Accueil / T Y P E S / Chroniques / Dumont sera-t-il ? la hauteur des attentes autonomistes ?

Dumont sera-t-il ? la hauteur des attentes autonomistes ?

Une vraie identit? nationale qu?b?coise se construit dans le cadre d’un rapport de FORCE avec l’anglo wasp et les divers groupes ethniques immigrants canadiAns au Qu?bec. En fonction de la menace indue que repr?sentent toutes ces alt?rit?s ?trang?res aux Qu?b?cois de souche fran?aise. Pour les s?paratistes qui votaient pour le PQ-p?culat depuis 1970, l’ennemi c’est l’anglo wasp coupl? ? ces hordes immigrantes canadiAns, mises au service de l’anglophonie francoPHOBE nord-am?ricaine. Lesquelles hordes canadiAns menacent la langue, la culture et la nation – fran?aises du Qu?bec.

Pour prot?ger leur nation ethnoculturelle les s?paratistes qu?b?cois doivent donc CR?ER leur propre ?tat-nation. Notre statut de nation minoritaire au sein du Canada-anglais ne suffit pas face ? la mauvaise foi et la volont? d’?craser, de ces CanadiAns. Pour les nationalistes qui ont appuy? l’ADQ, l’autre affliction du Qu?bec est ce Montr?al cosmopolite canadiAn, y compris sa bande de francophones internationalistes mondialistes collabos. Plus que les wasps du Canada, ces francos montr?alais tra?tres ? leur propre nation, sont le fer de lance de la menace canadiAn ? l’identit? qu?b?coise fran?aise.

PQ, PLQ et Bloc Q ont ?t? ’?platventristes’ dans leur volont? d’accommodements D?RAISONABLES aux immigrants canadiAns ? Montr?al. Cela a ?t? mis en ?vidence lors de nombreuses controverses entourant ces accommodements dits « raisonnables ». Les citoyens qu?b?cois de l’ext?rieur de Montr?al se sont offusqu?s de la trop grande tol?rance du Montr?al cosmopolite ? l’endroit de tous ces groupes ’ethniciste’ religieux. Pour les Qu?b?cois de souche ou d’all?geance fran?aise, la menace ? notre culture nationale ne provient pas seulement du ROC, ou des Commons ? Ottawa, des entit?s majoritairement francoPHOBES, elle provient aussi de Montr?alais de langue fran?aise vendus ? la cause canadiAn.

D’ailleurs nombre d’?lecteurs qui ont appuy? l’ADQ lors de la derni?re ?lection, voient une collaboration franco-montr?alaise ?vidente, dans la querelle entre f?d?ralistes et pseudo souverainistes. D?j? 30 % de francophones croupissent dans une sous-repr?sentation socio-politique et culturelle dans ce West Island vou? ? l’unilinguisme anglo. Le peu de francophones de l’Est de la ville craint alors que les anglophones (wasps et immigrants) imposent le bilinguisme ? toute l’?le de Montr?al ! Dans un cas comme dans l’autre, les Qu?b?cois sont atterr?s par le pouvoir de ces f?d?ralistes sur son territoire de Montr?al, dans l’Outaouais et un Pontiac bilinguis?s. Les fusions des « Municipalities » du West Island en 2001 et leur r?duction ? simples arrondissements avaient ?t? bien per?ues par les francophones. Celles des banlieues fran?aises en p?riph?ries de Montr?al ont ?t? pressenties comme solutions ’montr?alistes’ appliqu?es ? l’ensemble du territoire national, attisant les inqui?tudes. Elles ont valu plusieurs d?put?s ? l’ADQ le 26 mars. Et les D?FUSIONS de 2004 par le PLQ, stigmatisent seulement les francophones !

