Accueil / T Y P E S / Articles / Du tuba au bouzouki : des concertos? d?concertants

Du tuba au bouzouki : des concertos? d?concertants

Tous les amateurs de musique ont en t?te quelques-uns de ces concertos qui ont contribu? ? enrichir notre patrimoine culturel. Des concertos ?crits principalement pour les instruments de l?orchestre classique, mais aussi pour l?orgue et surtout le piano, devenu d?s la fin du 18e si?cle l?alter ego de l?instrument roi?: le violon. Le r?pertoire ne se limite toutefois pas ? ces incontournables?: on y d?couvre en effet que les compositeurs ont, depuis des si?cles, voulu mettre en valeur bien d?autres instruments, parfois tr?s surprenants?

Outre le violon et le piano, qui se sont taill? la part du lion en mati?re de r?pertoire concertant ? concertos et symphonies concertantes ?, il a ?t? ?crit de tr?s nombreuses partitions pour le violoncelle, la fl?te, le hautbois, la clarinette, la trompette, tous instruments de l?orchestre classique. Compar?s ? ces privil?gi?s, le cor, le basson, mais surtout la contrebasse et l?alto, ?galement pr?sents dans l?orchestre classique, ont ?t? nettement moins bien servis, m?me si le grand Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) lui-m?me s?est attach? ? mettre en valeur ? et avec quel talent?!?? les deux premiers, imit? pour leur instrument, par Domenico Dragonetti (1763-1846) et Giovanni Bottesini (1821-1889), virtuoses de la contrebasse, ou par Franz Anton Hoffmeister (1754-1812), auteur de deux concertos pour alto et orchestre. Les timbales, grandes oubli?es du r?pertoire, ont, quant ? elles, d? attendre l??poque contemporaine pour b?n?ficier d?un r?le de soliste, gr?ce au compositeur et percussionniste am?ricain William Kraft (n? en 1923).

D?autres instruments ont, au fil du temps, ?t? int?gr?s ? l?orchestre, fut-ce de mani?re occasionnelle, voire le temps d?un concert. Parmi eux, le trombone, superbement mis en valeur dans quelques ?uvres allant de L?opold Mozart (1719-1787) ? Nikola? Rimsky-Korsakov (1844-1908), et le contrebasson, longtemps d?laiss? avant d??tre mis ? l?honneur par le compositeur finlandais contemporain Kalevi Aho (n? en 1949). Autre intermittente?: la harpe, particuli?rement ch?re au Boh?mien Jan K?titel Krumpholz (1740-1790), mais dont les deux partitions de r?f?rence sont incontestablement le magnifique concerto de Fran?ois Adrien Boieldieu (1775-1834) et le merveilleux double concerto de Mozart o? elle est associ?e ? la fl?te. Sans oublier la mandoline, superbement servie par Antonio Vivaldi (1678-1741) et Johan Nepomuk Hummel (1778-1837). Ou bien encore la guitare et le luth, autres instruments ? cordes pinc?es, dont les partitions sont le plus souvent des transcriptions, ? l?exception notable des compositions de Mauro Giuliani (1781-1829) et de Joaqu?n Rodrigo (1901-1999), auteur du tr?s c?l?bre concerto pour guitare dit ??d?Aranjuez??. Voisine du luth, la balala?ka elle-m?me n?a pas ?t? oubli?e dans les partitions de cr?ateurs contemporains comme le Russe Sergue? Vassilenko (1872-1956) ou l?Estonien Eduard Tubin (1905-1982), contrairement au grand absent des r?pertoires?: le banjo.

Poursuivant l?exploration de nouvelles sonorit?s concertantes, les compositeurs se sont ?galement tourn?s vers d?autres instruments hauts en couleur?: le saxophone, joliment mis en valeur par Alexandre Glazounov (1865-1936)?; le tuba, ?lev? au rang de soliste gr?ce ? des cr?ateurs comme les Britanniques Ralph Vaughan Williams (1872-1958) et Edward Gregson (n? en 1945)?; plus m?connues du grand public, les ondes martenot, instrument ?lectronique invent? en 1928 par Maurice Martenot, pour lequel plusieurs compositeurs ont ?crit, notamment Andr? Jolivet (1905-1974) et Marcel Landowski (1915-1999).

