Accueil / A C T U A L I T É / Du scanner au radar

Du scanner au radar

Jamais en panne de nouvelles idées, le gouvernement va peut-être décider de limiter la vitesse sur les routes à 80 km au lieu de 90…mais c’est pour notre bien, affirme-t-il, afin de diminuer le nombre des morts sur la route.

Ce qui reste à prouver

Ne faudrait-il pas d’abord établir les priorités ? Connaitre les raisons qui « font des morts dans notre société » ?…

D’après les enquêtes menées dans différents domaines, la mortalité est en priorité due à différents cancers, pour près de 30% des cas…

Suivent pour 21,4% les morts suite à des accidents cardio-vasculaires… puis 6,1% pour les accidents vasculaires cérébraux…

Quant aux accidents de travail, ils sont responsable de 4,6% des morts … suivis par les 2,2%de morts par diabète… par les 2% de morts par pneumonies, grippes…

Les suicides, quant à eux, sont responsables de 1,9% des morts accidentelles, 1,8% pour cause de démence… 1,7% pour cause de maladies chroniques des voies respiratoires… 1,4% maladies chroniques du foie, 1,3% pour celle du rein et de l’uretère… moins de 1%suite à la maladie de Parkinson….

Mais alors, et les accidents de la route ?

Ils ne sont responsables de la mort que de 0,7%.

Ça fait du monde bien sûr, mais ne faut-il pas relativiser ?

Quelle est donc la logique de ces gouvernements qui se suivent et se ressemblent et qui investissent des milliards dans des radars de plus en plus nombreux, et de plus en plus chers… alors qu’en même temps les hôpitaux souffrent d’un manque crucial d’équipement, et surtout de personnel ?

Allons un peu plus loin, quelles sont les principales causes des accidents de la route ?

Est-ce l’état du réseau secondaire, des lieux dangereux, la vitesse ? L’alcool… La fatigue ?

D’après les statistiques, ce serait l’alcool qui serait, avec 28%, serait le 1er responsable… suivent la vitesse excessive, mais il faut aussi signaler que 21% des tués en voiture n’avaient pas mis leur ceinture, et que 12% des cyclomotoristes, 3% des motocyclistes n’avaient pas mis leur casque… lien

Ne serait-il pas plus pertinent de financer des améliorations du réseau secondaire ?

D’autant que les lieux dangereux sont connus depuis des lustres, et continuent de faire des morts…

La plus dangereuse, appelée « route de la mort », est une portion qui se situe entre Moulinset Macon, suivent la RN20… la RD7, la RN4 et quelques autres. Lien

Ne serait-il pas judicieux d’apporter des améliorations à ces secteurs dangereux plutôt que d’investir dans de couteux radars ?

A la lumière du récent accident de passage à niveau, ne serait-il pas plus adapté de les supprimer tous… et d’en profiter pour moderniser le réseau ferré que l’on sait vieillissant et dangereux ?

Au sujet de l’accident de Millas, la polémique enfle, mais on peut s’interroger sur la photo qui a été prise après l’accident, puisque l’on voit clairement les barrières levées… si elles étaient baissées, le bus les aurait percuté, et il serait donc impossible de constater leur présence… même si « l’expert » Michel Chevalet a déclaré benoîtement qu’elles avaient pu être relevées ensuite. lien

 

C’est l’occasion de rappeler que lors des 10 dernières années, les passages à niveau sont responsables de la mort de 300 personnes… mais il n’est pas prévu à ce jour de décider de supprimer tous ces passages. lien

Une pétition destinée à soutenir la conductrice du car a été lancée. Lien ou ici

Qui a oublié le récent déraillement d’un TGV sur la ligne qui relie Paris à Strasbourg ? Ou celui de ce train qui, suite à des défauts techniques de la voie ferrée, a fauché des voyageurs qui attendaient patiemment leur train sur un quai de gare ?

Mais non, ces gouvernements continuent d’investir dans de couteux radars, dans des voies nouvelles de TGV, dont la rentabilité ne sera jamais, ou rarement, atteinte.

Un radar routier coûte en moyenne 70 000 euros, tout comme un radar mobile… un radar feu rouge atteint les 100 000 euros… et les radars inter-distance avoisinent les 400 000 euroslien

Quand on sait que les radars fixes sont au nombre d’environ 2000 dans le pays, on découvre que l’addition est lourde : près de 15 milliards.

Et ne parlons pas de ces gendarmes qui se dissimulent dans des cachettes improbables pour piéger l’automobiliste, qui sur une ligne droite, sans dangers réels, va dépasser les 90 km/h de quelques kilomètres.

 

Notre réseau secondaire est en mauvais état, et les lieux d’accidents à répétition sont connus…

Ne serait-il pas plus sage d’y remédier ?

mais allons faire un tour du coté des hôpitaux, dont la crise s’amplifie au fur et à mesure des années, soit par manque de personnel, soit par horaires indécents, équipements insuffisants, et volonté affichée des gouvernements qui se succèdent des structures rentables. lien

Le prix d’un scanner d’hôpital varie de 1 à 5 millions d’euros.

A ce jour, il est clair que l’état cherche à privatiser ce qui était jusqu’à présent du domaine public, et que ce soit pour les hôpitaux, les autoroutes, le réseau ferroviaire, les prisons, etc…, comment ne pas constater que cet état cherche à se désengager ?

L’occasion peut-être d’évoquer le cas du Danemark.

Contrairement à la probable volonté française de modifier la vitesse des véhicules en passant de 90 km/h à 80, les danois, eux, ont choisi le contraire et sont passés de 80 km/h à 90, constatant une baisse de la mortalité à la suite de leur mesure. lien

Attendons donc le début de l’année pour découvrir ce que va décider ce nouveau gouvernement…

On sait en tout cas que quelques promesses n’auront pas été tenues : contre toute attente, les français vont finalement payer toujours plus d’impôts, voyant ainsi leur pouvoir d’achat se restreindre toujours un peu plus.

On sait aussi que la promesse présidentielle qui voulait qu’à la fin de l’année, plus personne ne puisse vivre… voire mourir dans la rue, ne sera pas tenue.

On sait aussi que les promoteurs du nucléaire vont pouvoir se frotter les mains, vu que la fermeture d’une ou deux vieilles centrale est reportée à plus tard… que des permis d’exploiter les gisements d’énergie fossiles ont été donnés ou reconduits…

Comme dit mon vieil ami africain : « les promesses engraissent les oreilles, pas les joues ».

L’image illustrant l’article vient de yahoa.fr

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Fraternité c’est ringard, vive l’adelphité !

  « Adelphité », percevez-vous toute la poésie et l’agréable sonorité de ce mot qui pourrait remplacer ...