Accueil / A C T U A L I T É / De Victor Jara ? Guantanamo : la m?me CIA (54) : David Headley, le retour

De Victor Jara ? Guantanamo : la m?me CIA (54) : David Headley, le retour

Un v?hicule bourr? d?explosif d?couvert ? temps en plein Times Square alors que son contenu commen?ait ? fumer?: ouf, pourrait-on dire. On a ?vit? un carnage. Et comme d?habitude, la machine m?diatique s?emballe. Et une fois encore, on oublie les premi?res d?clarations, qui parlent d?une tentative ?isol?e?, ?d?amateur?, pour tr?s vite s?enflammer, et arriver tout aussi vite au Pakistan, gr?ce ? un artificier pas trop dou?, un num?ro de voiture sur le bloc moteur ni le ch?ssis m?me pas lim? et des archives donnant tout ce qu?il faut complaisamment offertes ? la presse? car l?endroit o? on atterrit n?est pas celui vant? par un taliban r?cup?rateur tout heureux de faire sa promotion?: non cet endroit, la CIA le conna?t parfaitement. Un de ses visiteurs est venu lui rendre?visite?? plusieurs reprises. Vous vous doutez de qui, je suppose?: ce visiteur n?est autre que Daood Sayed Gilani, alias? David Headley?! Le monde est en effet bien petit, vu de la CIA?!

Ce qui avait marqu? les enqu?teurs indiens sur le cas Headley, c??tait avant tout ses d?placements dans le pays, relev?s par ?tude attentive de l?usage de sa carte bancaire, notamment. Headley avait syst?matiquement visit? tous les endroits devenus les objectifs des attaques de Mombai, il avait dormi par exemple ? l?h?tel Taj Mahal du 28 au 30 mars?2007, dans la chambre N?1809?; Il y ?tait revenu le 2 mai de la m?me ann?e, chambre N?314, cette fois. Puis encore ? l?h?tel?Oberoi Trident, lui aussi attaqu?. Mais ? chaque fois il n??tait pas venu seul, c?est ce que l?on a appris depuis.?Une femme l?accompagnait, nomm?e?Faiza Outalha,?qui n?est pas non plus pour ne pas intriguer. Elle avait visit? avec lui le centre juif objet du carnage, mais avait aussi travers? le?Chattrapati Shivaji Terminus, l?endroit ou le seul terroriste survivant, Ajmal Kasab, bourr? de coca?ne, le regard torve, avait ?t? photographi? arrosant le paysage de rafales de Kalachnikov. Ils avaient s?journ? 15 jours ? l?H?tel Outram, en face du?Chattrapati Shivaji Terminus, largement de quoi faire les photos et les rep?rages?!

Une femme, sa femme, avec laquelle il s??tait mari? r?cemment, avant qu?il n?en divorce au pr?texte assez grotesque qu?elle serait devenue lesbienne (et lui visitant les clubs culturistes m?les, comme on a pu le voir?!).?Une marocaine de 29 ans ? peine, qui ne cesse de surprendre?: ? plusieurs reprises, elle a pass? sans encombre et ? pieds la fronti?re indo-pakistanaise, seule. En disposant pour ce faire d?un passeport marocain?! Dans cet endroit du monde, on peut supposer que les marocains ne sont pas l?gion?! Sa zone de passage privil?gi?e ?tant celle du Wagah, tr?s certainement l?une des plus surveill?es au monde?! Ext?rieurement, une zone de passage p?destre, r?ellement un point strat?gique o? il vaut mieux avoir ses papiers en r?gle?! Mais en r?alit? un des endroits o? l?on ne peut traverser qu?avec une autorisation sp?ciale, d?livr?e par le Minist?re des Affaires Etrang?res pakistanais, oblig? en ce cas d?en avertir l?Indian High Commission, qui v?rifie alors la personnalit? en cause. Tout se fait par demande pr?alable, c?est d?ailleurs comme ?a qu?on a retrouv? sa trace. La zone est tellement sensible qu?elle est hyper-r?glement?e, et c?est celle-l? que choisit de prendre notre marocaine de choc?! Etonnant?!

