Accueil / A C T U A L I T É / Des scientifiques copient l’expérience de Milgram et le résultat est identique

Des scientifiques copient l’expérience de Milgram et le résultat est identique

 

Dans quel but des scientifiques s’acharnent-ils à renouveler encore et encore l’expérience de Stanley Milgram réalisée entre 1960 et 1963 à l’université de Yale. Peut-être pour surveiller et surtout mesurer l’évolution de du QI du genre humain sur plusieurs décennies. Sans oublier que l’arrivée de l’internet a peut-être changé la donne. Eh bien, le résultat a été décevant, l’homme et la femme sont toujours aussi facilement manipulables qu’il y a 50 ans. Ce qui tendrait à prouver que recommencer cette expérimentation n’était qu’une perte de temps et surtout d’argent consacré à la recherche. De plus elle est inutile, il suffisait que les chercheurs regardent un meeting de la campagne présidentielle française, que le monde entier nous envie, pour comprendre que tous ces gens qui agitent frénétiquement un petit drapeau sont manipulés et en plus aiment ça et en redemandent !

Vous me direz, à juste titre peut-être, qu’il y a une grande différence entre agiter un drapeau et envoyer une décharge électrique mortelle à un innocent que vous ne connaissez pas. En êtes- vous si sûrs. Maintenant si vous n’étiez pas nés dans les années 60, ou que vous n’étiez pas devant la télé le 17 mars 2010 pour suivre sur France 2 « La Zone Xtrême » ou encore « jeu de la mort », petit rappel concernant l’expérience de Milgram.

« Au cours de cette expérience, Milgram invitait des sujets par groupe de deux. Après tirage au sort, l’un se voyait affublé du rôle de maître et l’autre de celui d’élève. Avec cette expérience, le but était de comprendre par quel processus psychologique des personnes normales pouvaient être amenées à torturer leurs semblables en se dégageant naturellement de leur responsabilité par soumission à une autorité supérieure. La personne adoptant le rôle d’« enseignant » apprenait à l’« élève » à mémoriser des mots en présence d’un expérimentateur administrant des décharges électriques en cas d’erreur. Chaque réponse incorrecte entraînait une décharge d’une puissance de plus en plus importante, allant de 15 à 450 volts (la tension toujours plus élevée à chaque erreur).

En réalité, l’élève n’est ici qu’un acteur et que les décharges électriques sont factices. Au cours de l’exercice, malgré les cris effrayants et le visage douloureux de la personne soumise, le moniteur pris par le jeu va poursuivre « la torture » jusqu’à administrer à son élève des doses de voltage qui auraient pu lui causer la mort en réalité. L’expérience a démontré que 63 % des sujets se sont montrés obéissants à leurs « chefs » et ont administré jusqu’à 405 volts à leurs « victimes ». Débriefés un mois plus tard pour expliquer et justifier leurs actes, la plupart avaient alors avoué avoir obéi d’instinct, faisant confiance à l’autorité « scientifique » ».

Tomasz Grzyb de l’Université SWPS des sciences sociales et humaines de Pologne et son équipe ont donc voulu tenter une nouvelle fois l’expérience de Milgram. Et encore une fois 90% des volontaires ont infligé à la fausse victime la décharge électrique maximum. « un taux très similaire à ceux observés avec les expériences de Milgram ». Ce qui fera dire à Tomasz Grzyb « Quand les gens prennent connaissance de l’expérience de Milgram, ils disent toujours : “Je ne ferais jamais cela. Notre étude a une fois encore illustré le pouvoir phénoménal de la situation à laquelle les sujets doivent faire face et la facilité avec laquelle ils acceptent de faire des choses qui leur semblent désagréables.

Si dans 20 ans la même expérience était à nouveau tentée quel en serait le résultat. Le même sûrement. Cela fait des siècles que des hommes en abrutissent d’autres avec des idéologies débiles et des mensonges sans nom. Pour un dieu fanatique et sectaire ou des intérêts financiers, des gourous politiques font croire aux gens tout et n’importe quoi, et c’est la guerre et les massacres qui continuent. Dire que des voix bien-pensantes et intelligentes nous prédisaient que plus d’informations et de communications allaient éradiquer l’ignorance et que nous irions vers un monde plus apaisé. C’est l’inverse qui se produit sous nos yeux et le populisme qui progressivement qui prend le pouvoir. Plus personne n’est à l’abri de la propagande des uns et des autres qui est devenue notre pain quotidien.

La première expérience de Migram avait pour objectif d’expliquer « comment des hommes civilisés avaient été menés à commettre des actes ignobles en obéissant avec docilité aux ordres de leurs supérieurs durant la Seconde Guerre mondiale ». Maintenant on sait que nous sommes prêts pour la troisième, à moins que ces expériences contestées ne soient elles aussi de la manipulation.

http://journals.sagepub.com/doi/10.1177/1948550617693060

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

France: Hold-up électoral

Même si la majorité des commentateurs politiques évoquent une large victoire du mouvement LREM, puisqu’il ...

2 Commentaire

  1. avatar

    on rappelle que c’est la base du film I comme Icare, de 1979, d’Henri Verneuil, qu’il faut à tout prix avoir vu une fois dans sa vie pour comprendre ce qui a pu se passer à Dallas en 1963.

    http://www.ina.fr/video/CAB7901800801

    On doit aussi visionner « la Vague », plus récent, qui est je pense encore plus effrayant car il se passe en milieu scolaire.

    http://www.programme-tv.net/news/cinema/56746-ces-films-font-froid-dans-le-dos-et-pourtant-ils-sont-inspires-d-experiences-psychologiques/

    Un remake existe sous le nom de The Expérience (Expérimenter en français).

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=230007.html

    merci d’avoir rappelé ici l’existence des expériences fondamentales de Milgram.

    « la recherche de la vérité est dans l’homme, sinon il n’y a pas de vie possible », dit Montand dans son interview.

    « c’est sécurisant de garder les yeux fermés » dit-il aussi. A méditer, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *