Accueil / SERVICES-PUBLICS / justice / crime / 00 Chimie. « Licence to kill »

00 Chimie. « Licence to kill »

Quand la justice passe, les d?cisions prises ne font pas toujours l?unanimit?, et quand c?est l?environnement qui trinque, elle se montre parfois tr?s conciliante.

La liste des accidents industriels dus ? l?activit? humaine s?allonge un peu plus chaque jour, et il est inqui?tant de voir avec quelle lenteur, et quelle indulgence, la justice traite parfois les diff?rentes catastrophes. lien

Le 10 juillet 1976, il y a 34 ans, l?usine chimique Icmesa, filiale de Givaudan du groupe chimique suisse Hoffmann-La Roche, laissait ?chapper ? Seveso un nuage mortel de dioxine.

R?sultat?: 3300 animaux meurent intoxiqu?s, 77?000 t?tes de b?tail sont abattues, 193 personnes sont atteintes de chloracn?, et 20 personnes sont bless?es l?g?rement.

La chloracn? est une d?gradation de la peau.

Le pr?sident Viktor Iouchtchenko en porte les stigmates sur son visage, apr?s un empoisonnement ? la dioxine. lien

L?entreprise responsable de ce drame a eu seulement ? payer un peu plus de 200 millions d?euros, sans autre condamnation. lien

Cette somme est une goutte d?eau pour celle ci qui? engrange chaque ann?e 3 milliards de francs suisses de b?n?fice, pour un chiffre d?affaire de 31,2 milliards de francs suisses. lien

Le 16 mars 1978, ce fut le naufrage de l?Amoco Cadiz?: 227?000 tonnes de p?trole seront d?vers?s sur de c?tes bretonnes, provoquant la mort de 10?000 oiseaux, et touchant 35 esp?ces de poissons, coquillages et crustac?s.

Le transporteur ?tant insolvable (Amoco transport) la France s?est tourn?e vers Amoco International O?l Company, et n?a pu opposer face ? ses centaines d?avocats (dont un prix Nobel d??conomie) qu?une poign?e d?avocats et quelques dizaines de scientifiques. lien

Apr?s 14 ans de proc?s, le pollueur sera condamn? 187 millions d?euros. lien

Cette compagnie a fusionn? maintenant avec BP qui se retrouve impliqu? dans la catastrophe du golfe du Mexique.

6 ans apr?s, le 19 novembre 1984, l?incendie de l?usine de gaz liquide Pemex, ? San Juan, pr?s de Mexico, provoquera la mort de plus de 500 personnes, (1200 personnes ayant disparu) en blessant 7000 autres, et mettant 200?000 personnes ? la rue. lien

C??tait il y a 26 ans et les victimes attendent ?toujours une indemnisation.

Le 13 novembre 1996, nouvelle explosion de trois r?servoirs de la m?me compagnie.

Bilan?: 4 morts, 14 bless?s, et 10?000 personnes ?vacu?es.

Un mois apr?s, le 3 d?cembre 1984, c?est la catastrophe de Bhopal.

Plus de 25?000 indiens y on laiss? leur vie suite ? l?explosion de l?usine de pesticides d?Union Carbide, et 100?000 personnes sont tomb?es malades.

La justice indienne a rendu son verdict 25 ans apr?s l?accident (lien)

7 dirigeants, et une personne morale ont ?t? condamn?s ? 2 ans de prison pour ??n?gligence ayant provoqu? la mort?? et ? une amende de 2?100 dollars.

Ils ont ?t? lib?r?s sous caution, ont fait appel, et l?entreprise a vers? 390 millions d?euros, finan?ant aussi la construction d?un h?pital.

Sauf que l?argent dormait depuis 15 ans sur un compte en banque, et qu?il a fallu l?intervention de la cour supr?me indienne pour que l?argent soit enfin vers? aux survivants.

Union Carbide India a eu une amende de 10?000 dollars.

