Accueil / A C T U A L I T É / Des ZAD partout !

Des ZAD partout !

zad_partout L’inutile aéroport de Notre dame des landes est en train de faire des petits, puisqu’une nouvelle ZAD (zone à défendre) est en train de naître au bord de la grande Bleue, à proximité de La Ciotat, grâce à la pugnacité du professeur Henri Augier, et de ses amis défenseurs de l’environnement.

On se souvient que la réglementation obligeait l’entreprise Alteo à cesser ces rejets toxiques au 31 décembre 2015…et pourtant le contrat a été renouvelé par le préfet, avec l’aval du gouvernement, en plein grenelle de l’environnement, malgré la promesse de Ségolène Royal de ne pas renouveler l’autorisation, perpétuant ainsi un scandale qui dure depuis des lustres, accumulant sur le fond méditerranéen des déchets toxiques qui s’étendent sur 50 km.

La ministre de l’environnement affirme que la décision a été prise par son 1er ministre, et qu’elle continue de ne pas l’accepter.

Mais le mal est fait, et pour 15 longues années supplémentaires. lien

En effet, l’autorisation a été renouvelée pour 6 ans, mais contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, dans 6 ans, la pollution pourra continuer, car l’autorité préfectorale, mandatée par le gouvernement, assure que dans 6 ans les travaux engagés permettrait à l’industriel pollueur de respecter les normes européennes en ce qui concerne la soude caustique, l’aluminium, le fer, l’arsenic…mais comme le rappelle le Professeur Augier, d’autres polluants continueront d’être déversés dans la grande bleue, qui en devient rouge de colère.

Quoi de plus normal dès lors que l’Union Calanques Littoral, qui se bat contre cette pollution insoutenable, décide de créer la ZAD des Calanques.

La situation aujourd’hui est catastrophique : les études de l’ANSES du 21 décembre 2015indiquent que la zone en mer est contaminée, et que la pêche devrait être interdite dans cette zone.

L’expertise financière a été déclarée non viable par la ministre de l’environnement, et comme l’écrit le site de l’union des Calanques, Préfet et industriel se sont mis aux abonnés absents. lien

Mais ce n’est pas tout…

À NDDL va avoir lieu un référendum contestable, car limité à un seul département, alors que les promoteurs du projet le veulent international, ce qui implique que le référendum aurait du au moins être élargi à tous les départements de la région.

Quel que soit le résultat, les opposants ont déjà fait savoir qu’ils ne s’en iraient pas, et les « pour » ont de leur coté annoncé qu’ils les évacueraient même si le référendum était en leur défaveur…

« Reporterre » a décompté pas moins de 10 casseroles pour l’entreprise Vinci, celle qui serait chargée de réaliser cet aéroport.

Elle a provoqué un désastre commercial et environnemental lorsqu’elle a réalisé la LGVentre Tour et Bordeaux.

Lors de la construction du grand stade de Lyon, elle a largement floué les riverains, payant le terrain au prix agricole de 1€ le m², alors que l’avocat des riverains réclamait qu’elles sont au moins valorisées à 40€…

Elle est soupçonnée de corruption lors de la réalisation de l’autoroute qui a rendu méconnaissable la forêt de Khimki, ex-poumon vert de Moscou

Elle a négocié un plan de relance autoroutier en France, avec la complicité du gouvernement Valls, ce qui lui permettra d’empocher plus d’un milliard par an.

Vinci n’est pas blanc-blanc non plus sur le plan de financement du nouveau stade deBordeaux.

Au Qatar, s’il faut en croire l’association Sherpa, l’entreprise a mis en place des semaines de66 h, des salaires de 200 euros, des logements indignes, et pratique la confiscation des passeports.

Et quid de la carrière d’un certain Bernard Hagelsteen, ex préfet de Loire Atlantique, qui a rédigé les appels d’offre pour NDDL, et qui travaille maintenant pour Vinci autoroutes ?

On s’inquiète aussi du projet d’autoroute à La Réunion, consistant en 2 fois 3 voies sur pilotis au dessus de la mer, en bordure de la cote, qui serait réalisé par Bouygues et Vinci.

Vinci est aussi impliqué dans le grand contournement Ouest de Strasbourg qui provoquera de vastes dégâts environnementaux, sachant que l’entreprise a été choisie par le conseiller aux transports du gouvernement Valls, Loïc Rocard…un ancien de Vinci.

La 10ème casserole pointe du doigt les juteuses opérations boursières de ses dirigeants. lien

En attendant, le 26 juin, les seuls habitants de la Loire Atlantique, seront consulté pour donner leur avis pour ou contre NDDL. lien

Mais une autre ZAD vient de naître, celle contestant le projet CIGEO.

Il s’agit du fameux site d’enfouissement de déchets nucléaires de longue durée…jusqu’à100 000 ans…à Bure, nommé Cigeo.

En effet, l’industrie nucléaire française à produit au cours de dizaines d’années des quantités effarantes de déchets plus ou moins radioactifs, dispersés pour l’instant sur plus de 1000 sites dans le pays, et espère regrouper les plus dangereux dans les sous-sol de Bure. lien

carte_nucleaire_france

 

Seraient enfouis entre autre du plutonium dont la demi-vie est de 24 000 ans, cet élément radioactif perdant seulement la moitié de sa nocivité au bout de cette période

Qui pourrait accepter cet enfouissement à 500 mètres de profondeur, et qui, dans 10 000 ans pourra soupçonner que sous ses pieds se trouvent des déchets terriblement dangereux ?

Logique que dès lors les citoyens se mobilisent pour empêcher ce projet funeste, et depuis le 23 juin, ils ont ouvert un chantier dans le bois Lejuc à Mandres, préparant pour le 26 juinprochain la grande Fête de la libération du bois. lien

Les opposants dénoncent entre autre l’illégalité des travaux alors qu’un recours administratif a été déposé en 2015 et que l’Andra n’a aucune autorisation de construction dans ce bois de 220 hectares. lien

schema_d_enfouissement_bure

 

On peut découvrir ici les méthodes qu’a employé l’Andra pour faire valider la possible ouverture du chantier dans le bois Lejuc, refusant de révéler les termes d’une transaction litigieuse.

D’autres ZAD pourraient naître bientôt, comme par exemple contre le projet Lyon Turin, projet qui gaspillerait 30 milliards d’euros, qui perd petit à petit tous ses soutiens…après celui de Dominique Dord, le député savoyard, qui évoquant un abus de confiance, estimant avoir été trompé et aujourd’hui opposant, est venu celui de Grenoble qui a refusé de financer ce projet, annulant le milliard promis…suivi récemment par Turin.

En effet, cette ville tout comme Rome vient de se nommer une maire hostile depuis le début au Lyon-Turin, d’autant qu’elle fait partie du mouvement 5 étoiles, dont le leader,Beppe Grillo reste l’un des plus farouche opposant.

Au-delà de la multiplication citoyenne de toutes ces ZAD, ne faut-il pas s’interroger sur la pertinence de notre gouvernement, lequel valide tant de projets peu respectueux de l’environnement et de la santé de ses citoyens ?

Comme dit mon vieil ami africain : « la brousse est plus forte que l’éléphant  ».

L’image illustrant l’article vient de testet-sivens.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Commentaires

commentaires

A propos de Olivier Cabanel

avatar

Check Also

MH-370 : (38) armes et cocaïne

Nota :  à ceux qui pourraient penser récupérateur l’association de la catastrophe du vol MH-370 ...