D?s?ducation


Deux nouvelles r?centes attirent mon attention cette semaine. La premi?re est qu?on a appris que 18% des dipl?m?s universitaires sont fonctionnellement illettr?s. Nouvelle absolument d?solante. La seconde est la controverse autour des ?coles juives subventionn?es qui refusent d?enseigner le curriculum prescrit par le MELS.

Ces deux nouvelles ne sont en r?alit? que deux facettes du m?me probl?me?: l??ducation ?tatis?e. D?un c?t?, une soci?t? devrait s?rieusement s?interroger comment des personnes incapables de lire et comprendre un texte simple arrivent ? s?enr?ler ?, encore moins de graduer de, l?universit?. Comment peuvent-ils seulement passer ? travers sept ann?es d??cole ?l?mentaire (n?oublions pas la maternelle), cinq ann?es de secondaire et deux ann?es de Cegep (quand ce n?est pas quatre ou m?me six!) et ne pas ?tre en mesure de lire un article de journal et encore moins d?en ?crire un sans trop faire de fautes? ?tre illettr? apr?s quatorze ans de scolarit?, faut le faire! Comment est-ce m?me possible! ?a en dit long sur notre ??syst?me d??ducation??, vous ne trouvez pas?

Pendant ce temps, on d?plore que certains enfants juifs hassidiques ne re?oivent pas une ?ducation ad?quate dans des ?coles juives ? vocation religieuse. Vous savez quoi? Je n?ai pas grands contacts avec des juifs ultra-orthodoxes, quoique j?en ai rencontr? plusieurs professionnellement, mais je parie que ces jeunes peuvent probablement lire et ?crire mieux que beaucoup de gradu?s du C?gep dans notre syst?me la?c et dans bien des cas, en trois langues?: anglais, fran?ais et h?breu. Je me demande alors qui souffre d?une si mauvaise ?ducation?

Un syst?me d?suet

Imaginez un instant les remous qu?il y aurait si on vous disait qu?? partir de demain matin vous n?aurez acc?s qu?? des m?dias contr?l?s par l??tat. T?l?vision d??tat, radio d??tat, journaux et magazines d??tat et seulement des livres publi?s par l??tat. Le ??wet dream?? d?Amir Khadir et Fran?oise David, quoi! Descendrait-on dans les rues? N?hurlerions nous pas ? la censure? Ne d?plorerions-nous pas le manque d?acc?s ? d?autres sources d?information? Ne nous insurgerions nous pas contre cette sovi?tisation des m?dias? J?ose esp?rer que oui!

Pourtant, c?est exactement ce genre de mod?le que nous suivons lorsque nous confions le monopole de l??ducation ? l??tat. Un mod?le o? il n?y a qu?un seul curriculum accept? et o? tout le monde doit tenter d?entrer dans le m?me moule. L??tat ne peut pas r?pondre ? des besoins particuliers. Ce serait faire de la discrimination, et l??tat doit toujours traiter les gens ?galement, n?est-ce pas? (Dans la r?alit?, c?est faux puisque l??tat fait de la discrimination positive ? qui mieux-mieux dans les autres domaines, mais pas vraiment en ?ducation) ? preuve, essayer d?exposer un autre point de vue que la th?orie anthropique du r?chauffement climatique dans nos ?coles et voyez si vous recevez beaucoup d?invitations. Je connais des gens qui en ont fait les frais. Pourtant, ne devrait-on pas enseigner et d?battre de tous les points de vue dans nos ?coles? Pas seulement la version approuv?e par les bureaucrates?

L?erreur est de croire que l??ducation, c?est seulement ce qui doit ?tre enseign? ? l??cole. Apprend-t-on ? ?quilibrer un ch?quier ? l??cole? Est-ce que certains individus pourraient apprendre mieux dans un environnement autre qu?une classe? Dans les entreprises, il existe d?j? toutes sortes de m?thodes de formation pour les ressources humaines.