Le PDG de l?entreprise, Warren Anderson n?a pas ?t? nomm? lors de la sentence, la cour l?ayant d?clar? ??en fuite??, et l?Inde demande en vain son extradition depuis 17 ans. lien

Chaque d?c?s a ?t? compens? par le versement de 1750 euros, et les bless?s ont re?u 450 euros. lien

Ces chiffres sont ? mettre en relation avec le chiffre d?affaire de l?entreprise?: 5 milliards de dollars. lien

Le 26 avril 1986, c?est Tchernobyl et la mort de 67?000 personnes d?apr?s une ?tude du centre d?expertise ind?pendante de l?acad?mie des sciences.

Il a fallu attendre 5 ans pour voir apparaitre une loi concernant ??la protection sociale des personnes ayant souffert de Tchernobyl??.

Malgr? tout, certaines prestations ne sont toujours pas vers?es, ce qui a provoqu? 200 arr?ts de la Cour Europ?enne des droits de l?homme d?but 2009. lien

Le 21 septembre 2001, le stock de nitrate d?ammonium de l?usine AZF de Toulouse explose, provoquant la mort de 31 personnes, et en blessant 2000 autres.

En juin 2009, le tribunal correctionnel de Toulouse relaxe tout le monde, y compris le directeur de l?usine, et la soci?t? Grande Paroisse (Total).

Total a tout de m?me vers? 2 milliards d?euros d?indemnisation pour les dommages corporels et mat?riels ? la suite de l?explosion.

Ce qui reste modeste, si on le compare au chiffre d?affaire r?alis? en 2009?: plus de 130 milliards d?euros. lien

Mais le groupe Total peut dormir sur ses deux oreilles, il est abonn? ? la total(e) impunit? comme le raconte dans son livre Jean Philippe Demont-Pi?rot. vid?o (Total(E) Impunit?, Res Publica Editions/ 2-2010)

Plus pr?s de nous, c?est la catastrophe avec l?explosion de la plate forme p?troli?re dans le Golfe du Mexique.

Ce qu?on oublie, c?est que le 3 juin 1979, une plateforme p?troli?re (Ixtoc1) avait d?j? explos? d?versant durant 9 mois entre 500?000 et 1 million de tonnes de p?trole dans la mer.

Cette fois-ci, c?est ?BP qui est montr? du doigt, lequel promet que tout le monde sera d?dommag?. lien

L?avenir nous le dira, car comme disait mon vieil ami africain?:

??Un tronc d?arbre peut s?journer dans le fleuve, il ne deviendra jamais crocodile ?.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCXV) : une filière bien française

Le gros ratage de l’enquête que nous étudions depuis deux épisodes est au niveau du ...

6 Commentaire

  1. avatar

    Bonjour Olivier,

    Tu nous brosses là un bien sombre tableau, malheureusement très réaliste. Les compagnies sont la plupart du temps uniquement condamnées à indemniser les victimes, pour pas cher de plus, et au pire les responsables s’en tirent avec de la prison avec sursis !

    Total dans l’affaire ERIKA n’a même pas été condamné à la réparation financière !

    C’est proprement (ou plutôt salement!) scandaleux !

  2. avatar

    Ah si, j’ai dû me tromper d’affaire, Total a été condamné mais se pourvoit en cassation !!

    Enfin, la justice est trop lente et peu sévère, alors les victimes pleurent et les criminels ne sont pas dissuadés et peuvent continuer de faire des affaires !

  3. avatar
    SylvainGuillemette

    En fait, c’est la justice, versus le modèle économique notre problème. La justice est relative au capital que vous possédez. Regardez par exemple la brochette d’avocats qu’avaient fournie les compagnies de cigarettes pour leur défense à l’époque…

    Ou pour ne prendre que mon cas plus petit en répercutions, quand j’ai eu à me défendre devant la Cour de Lésion Professionnelle relativement à mon accident de travail, devant moi se trouvait l’avocate d’une mutuelle, payée celle-ci, par l’employeur qui en avait les moyens. Je ne connaissais même pas mes droits… Elle, elle connaissait et les miens, et ceux de son employeur!

    La justice est ainsi faite, dans ce monde capitaliste, qu’elle n’est de fait, qu’un secteur mercenarial de plus à mettre dans la collection «d’opportunités en affaires».

