Accueil / T Y P E S / Chroniques / Des mont?es de lait en poudre aux yeux

Des mont?es de lait en poudre aux yeux

J’aimerais revenir sur le d?bat entre Allen Nutik, le superm?le des anglos, chef du jeune parti Affiliation Qu?bec, et Gilles Proulx, le contradictoire d?fenseur du fait fran?ais, qui se tenait aux Francs-Tireurs hier. Premi?rement, s’il y a une mani?re de nous faire avoir l’air fou, il faut Gilles Proulx dans l’kodak, comme dirait Patrick Lagac? (l’expression « dans l’kodak », on s’entend), le mod?rateur de ces deux b?tes assoiff?es de sang… (Question saignement, j’ai ?t? un peu d??u, h? h? !)

Au d?part, on y parlait du fait de se mettre ? genoux et de parler anglais lorsqu’on se retrouve devant un anglophone ou un allophone qui parle fran?ais avec un accent et Gilles Proulx nous en fait la d?monstration tout au long du d?bat en parlant anglais ? qui mieux mieux, alors qu’il sait tr?s bien que l’?mission passe ? T?l?-Qu?bec, poste francophone. M?me Allen Nutik lui a fait valoir qu’il comprenait tr?s bien le fran?ais, et rien n’y a fait, le grisonnant personnage se la jouait anglo de mani?re intermittente pour on ne sait qu’elle raison… L’?ge ?quivaudrait automatiquement ? la sagesse ? On repassera !

Et oui, du c?t? d’Allen Nuttik, le fait que l’homme parle tr?s bien fran?ais lui donne beaucoup de points ? mes yeux. Il l’?crit assez bien aussi (sauf sur son site…), et je le sais, pour avoir re?u un commentaire de sa part ici. Par contre, c’est quand il parle de nettoyage ethnique qu’il perd tous ses points. Y’a vraiment des anglophones pour prendre cet argumentaire au s?rieux ? Come on !

On parle de se rallier autour d’une langue commune dans le territoire qu?b?cois qui se base sur la majorit? linguistique de ce territoire, pas d’exaction envers les droits des minorit?s. Est-ce que j’ai besoin de rajouter, comme Proulx, que du nettoyage ethnique ne pourrait s’accompagner d’un r?seau scolaire, d’universit?s, d’h?pitaux ? D?tourner le sens d’une expression charg?e comme celle-l?, ?a s’appelle faire de la dramatisation, de l’hypertrophie, de la manipulation, donc, de la grosse d?magogie ? cinq cents. ?a part mal pour un chef de parti… Allen, Mario Dumont n’est pas une bonne influence.

Et pour revenir ? Gilles Proulx, je me demande sur quelle plan?te il vit celui-l? ! Il a affirm? tout haut que les palmar?s de musique francophone n’existaient plus, et que maintenant il n’y en a que pour l’anglais dans la musique chant?e. Un minimum d’ouverture sur le monde lui aurait fourni une indication claire qu’il y a encore des palmar?s francophones et donc qu’il y a encore de la musique francophone qui se compose, et un regard historique sur ce monde lui aurait fait remarquer que l’omnipr?sence de l’anglais dans la musique populaire est un ph?nom?ne qui dure depuis son apparition, un peu avant qu’Elvis Presley fasse peur aux biens pensants de l’?poque. N’importe quoi ! On appelle ?a se tirer dans le pied.

Pour terminer, via Le Devoir, « Christine St-Pierre, ne voit aucun probl?me d?ontologique ou autre ? la nomination ? titre de membre du Conseil sup?rieur de la langue fran?aise (CSLF) de Sylvia Martin-Laforge, directrice g?n?rale et membre du conseil d’administration d’un groupe de pression de la communaut? anglophone, le Quebec Community Group Network (QCGN). »

Mais qu’est-ce que c’est que ?a ?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Plus de Mirage dans le ciel Libyen ? (5)

Qui a fourni les armes aux deux belligérants actuels ?  Et qui n’a pas surveillé ...