Plus marginaux encore, mais non moins surprenants, les concertos compos?s pour Christoph Willibald Gl?ck (1714-1787) pour le glassharmonica (?galement appel? v?rillon) et par Johann Georg Albrechtsberger (1736-1809) pour la… guimbarde, ce tr?s modeste instrument populaire que l?on fait r?sonner dans sa bouche et pour lequel le compositeur allemand s??tait pris de passion en r?ussissant ? le transcender, associ? ? la mandore, dans de fort s?duisantes ?uvres. Ou bien encore le tr?s joli concerto pour galoubettambourin du tr?s talentueux Michel Corrette (1707-1795). Et que dire des concertos contemporains pour marimba (ou xylophone) de Darius Milhaud (1892-1974) et pour cymbalum de D?tlef Kieffer ? Ou bien encore des partitions ?crites par le Grec Anestis Athanasiou pour le bouzouki et par le Br?silien T?lio Augusto pour la ga?ta, sans compter celle du percussionniste am?ricain Anthony Di Sanza pour le darbouka.

D?autres instruments populaires ont eu droit aux faveurs des compositeurs, ? commencer par l?accord?on auquel le Russe Nikolai Chaikin (1915-2000) a consacr? un superbe concerto, imit? plus tard par Richard Galliano (n? en 1950). Quant ? son cousin dans la famille des ??soufflets?? le bandon?on, c?est tout naturellement ? Astor Piazzolla (1921-1992) qu?il doit d??tre devenu concertant. Autre instrument populaire s?il en est, l?harmonica n?a pas ?t? oubli?, plusieurs compositeurs ayant ?crit des ?uvres pour lui, notamment Heitor Villa-Lobos (1887-1959) et Michael Spivakovsky (1919-1983). Mais l?un des plus anciens instruments populaires ? avoir eu l?honneur d??tre promu au rang de soliste est sans conteste la… vielle ? roue (ou musette), gr?ce notamment ? Joseph Bodin de Boismortier (1689-1755), Michel Corrette ? encore lui?!?? et l?immense Joseph Haydn (1732-1809).

Sans doute ce petit tour d?horizon rapide est-il fort incomplet tant les instruments sont nombreux et grande la curiosit? des compositeurs pour les sonorit?s inhabituelles. Sans compter les d?fis, plus ou moins audacieux, que certains aiment ? s?imposer. Mais aussi peu exhaustif soit-il, ce panorama montre que la musique est vivante et s?enrichit au fil du temps d??uvres nouvelles, parfois ?tranges, souvent s?duisantes, toujours int?ressantes.

Quelques liens musicaux?:

concerto pour mandoline en ut de Vivaldi (1er mvt)

concerto pour trombone de L?opold Mozart (2e mvt)

concerto pour harpe de Boieldieu (3e mvt)

concerto pour accord?on de Chaikin (2e mvt)

concerto pour marimba de Milhaud (3e mvt)

concerto pour bandon?on (1er mvt)

concerto pour harmonica de Spivakovsky (1er mvt)

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Demain, on ferme… Three Mile Island !

Le nom ne dira rien aux plus jeunes, hélas.  Mais pour les gens de mon ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Salut Fergus,

    CentPapiers va devenir un site expert en musique classique ! J’aime bien ton article qui reprend aussi au passage l’idée des papiers sur les instruments bizarres d’un ex-rédacteur d’Agoravox qui avait parlé des ondes Martenot.

    Le mieux, c’est que, sans nous « concerter » (ah ah très drôle… 😉 ), nous abordons des sujets différents sans empiéter l’un sur l’autre.

    • avatar

      Salut, La Taverne.

      Que proposes-tu ? Mes prochains proejts : des articles sur ce grand compositeur et homme d’affaires qu’a été Pleyel, sur les symphonies à programme, sur les musiques médiévale et renaissance que je connais bien, sur le classique et les Steel Bands, sur ce géant de Joseph Haydn.

      Bonne journée.

    • avatar

      Je n’ai prévu aucun de ces thèmes. Cela fait un moment que je pense consacrer un article à la musique classique espagnole (je ne sais pas pour quand…). J’ai un peu abordé le thème avec mon papier du jour parce que c’était dans l’actualité. Sinon, je passe à la chanson et au jazz.