    Et la justice n’est finalement que le reflet du partage inéquitable de la richesse, créée pourtant, par ceux qui la quémandent. Ironiquement.

    Tant qu’il y aura des capitalistes, et le capitalisme par conséquent, il n’y aura pas de justice. Car celle-ci se monnaie. Sinon, c’est qu’il n’y en aura qu’une version, celle des riches.

    Et au-delà des désastres, ou des crimes environnementaux plutôt, il y a également les redevances qui ne sont pas respectées. Entre autre sur nos terres du Québec. Et plutôt que de demander aux compagnies minières de payer ce qu’elles doivent «déjà» payer selon les lois actuelles, les Libéraux préfèrent que les contribuables paient d’avantage, pour moins de services, et en profite pour sabrer dans nos services publics, tout en laissant la porte grande ouverte aux privatisations qui pourtant, n’ont rien donné ailleurs. Il y a donc les redevances, et il ne faut pas oublier, non plus, le remblaiement des trous à ciel ouvert, la décontamination, etc..

    En fait, on rêve en couleur de croire que cela va changer sous le capitalisme. En réalité, quand cela devient trop contraignant ici, ces cochons vont ailleurs. Qui n’a pas vu les pollutions de l’industrie chinoise ou indienne? Qui n’a pas vu les mines africaines tenues par des consortiums canadiens? La Chine, capitaliste, nous montre le vrai visage de ces cochons. Ils s’en fichent, et leurs servants également.

    De toute façon, tout le monde sait très bien que la pollution t’sé, c’est un complot socialiste, inventé par des jaloux du succès des autres! (Tout le monde s’est aperçu que je faisais dans le sarcasme?)

  4. avatar
    SylvainGuillemette

    En fait, j’ai parlé de pollution, mais regardez que ce principe de justice s’applique en tout. La guerre en Irak était illégale. Elle a été dénoncée par l’O.N.U. et condamnée par celle-ci. Que s’est-il passé ensuite pour punir les États-Unis d’Amérique de leur crime? Rien du tout.

    Certes, l’Empire ici joue un rôle important quant aux punitions envisageables contre lui. Mais l’Empire lui-même n’est-il pas le fruit des caprices du Ô Grand Capital?

    Nous avons quelque chose en communs prolétaires, nous souffrons du Capitalisme. Une maladie qui se répand comme de la vermine et qui conditionne l’humain à se comporter comme un simple animal dépourvu de la capacité de réfléchir qui nous en distingue.

    Entreprenons les discutions pour son alternative.

  5. avatar

    à « sylvain »  » « ,

    Tu dis : « La guerre en Irak était illégale. dénoncée et condamnée par l’O.N.U. mais les USA n’ont pas été punis de leur crime! »

    Cela me fait penser à ISRAËL attaquant les navires humanitaires pour GAZA. Pas de sanction, juste un blâme !

    Et l’IRAN « nucléaire » qui dit à l’ONU que ses résolutions n’ont pas de valeur, elles peut toujours se les mettre au cul ! D’ailleurs les 2 votes contre ses résolutions émanent du Brésil et de la TURQUIE qui comme par hasard ontt concluent un marché pour fournirr de l’Uranium très enrichi à l’Iran, contrat sans doute très enrichissant ! hip hip hip Hourra Nium !

  6. avatar

    @ OC

    C’est parce qu’il n’y a plus même apparence de justice qu’on ne
    fera pas l’économie d’une révolution. Seul l’égoisme, dont on a fait une vertu et qui a suscité une absence totale d’empathie, fait qu’il n’y ait pas plus de réactions vengeresses, spontanées, comme celle qui a récemment conduit à un lynchage en Inde dont les médias ont beaucoup parlé.

    On ne doit pas se faire justice soi-même … Mais ça, c’est quand il y a un contrat social respecté. il y a un seuil. Un cran d’arrêt qui saute brutalement. Il n’y a pas de jours où je ne vois, dans les journaux, un incident dont je me dise que, si j’y avais été présent, je n’aurais pas été du côté de la loi. Et nous sommes peut-être des milliards qui le pensons…

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2007/10/12/05-la-mauvaise-conscience/

    Pierre JC Allard