Une fronti?re tr?s sp?ciale que ce Wagah : ?Sur 2.912 km de la line of control?qui sert de fronti?re entre l?Union indienne et le Pakistan depuis 1949, Wagah Border est l?un des deux Joint Check Point qui autorise le passage r?gulier d?individus et de marchandises. Chaque soir, les deux forces de s?curit?, indienne et pakistanaise, ferment la fronti?re en sonnant la retraite et en descendant les deux drapeaux. Depuis 2000, le d?partement du Tourisme du Punjab indien, puis les autorit?s pakistanaises, ont d?cid? de promouvoir cette c?r?monie comme une destination touristique nationale.?

Elle le fera ? deux occasions encore, en mai et en juin 2008, cette travers?e de fronti?re. Finalement, ce n?est pas Headley lui-m?me qui r?v?le sont appartenance aux services secrets, et son double jeu, mais l?une de ses proches, la seule autoris?e ? faire des aller-retours Inde-Pakistan ? un endroit o? personne ne passe habituellement sans ?tre l?objet d?une surveillance ?troite des services secrets des deux pays. Cette ?pouse tr?s sp?ciale ressemble comme deux gouttes d?eau ? un agent secret d?une adresse ou d?un culot prononc?s, ou disposant de soutiens en tr?s haut lieu pour jouer les touristes ? des endroits cruciaux.

Plus l?enqu?te indienne avance sur Headey, plus on s?achemine en effet vers un ?pisode fa?on Rainbow Warrior?: le faux couple Headley-Outalha, c?est un remake parfait des fameux ?faux ?poux Turenge? (munis d?un faux passeport !)?: dans le monde interlope des services secrets, les mariages sont un subterfuge connu et tr?s souvent utlilis? pour leurrer et laisser le change. Le duo d?espions Headley-Outalha n??chappe pas ? la r?gle?! C?est?le capitaine Dominique Prieur et le commandant Alain Mafart, fa?on indienne, ne manque que le yacht -l??Ouv?a-?avec les plongeurs (l?adjudant-chef Verges, les adjudants Andri?s,?Bartolo), et le seul civil, le Dr Maniguet?. Remarquez, lors de l?attaque de Momba?, un bateau de p?cheurs avait ?t? ?emprunt?? et un zodiac ressemblant ? ceux des forces sp?ciales pakistanaises avait ?t? utilis?. Mais aujourd?hui, un seul des deux dort en prison?:?Faiza Outalha a depuis choisi de jouer les filles de l?air et est pass?e au travers du filet. Remarquez, chez les Turenge aussi, il y avait eu prison, avant de parvenir ? un accord (financier, de?24 millions de dollars US au total, ?a co?te tr?s cher les bavures ? ce niveau?!) et un rapatriement discret? avec l?accueil ? leur lib?ration ??l?a?roport d?Hihifo de Gaston Flosse, envoy? sp?cial de Jacques Chirac? peut-?tre pas le gars qu?on a envie de voir en bas de l??chelle, mais bon?

?Reconnaissance en 2008 et attentats en 2010?, explique le site Mid Day?: en effet, car Headley avait aussi visit? la boulangerie allemande de Pune qui a saut? le 13 f?vrier dernier, comme il avait visit? l??trange ashram de la secte Osho. Selon un officier de police indien, Headley n?est pas un terroriste mais un d?signateur d?objectifs pour des terroristes?:??Headley n?est pas un poseur de bombes. Il fut envoy? en Inde pour?mener une enqu?te, et y ?tablir des cellules dormantes.?Les?cellules dormantes conduiraient elles aussi des reconnaissances, et fourniraient les?informations n?cessaires pour effectuer une op?ration.? Voil? qui n?est pas sans effrayer, ? entendre les nouveaux coups de sonnette annon?ant de futures attaques.. et qui re?oit un bien ?trange ?cho en retour ? New-York?. un ?cho r?p?t? ? l?envi? fort ?trange ?cho, en effet. Momba?, un exemple ? ne pas suivre pour Michael Bloomberg, le maire de New-York??

