Accueil / T Y P E S / Articles / D?mentiel : les banksters sont d?sormais ?Trop gros pour aller en prison? ! (1/2)

D?mentiel : les banksters sont d?sormais ?Trop gros pour aller en prison? ! (1/2)

popularit??:?60%

C?est la fa?ade du bankster UBS ? Locarno, en Suisse. Le climat et l?environnement sont infiniment plus agr?ables qu?? Luxembourg, mais on y pratique aussi le recel de fraude fiscale ? grande ?chelle
Par?SuperNo

On en lit des trucs sur Internet?! Souvent des trucs int?ressants, d?ailleurs. Mais avec le flot effrayant de l?actu, on est satur? d?infos et on en oublie g?n?ralement tr?s vite la plupart. C?est m?me le principe des JT?: une esp?ce de coul?e continue, de l?info tri?e, frelat?e, pr?dig?r?e et d?sarm?e devant laquelle la France s?avachit, s?abrutit, et dont on a oubli? les d?tails d?s le lendemain.?Twitter?pousse m?me le ph?nom?ne ? son paroxysme. Mais heureusement il y a des jours d?exception. Des jours o? l?on tombe sur une perle. Un article lumineux, qui ?claire la r?alit? comme la lampe ?blouit l?indign? interrog? au commissariat parce qu?il refuse son pr?l?vement ADN, ou comme le projecteur du mirador ?claire les migrants africains qui croyaient qu?ils allaient passer les barbel?s de Ceuta.

Mes images sont mal choisies car la lumi?re peut aussi ?tre b?n?fique. Il y a des journalistes qui r?ussissent en un seul article ? vous faire comprendre cent fois plus de choses qu??tienne Mougeotte et Jean-Pierre Elkabbach r?unis durant toute leur carri?re. Qui r?ussissent magistralement ? faire ce que j?essaie moi-m?me de faire laborieusement depuis tant de temps. Ce journaliste s?appelleMatt Taibbi. Il est am?ricain, et il ?crit pour la version originale, c?est ? dire am?ricaine, du magazine?Rolling Stone.?Contrairement ? ce qu?on pourrait croire, ce magazine ne parle pas seulement de musique, mais aussi entre autres de politique. Matt Taibbi est sp?cialis? dans la finance. Comme Michael Lewis dont j?ai souvent parl?. Un grand merci ? Madame Laetsgo, qui ?crit ? ses heures sur le blog collectif??Ruminances?,?qui lit et commente par ici, et qui est aussi l?un de mes plus efficaces hauts-parleurs dans ce capharna?m qu?est?Twitter. Car c?est elle qui a post? ce lien ici dans un commentaire. Des liens, ici, il y en a pl?thore. Du lard ou du cochon. C?est le principe d?un blog. Je ne vais pas vous faire croire que j?ouvre tout, mes journ?es n?y suffiraient pas. Mais bon, en fonction de l?auteur, de la mani?re dont il ou elle vend son truc, et de l?humeur du moment et du temps dont je dispose, il m?arrive de cliquer.

Or l??: paf?! En pleine gueule?!

Quand je pense que des gens passent leur temps ? tenter de trouver des complots partout? Que d?autres tentent dans le m?me temps de trouver des complotistes partout? J?ai toujours pens? que le raffut que l?on faisait autour de?Bilderberg, du?Si?cle, desYoung Leaders, de Davos, et plus g?n?ralement autour de ce que certains (et notamment ici, ils/elles se reconna?tront) autour du concept de ?New World Order? (NWO), ?tait tr?s surfait. Pas totalement fantasmagorique, mais exag?r?. D?j? parce qu?Internet aidant, ces coteries, mafias et autres associations de malfaisants ne sont plus vraiment secr?tes, et que des listes de leurs membres ont ?t? publi?es. Mais aussi et surtout parce que tous ces oligarques qui pr?tendent r?genter le monde (et y arrivent h?las de mieux en mieux) sont suffisamment puissants et cyniques pour n?avoir m?me plus besoin de se dissimuler. Un bankster est pr?t ? tout pour diriger le monde et engloutir toutes ses richesses?; nul besoin d?aller se planquer ? l?h?tel de?Bilderberg?ou ? P?taouchnok pour cela?: il le dit ouvertement et joint les actes ? ses paroles. Je le dis et le r?p?te, la finance a pris une place d?mesur?e sur cette plan?te, et comme un cancer qui commence ? m?tastaser, il faut l?arr?ter par tous les moyens. D?ailleurs, au stade o? nous en sommes, je crains qu?il ne soit d?j? bien trop tard?: la finance nous a d?finitivement envahis, elle contr?le nos dirigeants, nos m?dias, notre ?conomie (cf?Findus?et la mafia de la bidoche) et elle n?a pour autre but que nous sucer jusqu?au trognon.