Dans certains cas, ne serait-il pas mieux qu?une ?cole se concentre sur les comp?tences de base comme la lecture, l??criture et les math?matiques et que le reste de l?apprentissage se poursuive sur le march? du travail (pour les corps de m?tiers comme plombier, menuisier ou ?lectricien) ou une ?cole technique? Pourquoi ne pourrait-on pas avoir des ?coles avec des choix de mati?res au-del? des comp?tences de base, et o? les ?tudiants pourraient apprendre ? leur propre rythme avec un enseignant simplement pour r?pondre ? leurs questions? Tant qu?on y est, pourrait-on s??duquer via internet ? la maison? Pourquoi devrait-on se plier ? un curriculum fixe et rigide? Comment faire pour savoir quelle m?thode est la plus appropri?e pour votre enfant? Le niveau d?illettrisme fonctionnel effarant de 49% au Qu?bec est-il d? au fait que nous sommes plus stupides que les autres ou est-ce d? au fait que pr?s de la moiti? de la population n?entre pas dans le moule du MELS? Ne devrions-nous pas ?tre libres de pouvoir faire des choix dans l??ducation de nos enfants plut?t que de nous faire imposer du ??one-size-fits-all???

La libert? de choix

Il y en a qui croient que l??ducation est une mission trop importante pour ?tre confi?e ? autre chose que l??tat, pourtant, mon grand-p?re, par exemple, ?tait un homme tr?s cultiv? malgr? le fait qu?il a quitt? l??cole en 6e?ann?e pour aller travailler au CN pour aider ? soutenir sa famille, ayant 20 fr?res et s?urs. Ce qu?il n?a pas appris ? l??cole, il l?a appris de fa?on compl?tement autodidacte. Ayant d?but? au CN comme ??call-boy?? (celui qui allait r?veiller les ?quipages de train), il est devenu chauffeur, puis ing?nieur, puis un poste de cadre au si?ge social. Pas mal ? l??poque pour un canadien fran?ais. Tout ?a sans aucune aide du MELS. Anecdotique, j?en conviens, mais juste pour dire que nous ne deviendrions pas forc?ment une nation d?illettr?s si ce n??tait pas l??tat qui contr?lait l??ducation. Dans les faits, c?est plut?t le contraire qui se produit.

Nous vivons dans une soci?t? de dipl?mes ? rabais dont la valeur va en diminuant de plus en plus avec le nivellement par le bas. De nos jours, il est presqu?impossible d?obtenir un emploi sans un dipl?me d??tudes secondaires, ce qui est suppos? assurer que nous arrivions sur le march? du travail avec au moins un minimum de comp?tences. Dans la r?alit?, notre syst?me rigide produit tellement de d?crocheurs qu?on doit abaisser les crit?res d??valuation pour arriver ? maintenir le taux de d?crochage assez bas. Le r?sultat est que le dipl?me ne vaut pas plus que du papier de toilette. Peut-?tre que les entreprises devraient ?tre moins obs?d?es par les dipl?mes et faire plus de formation elles-m?mes?

Quoiqu?il en soit, nous serions certainement mieux servis si quelque chose d?aussi important que l??ducation n??tait pas dans les seules mains de l??tat. Une mission aussi importante dans les mains de n?importe quel monopole devient assez vite un outil d?endoctrinement. Contr?lez l??ducation d?une nation et vous pourrez en faire des moutons dociles qui ne questionnent pas l?autorit?. C?est ind?niablement dans l?int?r?t de la classe dirigeante de maintenir ce genre de situation. Une lib?ralisation de l??ducation, avec le chaos d?id?es qui en r?sulterait serait tr?s dangereuse pour nos maitres. C?est pourquoi nous ne verrons pas cette id?e prendre racine de sit?t.

Ce qui me ram?ne aux ?coles juives. Dans un syst?me d??ducation libre, ce genre d??cole aurait certainement le droit d?exister mais pas aux frais des autres. Que les juifs hassidiques veuillent ?duquer leurs enfants ? leur mani?re est leur droit autant que d??duquer nos enfants ? notre propre mani?re. Aussi marginaux qu?ils puissent ?tre, ils ne peuvent tout de m?me pas compl?tement ?chapper au ??mainstream??. M?me les amish de Pennsylvanie doivent quand m?me faire certaines concessions ? la vie moderne. Mais il ne nous appartient pas de leur imposer notre mode de vie. En revanche, nous n?avons aucune obligation de financer leurs ?coles. Je crois que ce serait certainement mieux ainsi.

PHILIPPE DAVID

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Retraites : l’injustice naît de la réforme

Les différentes contre-réformes du système des retraites mises en place par la droite et les fauxcialistes ont ...