Headley n?a donc pas agi seul, en tout cas. ?Les femmes, la meilleure arme d?Headley?, indique ? ce propos?WorldNews. Un Headley ex-mari? redevenu c?libataire, soit disant devenu d?vot, ayant appel? des call-girls durant ces s?jours en Inde?: notre ?musulman? converti buvait de l?alcool en bo?te de nuit?! Cela, ou les rencontres avec les vedettes de Bollywood ou le patron de Tata (le propri?taire du Taj Mahal H?tel), ou d?autres rencontres f?minines. L?une d?entre elles s?en souvient?: ayant appris beaucoup de choses sur lui, elle a ?chapp? de peu ? un attentat ? la bombe juste apr?s son d?part?!??Elle en savait trop? en conclut la journaliste, notamment sur ses d?placements, la cl? de vo?te du syst?me Headley?! C?est elle, justement, qui avait fait le lien entre Headley et la communaut? juive de Colaba, et elle qui le rencontrait r?guli?rement au restaurant Gokul, celui qui a ?t? l?objet de l?attentat ? la bombe. De m?me pour le bar Topaz, o? elle avait l?habitude de se rendre, lui aussi menac?.?Ce n?est pas la seule qui a risqu? de dispara?tre?: l?un des avocats de personnes ayant aid? les terroristes a ?t? abattu?le 12 f?vrier 2010. Derri?re Headley, il y a beaucoup de cadavres, beaucoup trop de cadavres. Comme derri?re tous les espions?!

Colaba, l?endroit o? ?t? install? la?Chabad House d?vast?e par l?attaque de Momba?, appartenant ? la mouvance hassidique?Chabad-Lubavitch, mouvement religieux profond?ment orthodoxe, dirig?e par le rabbin Gavriel Holtzberg, n? en Isra?l mais ?lev? aux Etats-Unis. La femme marocaine d?Headley se rendra ?galement ? Manali, autre haut lieu touristique au pied de l?Himalaya, mais pas pour y faire du tourisme?! Avec David Headley en sa compagnie, toujours, et un ?autre couple am?ricain?, elle visitera une seconde Chabad House, le centre juif situ? Club House Road. Selon le minist?re du tourisme indien, pr?s de?50 000 ?trangers visitent le centre, dont 10 000 ? 15 000 viennent d?Israel. L?intrigant ?tant cette fois ce ?deuxi?me couple am?ricain?, dont personne n?a de nouvelles depuis?: il serait ?tonnant que la rencontre d?avec ce couple n?a?t ?t? qu?un hasard?.. or, lors des derni?res rumeurs sur de nouvelles attaques, ?voquent des cibles touristiques? portant toujours les m?mes signes distinctifs?: la derni?re attaque portait sur cette?boulangerie allemande de Poona, situ?e juste ? c?t? du centre de l?Osho Ashram, mais ? peine explos?e, on parlait d?j? d?une autre?Chabad House, similaire ? celle de Momba??!

Les seuls ? se r?jouir aujourd?hui de la situation ?tant les soci?t?s de chiens renifleurs, pour s?curiser les palaces et chercher apr?s les traces de poudre ou de semtex?. et si ce fameux couple ?am?ricain? avait ?t? celui de Faisal?Shahzad et de sa jeune femme?Huma Mian?? Impossible?: on signale que notre pi?tre terroriste revenait en?revenu le 3 f?vrier 2010 de cinq mois pass?s au Pakistan dans un camp d?entra?nement pr?s de Kohat. Il n??tait donc en Inde qu?en octobre 2009, et la bombe de Poona a explos? le 13 f?vrier dernier. En octobre 2009, o? Headley se faisait arr?ter ? Chicago, alors qu?il s?appr?tait ? repartir?. ? Momba?.

