Accueil / A C T U A L I T É / Donald Trump « va-t-en-guerre »
Republican U.S. presidential candidate Donald Trump speaks during a campaign rally at the Treasure Island Hotel & Casino in Las Vegas, Nevada June 18, 2016. REUTERS/David Becker - RTX2GYKG

Donald Trump « va-t-en-guerre »

La Corée du Nord s’est dit prête à la guerre.  Peu surprenant, sauf pour Donald Trump qui a répliqué sur Twitter:

North Korea is looking for trouble !

Monsieur « Make America great again » est à peine plus classe que Kim Jong-Un.  Donald Trump s’est apparemment inspiré de la phrase non moins célèbre de son homologue russe:  « Nous irons les buter jusque dans les chiottes » pour faire une démonstration de puissance, oubliant du même coup qu’il avait déjà déclaré, lors de la campagne présidentielle, qu’il ne fallait pas provoquer de tensions avec la Corée du Nord car cela provoquerait une troisième guerre mondiale à coup sûr.  En moins d’une semaine, il a aussi oublié ses déclarations concernant la Syrie et son président.  Son opinion a changé a-t-il dit… Bachard al-Assad  is now « a very bad guy who kills little babies » !

On faisait état hier de près de 13,000 bombes barils utilisées par le régime syrien en 2016.  Selon les déclarations du porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, l’utilisation de bombes barils dépasserait aussi la ligne rouge aux yeux de Donald Trump, au même titre que les armes chimiques.

Depuis deux jours, Donald Trump se terre à la Maison Blanche, loin des médias, en compagnie des membres de son gouvernement et de ses conseillers hétéroclites.  D’après son porte-parole, lequel fait des apparitions régulières dans les médias (sans toutefois leur apprendre plus que ce qu’ils savent déjà, c’est-à-dire presque rien), ces réunions ont pour but de déterminer les actions à entreprendre.  N’aurait-il pas été plus logique d’envisager l’étape des stratégies avant d’agir?

Le porte-parole, épuisé de n’avoir rien à dire et de ressasser les mêmes incertitudes, a cru bon y aller de sa petite touche personnelle, affreusement maladroite, pour bien démontrer l’odieux que constituait l’utilisation d’armes chimiques, qu’apparemment Donald Trump vient de réaliser, en déclarant que «même Hitler n’avait pas utilisé d’armes chimiques» !  Il est revenu devant les médias quelques heures plus tard afin de rafistoler sa maladresse, en déclarant qu’il n’avait pas cherché à nier l’holocauste.  Inutile de dire la commotion que sa déclaration a suscitée.

Ces façons de faire: médias à l’écart et un porte-parole frôlant le burn-out, ayant pour mission de polir l’image de Trump, comme si ce dernier était alité, sont totalement inacceptables puisque Donald Trump crée un suspense indigne d’un président et installe une politique de plus en plus opaque.

CentPapiers

 

La Corée du Nord prête à la «guerre» contre les États-Unis

VIDÉOS – Pyongyang a dénoncé l’envoi d’un porte-avions par Washington vers la péninsule de Corée et s’est dit prête à riposter ce mardi. Alors que le régime s’apprête à célébrer le 105e anniversaire de sa fondation, les observateurs internationaux redoutent le lancement d’un sixième essai nucléaire.

La Corée du Nord s’est dite prête à «la guerre» ce mardi après l’envoi ce week-end d’un groupe aéronaval américain vers la péninsule de Corée. Washington a en effet, dépêché dimanche le porte-avions USS Carl Vinson et son escadre qui devait initialement faire escale en Australie.

Après avoir lancé 59 missiles Tomahawk sur une base militaire en Syrie, le président américain montre de nouveau les muscles. En effet, l’administration Trump s’est dite prête à se charger «seule» du problème des programmes nucléaire et balistique nord-coréens, si Pékin ne faisait pas rentrer dans le rang son turbulent voisin. «La Corée du Nord cherche des ennuis. Si la Chine décide d’aider, ça serait formidable. Sinon, nous résoudrons le problème sans eux! USA», a réaffirmé le président américian ce mardi, sur Twitter.

Lire l’article de Figaro.fr

Commentaires

commentaires

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

Les champions de l’évasion

Certains s’évadent régulièrement des prisons les plus sûres, et sont finalement repris, jusqu’à la prochaine…mais ...