Accueil / A C T U A L I T É / Deux millions de malades mentaux dans les prisons des villes et des comt?s ?tasuniens

Deux millions de malades mentaux dans les prisons des villes et des comt?s ?tasuniens

prison

 

 

De nombreuses prisons aux USA deviennent des institutions de sant? mentale?de facto?pour un grand nombre de prisonniers qui souffrent de maladies mentales par manque d?alternatives psychiatriques.

Tous les ans plus de deux millions de nord-am?ricains qui souffrent de maladies mentales terminent dans des centres de d?tention des villes et des comt?s. Et d?apr?s les experts, ce nombre augmente encore consid?rablement qi on prend en compte les prisons f?d?rales et des ?tats.

Cette situation existe depuis des d?cennies, depuis que le pays a ferm? beaucoup de grands h?pitaux psychiatriques dans les ann?es 70. L?attention m?dicale des communaut?s devait se substituer aux h?pitaux, mais rien ne s?est pass? comme pr?vu.

En cons?quence?: des milliers de malades mentaux ont fini dans la rue, o? ils eurent des probl?mes et atterrirent dans le seul lieu o? on pouvait les conduire?: les prisons.

Dans le comt? de Los Angeles, le complexe p?nitencier ??Twin Towers?? d?tient pr?s de 4?000 reclus ? une majorit? d?entre eux sont consid?r?s comme des malade mentaux, selon ce que d?clare un superviseur du D?partement du Sheriff, interview? par la National Public Radio (NPR).

Au niveau national, la proportion est encore plus grande. Le D?partement de Justice des USA dit que jusqu?? 64% des reclus des prisons locales ont des probl?mes de sant? mentale.

Le d?partement d?clare ?galement que de nombreux d?tenus parmi ceux qui sont identifi?s comme ayant des probl?mes mentaux graves disent ?tre victimes d?abus sexuels de la part des autres d?tenus. 3,6 % d?entre eux contre 0,7 pour les intern?s sans probl?me de sant? mentale.

?Pour certaines personnes, cela vaut parfois mieux que d??tre dans la rue?? estime le chroniqueur Steve Lopez du Los Angeles Times. ??Mais cela ne veut pas dire que la prison est un espace th?rapeutique, cela ne veut pas dire que ceci est une politique publique correcte et cela ne veut pas dire qu?il faut trouver cela acceptable??.

La rue est le lieu o? aboutissent les malades mentaux une fois qu?ils ont purg? leur peine pour les d?lits qui les ont conduits en prison. Et une fois qu?ils sont dehors, ils n?ont aucune relation que ce soit avec aucun type de centre de traitement bas? dans la communaut? ajoute Lopez.

Dans le complexe p?nitencier Twin Tower du centre de Los Angeles, il n?y a que trente lits disponibles pour les cas psychiatriques aigus.

On envisage de construire une nouvelle prison qui n?abriterait que les malades mentaux.

Le co?t serait de 1 million de dollars.

allgov.com

Source espagnole?:?DDHH: Encarcelados, 2 millones de norteamericanos con enfermedades mentales | CONTRAINJERENCIA

Traduction Anne Wolff

http://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-reve-americain-en-prison-les-fous-120147970.html

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

ALPA se réjouit de l’investissement en francisation du MIDI

ALPA —Accueil Liaison Pour Arrivants se réjouit de voir le gouvernement du Québec investir des ...