Accueil / A C T U A L I T É / DSK à la barre

DSK à la barre

DSK et Dodo la saumure, proxénétisme et parties fines dans un hôtel ch’ti sous la pluie froide du Nord.  Ajoutez à ces éléments de série noire une intrigue pourrie liée au pouvoir et tous les ingrédients sont réunis pour écrire un roman digne de Frédéric Dard. On a même trouvé un commissaire San-Antonio, visage flouté et voix changée, chargé de dénoncer un possible et ignoble complot politico-sexuel qui se serait tramé contre le présumé innocent et libertin ex président du FMI. L’homme à qui pourtant la gloire ouvrait grand les bras est déjà connu de la police américaine pour une sale affaire dans un autre hôtel, et évitera la prison à coups de millions de dollars.

DSK, l’acronyme bon plan pour l’audimat des médias, refait la Une pour l’ouverture lundi de son procès pour proxénétisme aggravé commis en réunion. Ils seront 13 autres prévenus dans cette affaire, un chiffre qui porte malheur ou bonheur, ça dépend du tirage.

 

dsk-dodo-saumure

C’est l’Obs qui ouvre l’orgie des soupçons avec son Berurier de service, Canal +. « Fillon et Sarkozy savaient-ils dès 2010 » titre le site avant d’annoncer que la chaîne à péage diffuse lundi une enquête sur cette sulfureuse affaire du Carlton. En effet, « Spécial investigation » révèle dans son émission que 9 mois d’écoutes administratives auraient été autorisées par Matignon avant l’instruction judiciaire. 9 mois à entendre les plaintes et les soupirs des fornications collectives, ça peut paraître long, mais c’est si bon qu’on ne voit pas le temps passer. Notons tout de même que le nom de Stauss-Kahn apparaît fortuitement sur les écoutes. DSK ne serait qu’une simple victime collatérale pris au piège de ses impulsions sexuelles, et qui ne serait donc pas visé directement par la dénonciation d’un anonyme un peu voyeur.

Selon la journaliste qui a mené l’enquête, Matignon savait que le futur candidat à la présidentielle 2012 était l’un des jouisseurs de ces réunions libertines. C’est un « policier de haut rang », notre San-Antonio, filmé flouté et la voix déformée, qui est le garant de la véracité de l’information et qui confirme qu’une clé USB contenant des écoutes se serait promenée dans les couloirs du premier Ministre. Et si l’obscur Fillon savait, forcément le Président de la République était aussi au courant. Et si Sarkozy détenait un secret capable de faire tomber son principal rival en pleine campagne électorale, comment imaginer que l’ancien chef d’Etat aurait su se taire. Donc, l’hypothèse que d’autres personnes de droite comme de gauche savaient également, n’est nullement farfelue.

La justice, qui n’interdit pas les relations en groupe mais punit le proxénétisme, dira si DSK était le roi de la fête ou un simple invité qui ne cherchait pas à savoir si les filles étaient des prostituées ou des amies consentantes de Dodo la saumure. Mais si vraiment l’Elysée connaissait en détail les frasques lilloise de DSK, le maître du château ne pouvait espérer mieux que lui comme adversaire à la présidence. Nous connaissons la suite de l’histoire.

Avant l’ouverture de ce procès hors norme, j’ai une pensée émue et affectueuse pour ce pauvre Dodo la saumure qui tremble de peur à l’idée que Dominique Strauss-Kahn « ternisse sa réputation ». Le brave papy Belge qui pour défendre son honneur bafouée n’est jamais à court d’arguments imparables avait déclaré,  « Des gens aimant le sexe, les parties fines, ont recruté parmi les filles qui sont indépendantes, en dehors de leurs heures de travail. Ces filles se sont rendues dans des endroits tout à fait consentantes. Mon rôle est mineur comme tout patron de maison close sur la Belgique ».

Comment ne pas lui donner le bon Dieu sans confession.

 

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Un faucon maltais envolé, clé de l’affaire… Trump (3)

Notre universitaire évaporé, à l’origine de la fuite sur les e-mails d’Hillary Clinton, avait passé ...