Accueil / A C T U A L I T É / Deux débats télé avant le premier tour sans Charlotte Marchandise ! Déni de démocratie ?

Deux débats télé avant le premier tour sans Charlotte Marchandise ! Déni de démocratie ?

 

TF1 et France 2 organiseront chacun un débat avant le premier tour de la présidentielle. Le 20 Mars sur TF1 et le 20 Avril, c’est-à-dire 3 jours avant le premier tour, pour France 2. Mais il y a une différence fondamentale entre les deux chaînes. L’une, la télévision privée, a décidé de ne présenter à ses téléspectateurs que les « gros » candidats à la présidentielle. Les « petits » resteront chez eux et regarderont les vedettes politiques élues par les sondages sur l’écran plat de leur télé. Les Fillon, Mélenchon, Macron, Hamon, Le Pen, et peut-être Bayrou. L’autre, qui appartient au service public présentera tous les candidats qui auront leurs 500 indispensables signatures.

Petite pause avant de continuer, juste le temps de verser une petite larme émue à l’intention de Charlotte Marchandise et de quelques autres candidats indésirables qui ne pourront pas exprimer leurs idées devant le peuple de France en colère.

Petit rappel – Le Conseil constitutionnel a fixé au 17 mars la limite de dépôt des 500 parrainages. Ce n’est donc qu’à la date fixée que nous saurons le nom de tous les candidats. Mais TF1 a décidé arbitrairement de faire sa propre sélection sans trop se soucier de l’avis du fantômatique CSA. Une décision prise dans un souci de clarté pour les millions de téléspectateurs intéressés par ce concours de fauves politiques qui ne manqueront pas de s’entredéchirer. Deux questions essentielles se posent dès maintenant. Y aura-t-il du sang sur le plateau télé et combien de téléspectateurs s’endormiront avant la fin d’un débat soporifique ?

Mais revenons un instant sur le CSA, qui le 8 Février dernier publiait un communiqué qui mérite toute notre attention. Petit extrait…

« Le Conseil relève les efforts fournis par les médias audiovisuels pour que les équilibres prévus par les textes soient respectés. Il constate en particulier qu’à la suite de ses interventions, les profonds déséquilibres précédemment observés sur les chaînes TF1 et M6 se traduisant par une surexposition de l’opposition parlementaire ont fait l’objet d’une attention particulière pour être résorbés ».

Mais ça s’était avant la décision de TF1 d’organiser ce fameux débat entre privilégiés. Le CSA pourrait-il intervenir avec force afin éviter un déni de démocratie, et pour que les Dupont-Aignan – Rama Yade – Philippe Potou – Nathalie Arthaud – François Asselineau – Jacques Cheminade – Michele Alliot-Marie – Jean Lassalle et surtout Charlotte Marchandise, puissent avoir un autre débat et que cesse l’inadmissible ostracisation des sans-grades de l’élection présidentielle. Au nom de St audimat, il est permis d’en douter.

Cependant, nous noterons avec satisfaction et peut-être pour certains d’entre vous, un certain étonnement, que François Fillon a protesté contre cette élimination d’office des « petits » candidats. Car il juge la méthode employée « très limite sur le plan démocratique ». Alors que Benoît Hamon considère lui aussi que ce « n’est pas très juste, c’est vrai, très honnêtement ». Mais le candidat socialiste soulignera quand même la difficulté de convoquer tout le monde en même temps…

« Je retiens des débats de la primaire que quand on fait un débat à sept, c’est déjà compliqué. Si on fait un débat à 10 ou 12, ce le sera encore davantage. Il faut trouver les bonnes formules. Ce n’est pas simple », a-t-il reconnu, avant de conclure : « Mais c’est vrai que ce serait mieux qu’on puisse entendre tout le monde. »

Pour sa part, France 2 organisera son débat avec « tous les candidats officiels » donc « tous les candidats retenus par le Conseil constitutionnel ». Charlotte Marchandise en sera-t-elle ?

Source – Europe 1

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Général Electric : une banqueroute nommée Macron !

Général Electric : une banqueroute nommée Macron ! Quarante-huit heures seulement après les élections européennes, ...

One comment

  1. avatar

    allons allons Gruni, votre Charlotte n’a aucun poids électoral…

    encore une de vos fadaises.

    « quelques autres candidats indésirables qui ne pourront pas exprimer leurs idées devant le peuple de France en colère. »

    la France est lasse, et même pas en colère. Vous avez vu des manifs ces derniers temps ??

    Non, donc il n’y a pas de colère. Juste une profonde lassitude et un écœurement généralisé.

    Perso, je trouve ça plus grave encore…. car des gens en colère vont voter, des fatigués de les entendre non…