Car?Headley, comme cellules dormantes, avait ? sa disposition ?.le?Jaish-e-Mohammed aujourd?hui, d?sign? dans l?attentat rat? de New-York. La police indienne avait fait le lien entre les deux lors de son enqu?te, en arr?tant un de ces membres?: ?le Bureau du renseignement (la DGSE indienne) a arr?t? Muhammad Amjad?alias Khwaja, le chef des op?rations de l?Inde au sud du?Harkat-ul-Jihad-Islami (HuJI), un Bengladais?militant, en janvier dernier.?Il avait ?t? choisi pour?jouer un r?le en 2007 dans les deux explosions d?Hyderabad (derri?re lesquelles il y avait rappelons le?Prasad Purohit,?lieutenant-colonel des services secrets militaires indiens,?d?masqu? par Herman Karkare, qui a perdu la vie ? Momba?). Khwaja aurait d?clar? aux enqu?teurs que des attaques ?taient?pr?vues ? Pune et ? Nashik.?Outre des liens avec le groupe HuJI, l aurait eu des liens avec le Laskar-e-Toiba, le Jaish-e-Mohammed et l?ISI?. Visiblement, Headley avait pr?par? les rep?rages pour d?autres actions du?Jaish-e-Mohammed?! Derri?re Pruhorit, on le sait ?galement, c?est l?Abhinav Bharat group qui se cache?: un mouvement d?extr?me droite indien, nationaliste et raciste, bien dans une certaine tradition indienne?: celle de?Nathuram Godse,?qui a assassin? Gandhi?!

Headley, sur qui convergeait d?j? les accusations apr?s les attentats de Momba? avait ?t? de fa?on tr?s surprenante autoris? ? entrer ? nouveau en Inde en mars 2009, quatre mois apr?s les attentats de Momba?. ?L?am?ricain tranquille? avait-il d?j? recommenc? d?autres rep?rages?? Ou rencontr? d?autres personnes en vue d?autres attentats?? Pourquoi pas des pr?tendants kamikazes ailleurs qu?en Inde ou au Pakistan???Et pourquoi donc dans la presse autant en faire ostensiblement?un ?pro? du terrorisme alors que cinq ?tudiants am?ricains arr?t?s au Pakistan sont pr?sent?s comme ?tant des ?amateurs?, au m?me titre que notre poseur de bombe maladroit de Times Square (il avait oubli? ses cl?s dans le SUV?!)?? En ce sens, l?article sign? de la correspondante sur place du Figaro,?Marie-France Calle,?est tr?s repr?sentatif, et en m?me temps met sacr?ment la puce ? l?oreille.

?Parmi les Am?ricains qui viennent au Pakistan pour le djihad, il y a de vrais ??pros??, comme David Coleman Headley, et des ??amateurs??. Le cas, sans doute, des cinq ?tudiants fra?chement d?barqu?s de leur ?tat de Virginie, dans la banlieue de Washington. Tous musulmans, certains d?origine pakistanaise, ils ?taient bien ??venus pour la guerre sainte??, comme l?a d?clar? l?un d?entre eux ? la police pakistanaise. Ils ont ?t? arr?t?s lundi ? Sargodha, au Pendjab pakistanais, au domicile d?un homme soup?onn? d?appartenir au Jaish-e-Mohammed (JeM), l?un des groupes djihadistes les plus virulents du pays. Le JeM s?en prend aussi bien aux responsables et aux civils pakistanais qu?aux Occidentaux.? Marie-France Calle revient, en ce 4 mai, sur cette piste?: elle en a eu l?intuition et il semble bien qu?elle tienne le bon bout sur la question. Le ?pro? d?un c?t?, et les ?amateurs?? de l?autre. L?homme qui joue ou non double jeu, comme le clame?Webster Tarpley, cet habitu? des complots, qui voit en Headley effectivement une sorte de sergent recruteur e al CIA pour attentats terroristes. M?me chose chez?Prakash Singh, ancien responsable de Ia Border Security Force, indienne, qui a d?clar? que ?c?est ?tabli qu? Headley ?tait un agent?de la CIA qui s?est mis plus tard ? travailler pour l? ISI et quelques groupes de militants au Pakistan.? Le v?ritable espion, et les apprentis poseurs de bombe?!

