Accueil / T Y P E S / Articles / Drapeau blanc et masque ? gaz : la Russie ?quipe-t-elle le Hezbollah ?

Drapeau blanc et masque ? gaz : la Russie ?quipe-t-elle le Hezbollah ?

Alors que la Russie a particip? ? l’?laboration d’un projet de r?solution exigeant un cessez-le-feu au Liban et qu’elle esp?re maintenant le respect et la bonne application de la r?solution 1701 adopt?e vendredi dernier par le Conseil de s?curit? de l’ONU, le ministre isra?lien de la S?curit? publique, Avi Dichter, et le ministre de la D?fense, Amir Peretz, accusent la Russie d’avoir fournis des lance-roquettes modernes et des roquettes katioucha au Hezbollah.

En effet, le dimanche 6 ao?t 2006, le quotidien isra?lien Ha’aretz publiait un article affirmant que les combattants du Hezbollah utilisaient des lance-roquettes antichar portatifs RPG-29 que la Russie aurait vendus ? la Syrie. ( "Le Hezbollah serait équipé de lance-roquettes modernes russes", Ria (…))

La Russie se d?fend contre de telles accusations par la bouche de ses experts en armement. Interrog?s par RIA Novosti, ces derniers soutiennent que « la pr?sence de lance-roquettes dans l’arsenal du Hezbollah ne signifie aucunement que ces armements proviennent des livraisons russes r?alis?es dans le cadre de la coop?ration technico-militaire entre Moscou et Damas. » ("Israël accuse les lance-roquettes russes de ses revers au Liban", Ria (…)) Toujours selon eux, les lettres d’alphabet cyrillique et les num?ros de s?rie analys?s sur les ?clats d’obus et les fragments de grenade envoy?s par les officiels Isra?liens, ne permettent pas de trouver l’identit? du fabricant, du fournisseur et du destinataire. « Le Hezbollah, le Hamas et les autres groupes arm?s du Proche-Orient ont pu se procurer des RPG-29 n’importe o? et chez n’importe qui, par le biais d’un r?seau de ravitaillement complexe. ?vitons les accusations arbitraires. » ( Ibid.)

Au coeur de ce r?seau de ravitaillement et de trafic d’armes se retrouveraient l’Iran et la Syrie, deux partenaires de coop?ration militaire de la Russie. Si tel est le cas, peut-on avancer l’id?e que l’?tat russe, l’un des plus importants exportateurs mondiaux d’armes avec les ?tats-Unis et la France, vend ses ?quipements militaires en faisant l’autruche, c’est-?-dire en feignant d’ignorer entre quelles mains ses ?quipements vont r?ellement se retrouver ? Apr?s tout, lorsque nous tenons compte du fait que plusieurs des membres permanents du Conseil de s?curit? de l’ONU sont aussi les plus gros exportateurs d’armes, une ?vidence nous saute aux yeux : vente d’armes et ?thique ne vont pas de paire. L’h?riti?re naturelle de l’imposante machine de guerre sovi?tique n’?chappe pas ? cette r?gle et semble avoir comme objectif de continuer ? vendre des armes aux ?tats et groupes int?ress?s afin de renflouer les coffres de son Complexe militaro-industriel qui, apr?s la chute de l’URSS, est apparu comme une machine surdimensionn?e dans une Russie fragilis?e.

De plus, face aux accusations des hommes politiques isra?liens, les experts russes cherchent ? d?culpabiliser la Russie en rappelant que les v?hicules blind?s M-113A1/A2 et M-577A2, les h?licopt?res AH-1E/Bell-209, CH-53D Stallion, UH-60 Blackhawk,
S-70A et AH-64 Apache, les missiles AMRAAM, AIM-120B et AIM-95, ainsi que le lanceur de missiles multiples MRLS de 227 mm utilis?s par l’arm?e Isra?lienne au Liban, sont tous des produits am?ricains. Alors pourquoi l’?tat isra?lien s’en prend-il ? la Russie, demandent les professionnels russes, puisqu’il bombarde lui-m?me un pays ?tranger avec des bombes et des munitions ?trang?res ? ( Ibid.)

Sp?cialistes, analystes, politologues et strat?ges r?pondront que cette derni?re question est sans fondement, qu’au contraire du Hezbollah, l’arm?e isra?lienne est en droit de poss?der des armes de provenance x, y, z, car repr?sentante de l’?tat isra?lien qui, en tant qu’?tat moderne, d?tient le monopole de la violence physique l?gitime… Suivant cette logique, l’arm?e isra?lienne serait donc en droit de tuer d’innocentes personnes et les ?tats-Unis de vendre leur ?quipement militaire sans ressentir le moindre malaise ?

En fait, peu importe la culpabilit? ou l’innocence de tous les acteurs qui sont en jeu. Ce qui est int?ressant dans l’?tude de la provenance des armes utilis?es dans le cadre du conflit isra?lo-libanais est de voir certains ?tats brandir le drapeau blanc de la paix au sein d’un organisme international tel que l’ONU, tout en portant le masque ? gaz du parfait guerrier.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

2023, l’année des promesses

Les promesses, c’est bien connu, rendent les enfants joyeux… mais qu’en est-il des électeurs qui, ...

One comment

  1. avatar

    N’y aurait-il que les les États-Unis à avoir le droit de se livrer au trafic d’armes ? Les bombes qu’Israël a délestées sur le Liban avec des avions américains, venaient-elles de la Palestine ou des U. S. A. ?

    L’économie d’Israël se meure. Pourtant, rien n’y paraissait pendant l’attaque terroriste d’Israël sur le Liban. Car, Israël est un état terroriste : Il a été construit par le terrorisme, il s’est maintenu par le crime et le sang, depuis sa création, tous ses dirigeants ont appartenu à des groupes terroristes ou participé à des crimes de guerre, etc. Et que l’on en revienne avec l’holocauste. Les crimes des uns ne justifient en rien ceux des autres.

    Là, je me retiens pour ne pas parler dea États-Unis : pour du pétrole, ils auront détruit l’Irak, l’Afghanistan et, maintenant,le Liban. Ils ont armé Ben Laden et le peuple afghan pour se livrer à une guérilla contre la Russie, Ils ont armé l’Irak de Sadam pour qu’il fasse la guerre à l’Iran et, une fois leurs profits récoltés, ces bandits que sont Bush père et fils, leurs faucons et leur fauconne, traitent leurs alliés d’hier de terroristes. Mais ces « terroristes » , comme ils disent, ce sont eux, les Américains, qui, à chaque fois, les ont armés. Ces terroristes, ce sont eux, les Américains !

    André Tremblay, Québec, Québec.