mesures de s?curit? et de s?ret? adapt?es n?cessaires en termes d’?quipements, de d?contamination et de conditions de travail ». De plus le personnel n’est pas habitu? « sous ce type d’enceinte » ? la manipulation d’un virus aussi compliqu? ? manipuler que dangereux.

Or, le r?le d’un gouvernement n’est-il pas justement de pr?voir toutes les situations m?me les plus graves, comme une ?pid?mie. Et dans le cas pr?sent, le but recherch? serait de « limiter les transferts de patients et de pr?l?vements » pour ?viter au maximum la propagation du virus. O? est le moindre risque??

Pour revenir aux politiques, ce silence qui pourrait para?tre complice, serait-il d? aux nombreux probl?mes internes que connaissent les partis de gauche comme de droite. O? sont-ils trop occup?s avec leurs universit?s d’?t? qui cette ann?e ressemblent fortement ? un concours d’Hollande basching. Montebourg qui veut couler le capitaine, Dufflot qui s’imagine d?j? en haut de l’affiche, M?lenchon qui fait un faux d?part pour mieux revenir. Bon passons ce n’est pas le sujet et puis il faut les comprendre?; Ebola comme la croissance n’est pas encore l? et ne viendra peut-?tre jamais. Tandis que les ?lections…

Mais on peut ?galement se poser des questions sur l’?tat d’esprits de ces sp?cialistes, seraient-ils des alarmistes qui pour faire parler d’eux seraient capables de jouer sur la peur l?gitime d’une maladie contagieuse tr?s souvent mortelle. Or, selon le journaliste Jean-Yve Nau qui a publi? l’article sur?Slate,?les sp?cialistes en virologie sont « Inquiets mais devant garder l’anonymat ». L’intention n’est donc pas la notori?t?, alors Pourquoi?! Peur de sanctions, manque de convictions, mais certainement aussi de r?elles inqui?tudes.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Macron, un an déjà !

Un an de pouvoir sans partage, c’est l’occasion de faire un premier bilan, provisoire peut-être, ...