Un amateur, cette fois, ? New-York, recrut? parmi les connaissances d?Headley, tr?s introduit, rappelons-le, dans la haute soci?t? pakistanaise.??Bas?e dans le district de Pabbi, une r?gion conservatrice du nord-ouest du Pakistan, sa famille appartient ? l??lite pakistanaise. Son p?re est un g?n?ral de division de l?arm?e de l?air ? la retraite, a expliqu? Kifyat Ali, un cousin du p?re du suspect. ?Pour moi, cela ressemble ? une conspiration?, a-t-il d?clar? ? propos de l?implication de Faisal Shahzad dans l?attentat manqu? de Times Square. ?Sa famille n?a?aucun lien avec des groupes militants ou des?organisations jihadistes?. Voil? une belle proie pour le recruteur Headley.?Pourquoi donc celui-l? et pas un autre de terroriste???Car Faisal Shahzad poss?de en effet cette particularit? int?ressante?: son p?re ?tant un haut grad? de l?aviation pakistanaise, cela lui vaut tr?s certainement aussi les faveurs de l?ISI, qui contr?le tout le fait miliitaire dans le pays.?En r?sum?, avec une telle parent?, le fiston a plus vite fait d??tre un jour approch? par les services secrets qu?autre chose, qu?ils soient pakistanais ou que ce soit par la CIA. Comme Headley avait ?t? approch? jeune, lui aussi, lors de ses frasques de vendeur d?opium aux Etats-Unis. Selon un proche du p?re,?Baharul Haq, ancien de l?Air Force pakistanaise, ce dernier serait plut?t d?pressif depuis la d?couverte des faits qu?aurait commis son fils. La premi?re r?action de l?ami de la famille ?tant de dire que cela n?avait rien ? avoir avec la sacro-sainte PAK.

Mais il faut encore l?all?cher notre client?: par de l?argent, sans doute, car ? ce moment-l? notre mauvais poseur de bombes est sans le sou?: ?Sa maison, achet?e pour environ 210 000 euros en 2009, avait ?t? saisie quelques mois plus tard, par sa banque, pour couvrir ses dettes?. Couvert de dettes, en effet,?un d?tail qui a ?chapp? ? beaucoup?: si le couple Shahzad avait bien une maison situ?e Long Hill Avenue, pas loin du centre de Shelton, dans le Connecticut, il ?tait en faillite et n??tait pas s?r de la garder et m?me plut?t de la perdre.?Voil? qui en fait une excuse financi?re pour s?enr?ler dans une action factur?e on se doute plusieurs milliers de dollars. En faillite, mais capable d?acheter une voiture aux vitres teint?es en cash avec 13 billets de 100 dollars et de prendre un co?teux ticket d?avion pour Duba????Visiblement, notre homme s?est fait aider financi?rement dans son projet. Par qui?? La th?se de la faillite couverte par une action d??clat monnay?e se tient. Aucun lien v?ritable, au d?part, avec le?Jaish-e-Mohammed?

