Accueil / L O C A L I S A T I O N / Arctique / Défendre l’Arctique, c’est défendre le climat !

Défendre l’Arctique, c’est défendre le climat !

Le 18 septembre dernier au matin, deux activistes de Greenpeace International ont ?t? arr?t?s alors qu’ils protestaient contre les projets de forages en Arctique sur une plateforme de Gazprom, la Prirazlomnaya, en mer de Pechora.?
Le jour suivant, la garde russe a, de mani?re totalement ill?gale, abord? le navire de Greenpeace, l’Arctic Sunrise, alors qu’il se trouvait en dehors des eaux territoriales russes et a arr?t? 30 membres d’?quipage, sous la menace d’armes ? feu.?
L??quipage a ?t? conduit dans des centres de d?tention, o? ils ont ?t? retenus et interrog?s par les autorit?s russes. Apr?s comparution en audience pr?liminaire devant un tribunal de Mourmansk, l’ensemble des militants, ainsi qu’un photographe et un cadreur ind?pendants, ont ?t? condamn? ? 2 mois de d?tention pr?ventive le temps d’une enqu?te pour acte de piraterie en groupe organis?. Ils encourent jusqu’? 15 ans de prison pour avoir voulu s’interposer contre un crime environnemental?

Message ? l?Ambassadedela F?d?ration deRussieen France

40-50 bd. Lannes,
75116 Paris
?
Monsieur l?Ambassadeur,
Mercredi 18 septembre au matin, deux activistes de Greenpeace ont ?t? arr?t?s alors qu?ils menaient une action pacifique sur le Prirazlomnaya, une plateforme d?exploitation p?troli?re offshore de Gazprom. Les militants de Greenpeace voulaient emp?cher la compagnie russe de poursuivre ses activit?s de forage dans les eaux arctiques de la mer de Pechora.
Le lendemain, jeudi 19 septembre, les gardes-c?tes russes ont ill?galement abord? l?Arctic Sunrise, le bateau de Greenpeace, alors qu?il se trouvait hors des eaux territoriales russes. Ils ont maintenu les 30 passagers sous surveillance arm?e pendant cinq jours, pendant que le bateau ?tait remorqu? jusqu?au port de Mourmansk. ? leur arriv?e, ils ont ?t? plac?s dans diff?rents lieux de d?tention.
Les 26 et 29 septembre, les 30 militants ont comparu en audience pr?liminaire devant un tribunal de Mourmansk. ? l?issue des auditions, tous ont ?t? plac?s en d?tention provisoire pour une dur?e de deux mois, le temps que soit men?e une enqu?te pouvant donner lieu ? des poursuites pour piraterie.
L?argument selon lequel ces militants pacifiques se seraient livr?s ? des actes de piraterie n?est pas d?fendable au regard du droit international ni de la l?gislation russe. Le pr?sident V. Poutine lui-m?me a affirm? que ces activistes n??taient pas des ? pirates ?. Il est honteux de mettre ainsi des manifestants pacifiques derri?re les barreaux.
Greenpeace International s?est rendue dans l?Arctique russe pour t?moigner de ce qui s?y passe et exprimer de fa?on non violente son opposition aux projets insens?s de forage p?trolier dans la r?gion. La menace qui p?se sur l?Arctique ne vient pas de Greenpeace mais des compagnies p?troli?res comme Gazprom.
Il convient donc que les militants de Greenpeace soient imm?diatement lib?r?s, que l?Arctic Sunrise soit autoris? ? reprendre sa route et qu?il soit mis fin aux forages p?troliers offshores en Arctique.
Il convient instamment de :
?lib?rer sans d?lai les 30 militants d?tenus par les autorit?s russes ? Mourmansk ;
– veiller ? ce qu?ils puissent consulter un avocat ou un conseiller juridique de leur choix, b?n?ficier des services consulaires et de traducteurs et s?entretenir avec des inspecteurs des droits humains, et ce pendant toute la dur?e de leur d?tention ;
– ouvrir une enqu?te sur les activit?s dangereuses et destructrices des compagnies p?troli?res dans l?Arctique ;
– interdire les forages p?troliers offshores dans l?Arctique une fois pour toutes.
Je vous demande de transmettre cette demande au gouvernement russe sans d?lai afin de faciliter la prompte lib?ration de ces militants et de mettre fin ? cette agression disproportionn?e et ? la r?pression injustifi?e dont ils sont victimes.
Je vous prie de croire, Monsieur l?Ambassadeur, en l?assurance de ma respectueuse consid?ration.
Albert Ricchi

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Ce que l’avenir vous promet…

Parfois, j’ai du mal à vraiment comprendre la novlangue. Déjà, parce que je ne sais pas toujours que c’est de la novlangue, et ensuite, même quand j’arrive à le percevoir, je rate quand même ce qui se cache derrière. « On a tous à y gagner » Quand on est au cul des vaches, en zone de… Lire plus