Vous ne me croyez pas?? Alors lisez, tas de na?fs?! Lisez ce que raconte Matt Taibbi. Denis Robert nous avait d?j? fait conna?treClearstream, la discr?te chambre de compensation Luxembourgeoise dont personne n?avait entendu parler auparavant, ?clairant lui aussi de sa puissante torche les recoins obscurs de cet instrument redoutable de propagation de la finance occulte. H?las, un autre fait divers a malencontreusement r?cup?r? le nom ?d?affaire Clearstream?, et d?sormais lorsqu?on prononce ce nom, c?est pour penser aux deux coquelets Sarkozy et Villepin qui se disputaient l?honneur d??tre celui qui allait ex?cuter aupr?s des Fran?ais les ordres des banksters. Chez Matt Taibbi, il ne s?agit pas d?officines obscures, mais de grandes banques mondiales archi-connues, qui ont pignon sur rue?: la suisse?UBS, r?cemment remise ? l?honneur par l?affaire Cahuzac, et surtout la britannique?HSBC, qui a des bureaux partout dans le monde, et ? laquelle je dois encore quelques dizaines de milliers d?euros sur ce qu?elle m?a pr?t? pour acheter ma maison. Ces deux banques ont r?cemment ?t? convaincues de malfaisance r?p?t?e et g?n?ralis?e. Et quand je parle de malfaisance, c?est rien de le dire.?UBS?est le cerveau d?un formidable scandale de manipulation des taux, portant sur des montants astronomiques qui se chiffrent en centaines de milliers de milliards (oui oui, avec 14 z?ros), et connu sous le nom de?Liborgate. Quant ??HSBC, elle a tout simplement ?t? convaincue de blanchiment d?argent de la drogue et du terrorisme, activit? qu?elle pratique ? grande ?chelle en tout cynisme depuis plus de 10 ans. Les narcos mexicains qu?elle a financ?s en toute connaissance de cause se sont rendus coupables d?exactions ?pouvantables, meurtres, torture, par dizaines de milliers.

Le scandale des subprimes qui a explos? ? la face du monde en 2008 avait fait na?tre le concept de banques ?Too Big To Fail?, c?est-?-dire ?Trop grosses pour faire faillite?. C??tait le pr?texte des gouvernements, noyaut?s par les banksters. Aux ?tats-Unis on a d?j? vu que le D?partement du tr?sor (notre minist?re des finances) est la cantine de tout ce que Wall Street compte comme directeurs de banques pourries. Lors de la d?b?cle des subprimes en 2008, le secr?taire d??tat au Tr?sor ?tait Hank Paulson, ancien dirigeant deGoldman Sachs. Et il n?avait rien trouv? de mieux pour faire avaler aux Am?ricains et au monde entier que malgr? leurs turpitudes il fallait absolument et co?te que co?te sauver les grosses banques (sous-entendu, avec nos sous) car elles ?taient ?Too big to fail?. C?est-?-dire que si on en laissait une tomber, c?est le syst?me entier qui risquait de s??crouler. On fit donc ainsi et on raqua. Plusieurs dizaines de milliers de milliards. Ce n??tait gu?re mieux chez nous, car il est de notori?t? publique que ce n??tait pas notre ministre des finances Christine Lagarde qui tenait la barre lors de la temp?te, mais Michel P?bereau, ex-patron de?BNP Paribas?et ?parrain? des banksters fran?ais. On imagine fort bien le choix qu?il a fait entre ses int?r?ts et les n?tres.

Cinq ans plus tard ces m?mes banques sont de retour, plus puissantes que jamais, et nous ont d?sormais coll? un couteau sous la gorge, nous intimant l?ordre de rembourser une dette (l? encore, pr?s de 2 000 milliards rien que pour la France) que nous n?avons jamais demand? ? contracter. L?escroquerie est ?norme, mais les banksters disposent pour les aider d?institutions, de m?dias, et de politiciens corrompus (l?UE, Pujadas, Judas Hollandr?ou?) , qui nous expliquent que pour les rembourser, nous devons nous saigner ? blanc, et en particulier ?liminer tout notre secteur public, nos d?penses publiques, nos fonctionnaires? Concr?tement cela signifie tout privatiser (enfin, ce qui ne l?a pas encore ?t?) renoncer ? la S?cu, aux allocs, ? la retraite, aux ?coles et h?pitaux publics? Voyez ce qui se passe en Gr?ce, en Espagne, au Portugal, en Italie? Mais aussi chez nous?! Transf?rer des dizaines de milliards, puis des centaines, puis des milliers, de nos poches, dans les leurs? Vous pouvez voter pour qui vous voudrez (enfin, pour les candidats choisis par l?oligarchie qu?on vous pr?sentera comme d?sign?s par le suffrage universel), ce sera pareil. Qu?il soit de droite ou se pr?tende de ?gauche?, c?est pareil. Tous corrompus, tous aux ordres. Sarkozy ?tait ouvertement l?ami des banksters. Il ne trompait personne quand il fanfaronnait au G8 en disant qu?il allait ?r?guler la finance? et en finir avec les paradis fiscaux. Maintenant qu?il s?est fait foutre dehors, il formerait le projet de monter, avec son gredin de comp?re Minc, un fonds d?investissement au?Luxembourg?!?Quant ? Hollandr?ou, il s?est fait ?lire en se d?clarant ?l?ennemi de la finance?. Mais sit?t ?lu, il s?est transform? en la carpette la plus veule, la plus pr?venante et la plus obs?quieuse devant les injonctions des bansksters qui nous rackettent.

