Accueil / T Y P E S / Chroniques / E-commerce 101 : Exemple d’un site rat

E-commerce 101 : Exemple d’un site rat

Ce n’est pas parce qu’on est pro des affaires qu’on est pro des affaires ?lectroniques. Il vient de m’arriver le truc que je croyais impossible de la part d’une publication de renom : ne pas ?tre capable de m’abonner.

L’histoire se passe la semaine derni?re. Je re?ois par courrier postal une promotion pour m’abonner ? la revue Commerce du Groupe Transcontinental qui publie entres autres, le tr?s populaire et tr?s cr?dible journal Les Affaires dont je suis abonn?. Cette revue, comme son nom le dit, est d?di?e au monde du commerce. D’excellents articles y sont publi?s.

Alors, je veux m’abonner. Premier r?flexe : Aller sur le site Internet de la revue. Je google un peu et je trouve le site en moins de deux. Surprise ! ?a me redirige sur le site du journal Les Affaires. Et la revue Commerce elle ? Je ne sais pas… Je continue ? chercher. Je vois un menu d?roulant intitul? « Listes des publications ». Dans celui-ci se trouve la Revue Commerce. « Voil? ce fichu site » me dis-je… Et bien non, encore une fois, je tombe sur la page d’accueil du site Les Affaires.

Bon… Je fais quoi maintenant ? Je vais aller voir dans la section abonnement. Tout doit ?tre l? non ? Et bien non. Seuls les abonnements pour le journal Les Affaires sont disponibles. Je cherche encore et encore. Pas un foutu lien ou texte ou indice pouvant me mener au maudit abonnement de Commerce.

Exasp?r? apr?s 25 minutes de recherche et de lectures vaines, je d?cide de contacter le service ? la client?le pour savoir o? je peux m’abonner. ?a leur a pris deux jours avant de me r?pondre… Pas tr?s efficace. N?anmoins, je pourrai maintenant m’abonner, car la gentille madame m’a indiqu? que l’adresse du site Internet de la revue est Commerce.com Haaaa ok ! Je ne savais pas et Google ne m’avait pas amen? l?.

Je clique tout content d’?tre arriv? au bout de cette histoire, mais malheur, je tombe sur un site bidon. Un genre de page inutile qu’un type louche a mis en ligne pour aucune raison. C’est une blague ? La madame n’a m?me pas pris la peine de v?rifier o? elle m’envoyait ? Allez voir le site, ?a ne vaut pas vraiment la peine, mais juste pour savoir ce que c’est que d’?tre nul en affaires ?lectroniques, ?a vaut le coup. Je rappelle que tout ceci a pour but de m’abonner et de d?penser de l’argent dans leur entreprise… Je n’ose pas imaginer ?a serait quoi si j’?tais pour me plaindre par courriel…

Alors je r?ponds ? la gentille madame pour lui faire part de l’erreur et du manque de s?rieux de l’entreprise. Comme la premi?re fois, je re?ois une r?ponse 2 jours ouvrables plus tard, donc 4 jours incluant la fin de semaine. Cette fois, elle me donne un lien direct sur la page d’abonnement : http://www.lesaffaires.com/fr/abonnement/abon_commerce.asp

Sceptique, je clique tout de m?me. Ayant des attentes presque nulles, je ne suis donc pas surpris de voir ceci lorsque la page ouvre :

Microsoft OLE DB Provider for SQL Server error ’80040e14’
Incorrect syntax near the keyword ’AND’.
D :\INETPUB\WWWROOT\LESAFFAIRES\FR\INCLUDE\..
/../Lib/GlobalLibAsp.inc, line 126

C’est une blague ou quoi ? Ils ne veulent pas que je m’abonne ? Leur page d’abonnement contient une erreur… S’il y a une page importante dans un site d’e-commerce, c’est bien la page o? les clients vont pour acheter !

Alors encore une fois, je me frappe le nez dans un mur et je ne peux pas m’abonner. ?a sera quoi la prochaine fois ? D’ailleurs, est-ce que je veux encore m’abonner ? Je dois dire que tout ceci manque ?norm?ment de s?rieux et de rigueur. On ne parle pas d’un site amateur, mais d’une organisation ?tablie et professionnelle. D’ailleurs, on parle souvent de commerce ?lectronique dans leurs articles. Peut-?tre devraient-ils appliquer leurs propres recettes que l’on retrouve dans leurs publications.

En conclusion, messieurs et mesdames du Groupe Transcontinental, une r?vision de vos processus de commerce ?lectronique, principalement pour l’abonnement et le service ? la client?le en ligne, serait sans aucun doute de mise. Sinon, enlevez la partie commerce ?lectronique et servez-vous des canaux plus traditionnels… Au moins, ?a ?vitera bon nombre de frustrations et je pourrai m’abonner en envoyant une archa?que lettre postale.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en Stock (CCXLVI) : le chaînon manquant du trafic ou un autre Viktor Bout (g)

L’étude du dossier de la drogue circulant au Mali, débuté avec l’arrestation en novembre 2018 ...

3 Commentaire

  1. avatar

    C’est vrai que genre d’histoire se produit encore trop souvent, mais ça pourrait changer.

    Car c’était peut-être Murphy qui vous a suivi dans vos malchances, ou peut-être bien que Transcontinental en a manqué un long bout sur le service à la clientèle.

    Mais vive le pouvoir du web ! Maintenant on a une voix, on peut le dire haut et fort quand on se fait traiter en cons. Étonnant qu’on ne calcule pas plus systématiquement en entreprise le coup réel d’une erreur auprès d’un client…

  2. avatar

    Tu pourrais peut-être, au final, leur offrir tes services. Je crois qu’ils en auraient grandement besoin.

    Par contre, de mon côté, j’aimerais bien qu’il fasse des erreurs avec leur publisac et m’oublis car moi, je n’oublis pas de prendre le sace et de le mettre au recyclage en moins de 10 sec haha.

  3. avatar

    Microsoft OLE DB Provider for SQL Server error ’80040e14’ Incorrect syntax near the keyword ’AND’. D :\INETPUB\WWWROOT\LESAFFAIRES\FR\INCLUDE\.. /../Lib/GlobalLibAsp.inc, line 126

    C’est normal ; le site roule sur un serveur Microsoft, c’est une revue bourgeoise et les bourgeois n’auraient jamais i’idée d’utiliser du logiciel libre…