Pour les ?lecteurs ad?quistes qui ne vivent pas sur l’?le de Montr?al, la menace linguistique anglaise est pourtant bien r?elle, alors que le PLQ (et le PQ civique) se complait ? privil?gier le bilinguisme, et une r?partition 50-50% des deniers publics en Sant? (entre 92% de francophones et alli?s ET 8% d’anglos !). ET Charest continue d’afficher sa volont? de partitionner le territoire national qu?b?cois ! Du point de vue des ?lecteurs francophones nationalistes (s?paratistes et f?d?ralistes confondus), la force politique faiblissante des wasps de Montr?al est sournoisement renflou?e par celle de groupes ethniques ?pars issus de l’immigration canadiAn au Qu?bec. Et ces derniers affichent leur impitoyable volont? linguistique, politique et religieuse. Les nationalistes vivant hors de Montr?al d?plorent l’aveuglement capitulard autant des ’souverainistes’, que des franco montr?alais « civiques », face ? cette volont? de contr?le canadiAn. Pour ses partisans ad?quistes, l’autonomisme offre une r?solution ? cette querelle trop montr?alaise. En volant une page ? l’autonomisme de (feu) Claude Ryan, l’autonomiste Dumont rassure les francophones qui consid?rent ces anglophones unilingues et leurs cohortes multiculturelles comme LA menace absolue pour l’identit? fran?aise du Qu?bec. Et au diable un populisme pr?sum? !

En r?clamant la fin des interventions f?d?rales mesquines dans les domaines de comp?tences de l’?tat qu?b?cois ’provincial’, et une limite au pouvoir de d?penser du gouvernement central, l’ADQ rassure AUSSI les ?lecteurs nationalistes f?d?ralistes, soucieux de pr?server les pr?rogatives constitutionnelles qui incombent de DROIT au gouvernement de l’?tat du Qu?bec, en mati?re de protection de l’identit? nationale qu?b?coise. Pour certains nationalistes f?d?ralistes ad?quistes, le Canada a ?t? cr?? en 1867 pour favoriser la cohabitation pacifique de deux nations – une fran?aise – l’autre britannique. Pacte qui n’a jamais ?t? respect?. La nation fran?aise survit difficilement au Qu?bec et est vilement brim?e dans la seule Assembl?e nationale fran?aise de l’Am?rique du nord britannique – voire de l’Am?rique tout court.

Notre nation doit donc ?tre extr?mement jalouse de son « AUTONOMIE » alors qu’elle voit sa Diaspora canadienne fran?aise r?duite ? peau de chagrin par une assimilation sauvage canadiAn programm?e, et la ’louisianisation’ de son sous-groupe acadien. C’est d’ailleurs parce qu’il d?plore ce Qu?bec r?duit au statut de ’province comme les autres’, que l’ADQ de Mario Dumont doit insister sur l’abolition du Conseil de la f?d?ration, (o? le Qu?bec fran?ais est seul contre 10 entit?s hostiles) cr?? ? l’instigation de John James Charest dont la nationalit? canadiAn apatride, empeste de son m?pris des siens. L’ADQ ?tant un parti politique non montr?alais, ses partisans croient que l’autonomie gagn?e par un futur gouvernement dumontien fera barri?re aux menaces ? la nation fran?aise du Qu?bec, que promeut ce Montr?al ’f?d?raste’ cosmopolite du melting pot internationaliste – un creuset communautariste anglo-am?ricanis?.

Fran?ois Perrier

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock CCLXXXIX : et pendant ce temps-là, au Venezuela… on ment toujours autant

Tous ces avions, ou la majeure partie, décollent du Venezuela, qui, depuis des années maintenant, ...

4 Commentaire

  1. avatar

    meuhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

  2. avatar

    De F.Perrier. On savait déjà que le péquissse civique antinationaliste moyen, était un mouton suiveux et servil, incapable de s’exprimer. As tu « clairé » ton MEUHH avec l’exécutif du PQ-péculat, avant de l’exprimer !? Faut croire qu’avec la dégelée subie le 26 mars dernier, les péquissses ont péréclité dans la chaine animale et se sont … ultérieurement … AVACHIS ! MEUHHH à toué itou petit nul, incapable d’exprimer ta dissension par des sons humains raisonnés et raisonnables. Bande d’impuissants et jouaux insignifiants. Sache que la parole réfléchie est le plus beau cadeau que tu aies reçu. Cesse de te cacher derrière les jupons de Narcisse Boisclair et exprime toi, pauvre bêta ! Si ça peut te consoler, nous sommes tous des jouaux dans l’âme. Il s’agit de faire un effort , de penser et de dire.

  3. avatar

    Divisez pour mieux régner.

    Français d’Amérique, unissons nous.
    Nous avons besoin de nous tous !

  4. avatar

    Je ne crois pas que Dumont et son équipe ne puisse être à la hauteur pour dirigiger le Québec. Équipe très jeune, ils manquent un peu d’expérience avant de pouvoir diriger notre belle province !