D?cid?ment,?There Is no Alternative

Les ?tats-Unis sont une d?mocratie. Qui poss?de un syst?me judiciaire parfaitement bien huil?. Certes, il envoie plus souvent qu?? son tour des innocents ? la mort mais sinon, son efficacit? est reconnue. Du moins lorsqu?on le laisse travailler. Car la nouveaut?, c?est que les banksters ont d?sormais un tel pouvoir, qu?ils arrivent ? stopper la machine judiciaire avant m?me qu?elle ne se mette en marche, au niveau politique. C?est ce que Matt Taibbi raconte, ce nouveau concept de ?Too Big to Jail?, c?est ? dire ?Trop grosses pour aller en prison?. (Vous noterez au passage le jeu de mot entre ?Fail? et ?Jail?). Dans les faits, les deux banques sus-cit?es ont bien ?t? prises la main dans le sac et de mani?re r?p?t?e pour des faits gravissimes. Mais si on se laissait aller ? faire juger leurs dirigeants, la justice, qui dans sa grande na?vet? ne comprend pas grand chose aux subtilit?s de la finance mondialis?e, pourrait d?cider, l?impudente, de les embastiller pour une paire d?ann?es, ce qui risquerait de d?stabiliser gravement la pauvre banque qui, puisqu?elle est ?Too big to Fail?, pourrait par ricochet d?stabiliser toutes les autres banques malhonn?tes, mais elles aussi ?Too Big to Fail?. Vous me suivez?? Du coup, pour ?viter ?a, le plus simple est de ne pas les juger.??Too Big To Fail? et donc ?Too Big To Jail?.

En France, n?importe quel ca?d qui va braquer l?agence locale d?une banque, m?me sans tuer personne, m?me avec un pistolet en plastique, m?me en ne repartant qu?avec quelques centaines ou milliers d?euros, va probablement ?tre condamn? ? 10 ou 20 ans de taule. Souvent davantage que s?il avait tu? ou viol?. On ne rigole pas avec le pognon des banksters. Taibbi raconte qu?un Colombien qui blanchissait de l?argent pour le compte d?un cartel du coin s?est fait gauler et a pris 10 ans de taule, tandis que les dirigeants d?HSBC, qui faisaient la m?me chose ? une ?chelle incomparable, s?en sortent comme une fleur. Vous les imaginez, ces multimillionnaires en costard, croupir entre un dealer et un autre escroc, qui aurait eu le tort de ne pas avoir de cravate?? Il suffit de visualiser le truc, on voit bien que ce n?est pas possible. ? ce niveau de saloperie indicible, on vomit un bon coup, on rel?ve la t?te, on se pince? On aimerait bien qu?? se moment-l? sa femme bouge, qu?on se r?veille? Non, ce n?est h?las pas un cauchemar. C?est la triste r?alit??: les banksters ont d?finitivement pris le pouvoir. D?ailleurs il suffit d?allumer la radio pour s?en convaincre?: ?Attention, les enfants, c?est pas bien?! Vous n?arriverez pas ? vos 3?% fin 2013. Tonton Goldman ne va pas ?tre content?! Il va falloir r?agir?: vous pr?f?rez sacrifier vos allocs ou vos retraites??? Voil?, je voulais juste faire une br?ve (?a, c?est rat??!) introduction ??cet article exceptionnel de Matt Taibbi,?tel qu?il figure sur le site am?ricain de?Rolling Stone, et qui sera repris dans le magazine papier qui sortira ? la fin du mois. Il est tellement bon, cet article, que j?ai imm?diatement souhait? le traduire pour lui donner ici l?audience qu?il m?rite. C?est un long boulot, mais Madame Laetsgo (encore elle) et Monsieur Touchatout se sont propos?s pour m?aider et prendre une partie du boulot ? leur charge. Ce qui fut fait. Vite et bien. Qu?ils en soient remerci?s.

Et voil?. Je vous pr?viens, c?est long. Tr?s long. On n?est pas l? pour dresser le profil psychologique de Christian Jacob, c?est beaucoup plus complexe que ?a. Mais c?est passionnant, didactique et plein d?humour et je vous interdis d?arr?ter avant la fin?! Au passage, si vous avez une r?ponse ? sa question finale, ?a m?int?resse? Cet article se trouve donc le suivant ci-dessous apr?s le pr?sent papier

superno.com

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Prince Philip (1921-2021) : à l’ombre d’Élisabeth

Par ses origines familiales et « ses » religions, Philip Mountbatten, duc d’Édimbourg, fut à lui tout ...