Mais aurait-on en ce cas jet? en prison Headley en se rendant compte bien trop tard qu?il ?tait devenu agent double?? Personnellement, je ne le pense pas. Headley a ?t? mis au frais pour ?viter d?aller s?expliquer devant un tribunal indien, et son but ?tait bien de semer la terreur en Inde, voire ? faire de m?me aux Etats-Unis.?La CIA, organisant des attentats sur le sol am?ricain en les d?guisant en attentats terroristes islamistes?? Voil? qui tombe pile-poil, en tout cas, dans ce que nous promettait tant notre Dick Cheney habituel... ? part que c?est un attentat rat? cette fois-ci. Ce qui n?est pas dans les cordes habituelles de Cheney.?152 p?tards M-88 dans un SUV, je veux bien, mais ?a fait trop bricolage, m?me ? c?t? de bouteilles de gaz rest?es ferm?es. Le fant?me de?George P. Metesky, un fou qui a terroris? New-York de 1940 ? 1956 a-t-il ? ce point marqu? Dick Cheney?? Seize ann?es de terreur?! Rel?ch? en 1973, l?homme ?tait mort en 1994.

On est donc dans un cas de figure bien connu?: la presse US qui a d?j? conclu que notre livreur de bombes ? r?veil d?enfant fait bien partie du?Jaish-e-Mohammed, et?de l?autre des talibans pakistanais qui?le nient d?j?. Sans oublier un revenant de bombardement par drone,?Hakimullah Mehsud,?venu sauter sur l?occasion pour faire sa pub vid?o, toujours promue par notre ineffable Rita Katz, le Memri et IntelCenter et leurs studios ??pantins?terroristes d?guis?s. Un?Hakimullah Mehsud qui aurait besoin d?un bon conseiller en com? tant ses vid?os le font passer pour un cocu notoire, avec ses deux sabres derri?res la t?te en forme de cornes de mari tromp?. Une vid?o toute droit sortie des studios Umar, nous dit le SITE, le studio reli? au TTP?. alors que le lendemain m?me ce m?me TTP annonce que le groupe n?est pour rien dans l?attentat de Times Square?! Visiblement,?Hakimullah Mehsud et la CIA n??taient pas ce jour l? sur la m?me longueur d?ondes??Sur la m?me page de SITE, ? signaler l?annonce de la mort du ?Taliban allemand? Eric Breininger, renomm??Abdul Gaffar al-Almani,?dont je vous avait d?j? parl?, l?homme qui manipulait mieux la Kalachnikov que le Coran, visiblement. Un pantin disparu et surtout une menace de moins d?attentats en Europe?!

Non, ? part les manigances d?un David Headley, on ne voit pas comment notre conducteur de SUV aux vitres fonc?es New-Yorkais a pu en arriver l?. Un sympt?me pourtant est r?v?lateur durant ce d?but d?enqu?te?: ?Faisal Shahzad devait initialement ?tre pr?sent? mardi devant un tribunal, mais l?audience a ?t??annul?e?en partie parce que le suspect continue ??coop?rer avec les enqu?teurs? nous rapporte le NouvelObs. ?Ceux-ci n?ont toutefois pas encore ?clairci le mobile de l?attentat manqu?.? C?est assez cocasse?: Shahzad fait exactement en ce moment la m?me chose que David Headley une fois arr?t?. En voil? deux qui ont tellement de choses ? dire qu?on ne les entendra m?me pas en proc?s. ?Secret d?fense??!??Coop?rer?, en langage de la CIA, signifie se faire longuement brieffer de mani?re ? ne rien r?v?ler qui pourrait s?av?rer embarrassant. Le contraire du waterboarding, en quelque sorte.

Mais il y a mieux encore. Cet attentat est tellement rat?, qu?on ne peut assurer qu?il ait pu un jour causer des dizaines de morts. Alors qu?en conclure?? Une chose simple?: c?est un faux attentat, d?jou? ?in extremis? pour pouvoir servir ? renforcer encore ce Homeland Security, en mettant des cam?ras partout au coin des rues. Un faux attentat, pour d?tourner ?galement l?attention sur un vrai. Autant focaliser l?attention du FBI?! On ne peut placer de cam?ras en pleine mer, n?est-il pas vrai??

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La brume violette de Jimi Hendrix

« La brume violette est tout autour de moi Je ne sais pas si je remonte ...